L’islam est la pire calamité qui puisse exister

English: Ruhollah Khomeini فارسی: امام خمینی ر...
English: Ruhollah Khomeini فارسی: امام خمینی رهبر انقلاب اسلامی (Photo credit: Wikipedia)

Les musulmans ont beau se voiler la face et se draper dans les habits de la vertu oubliant que les apparences sont souvent trompeuses et que la foi n’a pas besoin d’être mise en scène et exhibée. Les vrais croyants n’ont pas besoin d’arborer des signes ostentatoire  et d’adopter des stéréotypes vestimentaires pour afficher leur signe d’appartenance et par de là leur rejet de normes et valeurs qui n’ont pas de caractère civil.  C’est une foi en trompe l’œil dont ils ne sont pas convaincus eux-mêmes croyant qu’en arborant des tenues  non-conventionnelles, cela va leur donner une aura qui va susciter respect et considération. Or, c’est tout le contraire qui se produit, ils ne font que témoigner de leur volonté de ne pas se plier aux règles du jeu et de leur incapacité de s’intégrer  et d’apporter leur contribution à l’édification  d’une société ouverte et plurielle dont ils sont toujours les premiers bénéficiaires. Si les juifs s’étaient vus imposer malgré eux le port de l’étoile jaune par les nazis à des fins racistes, eux ils s’imposent à eux-mêmes les signes de l’infamie et le symbole de leur propre racisme à l’égard de ceux qui ne sont pas dans leur moule.

Une religion qui fait du camouflage un rituel religieux, est la preuve qu’elle a peur de se livrer elle-même au regard du monde extérieur, celui qu’elle stigmatise tant et dénigre parce qu’elle n’a pas le courage de l’affronter à la loyale et qu’elle préfère toujours l’attaquer par surprise, n’hésitant pas à  semer la terreur et la mort  au sein de ses propres adeptes tel un père infanticide..
En voulant s’enfermer dans l’obscurité comme elle enferme ses femmes elle témoigne de l’esprit obscurantiste et ténébreux qui est le sien.
L’islam n’est ni dénaturé ni défiguré, il se cache surtout  derrière le voile opaque mystificateur, la takiyya, qui lui permet de de ne pas se trouver sur le banc des idéologies de l’infamie humaine comme le nazisme.  Pour sa défense, il se prévaut d’une hypothétique filiation avec le christianisme et le judaïsme afin de pouvoir bénéficier d’une certaine bienveillance et légitimité,  même si sa grande frustration est de ne pas avoir le statut de religion biblique, alors que la théologie musulmane manque cruellement de cohérence interne et de fil conducteur.
Que les musulmans apprennent enfin à se poser les vraies questions sur la nature hybride et fantasmagorique de l’islam, au lieu de s’enflammer au moindre regard réprobateur de leur comportement ou se réfugier derrière le bouclier du sacré pour empêcher tout travail d’analyse et d’introspection de leur religion qu’ils sont incapables de réaliser eux-mêmes ?
Pourquoi cette religion a-t-elle outrepassé de son rôle de religion pour devenir un sujet d’actualité funeste et morbide alors que le rôle de la religion est justement pas d’être un sujet d’histoire alimentant les discussions des cafés de commerce ? Pourquoi occupe-t-elle aujourd’hui la rubrique des faits divers des médias ?  Pourquoi depuis les attentats du 11 septembre 2001 son nom est accolé à la barbarie terroriste ?  Pourquoi le nom de l’islam se trouve être associé malgré lui ou avec son plein assentiment aux années de braise terroriste en Algérie et au génocide du sud du Soudan ?  Pourquoi ses propres enfants, ceux qui militent pour un islam prosélyte activiste et hégémonique, ont rendu cette religion synonyme d’homélie funèbre et de requiem pour les défunts, continuent ils en toute impunité, voire un silence d adhésion et regarder avec mansuétude, à alimenter et nourrir les phobies anti-musulmanes ?  Pourquoi l’ islam est assimilé à la violence urbaine, à la terreur barbare, à l’archaïsme et aux atteintes dégradantes et inhumaines à la condition féminine et infantile ?
La réalité des faits est implacable, elle ne relève d aucune campagne de dénigrement ou de discrédit à l égard de l’islam.  Au lieu de contribuer à l’amélioration de l’image de leur religion et de la rendre plus rassurante et pacifique, ils continuent à lui creuser les sillons de la voie de la barbarie humaine.
A force de promouvoir une image de frayeur et de terreur dans laquelle ne se reconnait pas la majorité musulmane mais qui par indolence, par couardise et apathie se résigne à laisser une minorité agissante et ultra violente s ériger en nouveaux messies et seigneurs de la guerre sainte.
Autant, cette majorité est tétanisée et inhibée par les pratiques idolâtres et contraires aux dogmes de l islam, autant elle s’émeut, s’agite et s’embrase dès qu’elle considère que l’on a cherché à bafouer sa foi.  Cette ambivalence à la limite de la schizophrénie est symptomatique de leur incapacité pathologique à inscrire leur religion dans la modernité.
A n’en pas douter, les vrais ennemis de l’islam, ce n’est  pas ceux qui mènent un combat acharné pour désacraliser et démystifier l’islam et qui font de l’homme le cœur de la vie et seul maître de son destin humain. Ce n’est donc pas  Wafa Sultan, ni Salman Rushdie ni Salima Tasreen et encore moins Naguib Mahfoudh, ni Taha Hussein, ni Ibn Warrak, ni mon ami Sami Aldeeb, ni moi-même depuis que suis répertorié dans un recueil inquisitorial appelé pompeusement Dictionnaire de l’islamophobie, qui servent plutôt de boucs-émissaires aux radicaux musulmans qui jouent aux gardiens du temple musulman dont ils sont les premiers démolisseurs  comme c’est le cas en Syrie et les pays dits du Printemps « Arabe ».
Ce sont eux les vrais ennemis de la religion, ils prospèrent en toute impunité son sein et qui veulent tuer Dieu et le prophète pour s emparer de la boîte de Pandore afin régner sur la cité.
Une cité peuplée de renégats sans foi ni loi, arrogants, imbus d’eux-mêmes et se prenant pour les seigneurs de l’humanité alors qu’ils sont pires que des esclaves, des éternels soumis et donc incapables de briser les chaînes qui les entravent mentalement et physiquement. Coupables d’atteintes à l’ordre public, confondant les ries avec des lieux de culte au comportement envahissant et colonisateur.
Et ce n’est pas en criant à la vengeance pour laver l’affront fait à leur religion qui est elle-même une offense à la raison humaine qu’ils vont rassurer tous ceux et celles qui s inquiètent légitimement du spectre de la terreur brandi par une minorité de musulmans ?  Les mêmes inquiétudes sont ravivées chez les musulmans qui ont humanisé l’islam  mais qui ont peur de vivre dans l’islam contraignant et étouffant  comme c’est le cas des tunisiens ou’ il existe aujourd’hui parmi eux des courants quelque peu réticents et à l’i’slam tant dans son expression politique que spirituelle.  La Révolution tunisienne a levé le voile sur un pan de  l’islam fort méconnu c est que tous les musulmans n’ aspirent pas à vivre leur soi-disant islamité dans toute sa plénitude dans leurs propres sociétés. Ce sentiment de rejet est renforcé par la montée du péril islamiste qui se veut le maître absolu de la vie dans la cité jusqu’aux alcôves.
Peut-être qu’il reviendrait au monde non- musulman d’aider les musulmans de sortir de l’islam comme l’avait suggéré autrefois E. Renan ?

4 réflexions sur « L’islam est la pire calamité qui puisse exister »

  1. Je viens de lire votre réflexion que je trouve for courageuse et instructive. Il m arrive souvent d aller en Algérie pays de mes origine où j ai vécu près de quarante ans. A chaque fois, j’en reviens abasourdi tant les libertés fondamentales sont malmenées non pas seulement par un pouvoir politique bureaucratique mais aussi et surtout par une caste d’imams qui trépanent au quotidien une population totalement immergée dans une religiosité. Aucune place aussi minime soit-elle n’est concédée pour l’esprit critique, le doute philosophique. la faculté de prôner un autre credo que celui de l’islam est devenue danger d emprisonnement voire de mort! Mais je me souviens encore d’une époque (j’ai 55 ans) où nous pouvions lire des auteurs marxistes, athées ou libre-penseurs sans qu’on soit voues aux géhennes. En ces temps, iil faut le dire, la langue française était encore solidement enseignée dans nos lycées et universités mais l’arabisation à pas de charge et sans discernement a fini par faire de nos lieux de savoir des établissements sinistres et sous la coupe de l ´ islamisme wahhabite qui a donné naissance au djihadisme pour détruire l’Algérie! Aujourd’hui la guerre civile s’est apaisée mais il reste à sortir notre peuple des griffes de la bête immonde. Seul un retour à la science, au rationalisme et l’ouverture au monde sont à même de nous débarrasser de cette hydre verte et nous permettre dans trop tarder pour
    rejoindre la famille humaine!
    Mustapha Kaouah

    J'aime

  2. Ca fait du bien de lire des réflexions profondes, intelligentes et surtout courageuses, en particulier par les temps qui courent. Merci.
    Non Musulmane, mais connaissant très bien la Tunisie et les Tunisiens car victime d’un mariage gris (pour lequel il m’a été impossible de demander justice tant en France ( pays des Droits de l’Homme, mais plus de la Femme en pareil cas) qu’en Tunisie pour des raisons différentes mais qui aboutissent au même résultat : France, peur d’être vue comme raciste, Tunisie : corruption, solidarité de l’Islam, massacrer un non-Musulman n’est pas un péché ! Comment être considéré après ça ?), je partage la plupart de vos opinions. Ne comptez pas sur l’Europe pour aider l’Islam à abandonner les confusions superstitions/misogynie/provocations… d’une part, et foi d’autre part. Les Européens sont en mea culpa permanent régulièrement entretenu par leurs dirigeants, et par peur d’émeutes religieuses, et par raisons électoralistes, ils sont sommés d’ accepter n’importe quoi tant il est devenu strictement interdit de formuler la moindre critique à l’égard de l’Islam, voire de prononcer ce mot, quelle que soit la gravité de ce que vous avez à dire. Censure immédiate ! Jusqu’au jour où, comme après toute cuisson à l’étouffée, le couvercle sautera, et nous allons à mon avis en arriver à vivre en Europe, une période de révolte sanglante.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s