Le nihilisme wahhabite est la forme la plus aboutie de l’islam

Fabriqué dans les distilleries anglo-américaines, le breuvage empoisonné wahhabite est devenu la boisson la plus prisée par les alcooliques enivrés à l’islam aux effets secondaires désastreux sur  leur état de santé mentale et psychique qui se manifestent à travers une grande irritabilité, des troubles de l’humeur permanents, une hyper agressivité, des fortes envies suicidaires, des délires hallucinatoires,  des angoisses existentielles, à l’origine de la dégénérescence de leurs cellules nerveuses et de l’altération totale de leurs capacités intellectuelles et leurs facultés de discernement. C’est l’héroïne des pauvres qui procurent à son usager un sentiment de toute puissance et de grandeur en lui donnant l’illusion de gagner le camp de gloire éternelle dans l’au-delà.  

Le wahhabisme est l’amphétamine des masses musulmanes plus que jamais convaincues que le monde leur appartient mais au prix de leur autodestruction. Mourir d’abord avant de jouir de son pouvoir sur l’autre. Le wahhabisme est le degré zéro du nihilisme fondé sur le seul désordre moral et  psychique, ne reconnaissant toute contrainte rationnelle et objective à l’instar du nihilisme en Russie au milieu du 19 e siècle qui a abouti au terrorisme radical. Le nihilisme wahhabite  pour qui rien n’existe nie toute réalité substantielle et toute forme de matérialité de la vie. Il se sert de la croyance pour déconnecter les hommes de leur propre vie afin d’exercer une emprise totale sur leur volonté.

 

Une drogue peu coûteuse mais ô combien efficace pour aliéner les masses musulmanes et les empêcher de briser les chaînes de l’oppression obscurantiste dont ils font l’objet depuis 1435 ans et dont le nihilisme wahhabite est la doctrine politique la plus aboutie et perfectionnée de l’islam.