Le vrai cerveau de l’attentat terroriste de Kasserine est Lotfi Ben Jeddou lui-même

Cette énième affaire de terrorisme mise devenu le lot quotidien des Tunisiens depuis l’incinération de Dame Démocratie le 23 octobre 2011, qui coûté la vie  à 4 jeunes policiers stagiaires qui ne sont pas formés normalement pour ce type de mission en étant de surcroît quasiment désarmés et sans gilets pare-balles,’a tout l’air d’être un nouveau coup foireux de ce fils bâtard de Landru le dénommé  Lotfi Ben Jeddou responsable de la mort de Mohamed Brahmi et de l’état sécuritaire exécrable de la Tunisie qui a organisé un simulacre morbide d’attentats contre lui-même au mépris de la vie d’autrui. 
Pourquoi d’ailleurs les assaillants une fois que leur forfait est accompli ne se sont pas attaqués à son antre occupé par son ogresse de femme et étaient repartis comme si le vrai objectif de leur mission était en réalité l’assassinat des forces de sécurité afin de créer une diversion et faire du cerveau de l’opération une victime ? 
La vraie cible est bien les policiers qui ont été délibérément jetés en pâture à ses congénères salafistes qui ont regagné leur forêt de Djebel Châambi en toute tranquillité après s’être acharnés sur leurs proies tels des charognards  

Ce nouvel épisode tragique a atteint les sommets de l’indifférence et de l’infamie humaine; En effet l’ogresse maîtresse de l’antre de Ben Jeddou s’est rendue le lendemain matin à son travail comme si de rien n’était toute heureuse certainement de la réussite du l’attentat terroriste simulé. Tel ogre telle ogresse. Elle n’est pas la femelle d’un terroriste pour rien Aussi dépourvue d’humanité,cynique et cruelle que son sanguinaire de mâle que les Tunisiens avaient glorifié et encensé le jour de son intronisation par  Raspoutine Ghannouchi. J’étais un des rares à croire en ses vertus sécuritaires et sa loyauté patriotique, convaincu qu’avec lui la Tunisie va entrer dans une ère noire comme celle qu’avait connue l’Algérie. On ne fait pas d’un agent  de la Qaïda un mousquetaire de la lutte antiterroriste alors qu’il a été choisi pour mettre en application la feuille de route de Zawahri son vrai donneur d’ordres. 

Mais les Tunisiens n’ont d’oreilles que pour l’islam. plus ils en consomment plus ils se déconnectent de la réalité. L’islam n’est pas que leur opium il est leur enfer sur terre mais le jour où ils réaliseront que l’islam est un déchet radioactif de la pire espèce, ils seront totalement irradiés et plus aucun moyen de les décontaminer. 
Tellement tétanisés par l’islam pour l’instant qu’ils ne veulent pas reconnaître que ce couple d’ogres est le pur produit du vrai islam.Ils sont à l’image de Mahomet.

Avec Ennahdha et sa branche armée salafiste la Tunisie n’est pas à l’abri des années de plomb algériennes

9 mars 2012

 

Dire que les tunisiens en faisant d’Ennahdha maîtresse du destin  politique de la Tunisie vont enfin découvrir en réalité le frai visage de l’islam et  le régime liberticide et opprimant auquel ils vont être soumis au quotidien qui risquerait de leur faire regretter l’ère de Ben Ali.

Avec l’islam au menu  nuit et jour,  ils vont pouvoir en déguster jusqu’à l’indigestion et avoir ainsi un avant-goût du Grand Effroi prophétisé et et dire cela ce n’est pas de l’islamophobie qui est par définition un diagnostic d’un état de troubles psychotiques dont je ne suis pas atteint.  Les tunisiens ont tué la Tunisie de leurs propres mains en votant pour un mouvement sectaire et antipatriotique, frère idéologique de la Qaïda, obsédé par l’Oumma islamique et l’instauration de la Charia.

J’ai écrit dans le passé que chaque bulletin de vote en leur faveur est une balle tirée au propre comme au figuré dans le dos de la démocratie et tous ceux qui veulent faire de la Tunisie une république citoyenne et protectrice des libertés de toutes les libertés. On est qu’aux portes de l’enfer, on ne perd rien pour attendre la suite. Je vous rappelle qu’il n’y a pas d’islamiste hard ou soft, l’islamisme est un bloc homogène où chaque membre remplit une fonction bien précise. Salafiste, wahhabite, jihadiste ou qoutbiste en référence à Saïd Qotb, l’idéologue des Frères musulmans, ne sont rien d’autre que des apparats, des axes autour desquels s’articulent leur système nébuleux. En faire un distinguo revient à nier l’existence même de l’islamisme qui puise ses sources dans la pensée de l’anthropomorphisme d’Ibn Taymiya au XIII e siècle.

En aucun cas l’islamisme n’est une création occidentale, il est l’islam dans sa forme originelle fidèle au Message Mahométan,qui l’a certainement instrumentalisé à des fins géostratégiques, géopolitiques et géo énergétiques.  Ennahdha  est l’archétype même de la nébuleuse islamiste adoubée par ses mentors pour faire de la Tunisie une fenêtre de tir sur la Libye et l’Algérie..

Elle fédère et anime tous les courants islamistes en Tunisie, planifiant leurs actions,  d’où sa mansuétude à l’égard de sa branche armée salafiste qui ne cesse de répandre la terreur et semer les troubles dans les universités tunisiennes et au sein de la population. Elle ne va pas condamner les agissements criminels des salafistes et leurs atteintes répétées contre les emblèmes de la patrie tunisienne, alors qu’elle en est l’instigatrice et la conceptrice. Ennahdha est aussi salafiste dans sa version soft! On a pas le droit d’être amnésique dans le cas d’espèce du fait du propre passé terroriste de la secte. Elle ne va pas éradiquer elle-même ce qu’elle sème ni se déjuger elle-même.

Dans les années 80, elle voulait conquérir le pouvoir par la violence terroriste en voulant plonger le pays dans les catacombes de l’horreur que sans la détermination de Bourguiba la Tunisie aurait atteint son objectif.

En 2012, elle va pouvoir asseoir son pouvoir politique et idéologique sur la triptyque suivante: la terreur physique dans sa forme salafiste, la terreur mentale et la terreur institutionnelle. Le terrorisme d’Ennhadha n’a pas varié d’un iota et c’est pire encore parce qu’elle a désormais le pouvoir de légitimer son terrorisme et de l’exercer en toute impunité et elle ne manquera pas de d’exercer la guerre à la démocratie au nom de l’islam.

Le Gourou illuminé  Ghannouchi Rached grand fossoyeur de la démocratie, l’ange de la mort et apôtre de la trahison, en Tunisie est plus que le nouveau Compagnon du prophète, il en est le pur descendant. Sous son air de cheikh vénéré se cache un monstre de cruauté humaine, jamais repu de chair humaine qui ferait de l’ombre à Pol Pot, Hitler, Duvalier, Amine Dada ou Moboutu.

Un avenir des plus sombres se dessine pour la Tunisie avec cette secte schismatique et hérétique qui dépècera la Tunisie comme Mahomet l’avait fait avec la Mecque. Aujourd’hui les tunisiens doivent plus que jamais se rendre à l’évidence que l’islam qu’ils se sont représentés et qu’ils définissent comme étant un islam par héritage, un islam de paix, de tolérance et du bien-vivre ensemble est tout simplement une vue de l’esprit, une hérésie car le vrai islam est bien celui qu’Ennahdha veut faire renaître de ses cendres qui doit être la loi unique pour tous les musulmans.

C’est bien l’islam qui est plus que jamais le cauchemar de l’humanité

Des morts tous les jours en Irak, Syrie, Libye, Tunisie, partout dans le monde musulman, des lâches agressions antisémites qui en est l’auteur le sionisme, ou la jeune femme Meriem la jeune  femme médecin soudanaise condamnée à mort pour apostasie  ou l’islam ? Ce sont des musulmans fidèles à là la tradition mahométane et forts de l’impunité coranique qui accomplissent ces crimes au nom d’Allah. Si votre religion condamnait explicitement le djihad, un véritable crime contre l’humanité, et ne promettait pas de récompense à ses exterminateurs attirés par le sexe pour l’éternité qui leur suffit de prononcer la sentence horrifiante d’Allah Akbar pour rendre licites leurs actes de barbarie, cela aurait changé la donne et le monde ne serait pas en train de vivre un avant-goût du Grand Effroi prophétisé dans le Coran.

.On ne fait pas de vos accusateurs des coupables. Il faut faire votre propre procès et assumer la responsabilité de vos actes, ce dont vous êtes incapables. Qui répand la terreur est-ce ceux qui dénoncent au quotidien les exactions abominables de votre religion qui ne l’est pas et que vous avez pour votre défense l’outrecuidance d’accuser de collabo et de tous les noms d’oiseaux ou vos propres frères dont vous couvrez leurs agissements intolérables atteignant les sommets de la cruauté humaine comme en Syrie et naguère en Algérie ?

Vous êtes aussi couards qu’hypocrites, plus vicieux que vertueux, lubriques et bigots,  vous faites du déni et des dénégations hystériques un rempart contre la vérité que vous cherchez à étouffer par la violence verbale et physique.
Vous faites des menaces de mort le seul argument pour défendre la cause indéfendable de l’islam qui devrait être déclassée comme religion.
Personnellement, je vous laisse à vos délires calomnieux et diffamatoires, je suis une plume libre qui n’est à la solde de personne. Je vous laisse le déshonneur de vos invectives et injures qui ne sont que la manifestation de votre état de troubles psychiques, de votre obscénité et de votre propre haine de vous-mêmes.
Vous pourrez continuer vos menaces de mort, à m’assassiner avec vos mots venimeux qui et me promettre l’enfer dans lequel vous êtes vous-mêmes vous ne réussirez jamais à fendre mon armure. Le jour où vous aurez trouvé la voie de la raison et par conséquent votre humanité et votre dignité vous regretteriez d’avoir été des esclaves et des complices du pire système de pensée idéologique jamais inventé par l’homme. Ce jour n’arrivera jamais car vous êtes dépourvus de pensée propre et de discernement.
A force de semer la mort autour de lui, l’islam finira un jour ou l’autre de mourir de sa propre mort.
Vous ne serez jamais les maîtres du monde alors que vous êtes incapables de d’être les maîtres de votre propre vie. Les esclaves que vous êtes, un musulman n’est-il pas par essence un esclave né ?, doivent d’abord commencer par vous évader de votre prison mentale et briser les chaînes qui vos entravent avant de délirer sur la gouvernance de l’univers Soyez libres avant de vous voir en de nouveaux seigneurs du monde. Vos délires de grandeur s’évaporeront et notre cauchemar deviendra le vôtre comme le fut pour les nazis et les fascistes de votre espèce;
Vous êtes devenus source de phobie, et un jour le monde sortira de sa torpeur et vous aurez à payer de tous vos crimes.
Vous êtes dépossédés de vos vies et vous voudrez en faire autant avec les nôtres alors que vous êtes victimes d’un mensonge grotesque dont vous voulez faire une vérité révélée et d’une imposture le chemin de l’enfer sur terre comme toutes les idéologies totalitaires où ni le bolchevisme ni le nazisme qui malgré leurs atrocités ont du mal à rivaliser avec votre mode de pensée politique sur le terrain de la barbarie humaine qui dure depuis 1435 ans.

Seuls les aveugles ne voient pas la main de l’islam derrière la montée du populisme en Occident

 
Si les musulmans avaient un comportement irréprochable et faisaient moins dans l’exhibitionnisme sectaire triste et morbide, il y aurait fort à parier que les ennemis de la démocratie ne se seraient pas taillés la part de lion le dimanche dernier. 
A cause des peurs et angoisses réelles ou supposées suscitées par l’islam, les électeurs effrayées et apeurées avaient porté leurs voix qui sont autant d’appels au secours aux partis qui se sont clairement positionnés comme un rempart contre la pieuvre tentaculaire islamique.
Ce n’est pas le refus de s’intégrer qui pose un réel un problème, c’est le mépris des musulmans pour les us et coutumes de leurs pays hôtes, leur transgression délibérée de leurs lois imputable à leur culture cosmique et suprématiste qui veut réduire l’Occident à l’état de vassal.
Tant qu’ils n’ont pas appris et compris que ce n’est pas à l’Occident de s’adapter à eux mais l’inverse et qu’il ne revient aux pays hôtes de faire preuve de mansuétude à leur égard, le populisme européen a un très bel avenir devant lui dont ils seront un jour où l’autre les victimes expiatoires. Car cette bête-là est autrement plus féroce que la leur.
Ce n’est pas aux musulmans d’imposer les règles de jeu, ils ont le devoir de s’y conformer. Il n’y pas de terre d’Allah, il y a la terre des humains différents d’eux riches des milliers d’années d’histoire, haut lieu des libertés démocratiques qui les accueille et leur donne les moyens de leur dignité humaine auxquels ils doivent reconnaissance et considération.
Ils ont fui leurs pays qui sont des bagnes et des asiles psychiatriques à ciel ouvert avec des moeurs d’un autre temps,à cause de la misère matérielle, intellectuelle, culturelle, qui y sévit. Venus en Occident pour trouver des cieux plus cléments, car exclus du banquet de la nature, souffrant des injustices,de manque de soins, sans droits fondamentaux, en proie aux inégalités sociales criantes, à des dictatures politiques de la pire espèce,à des pénuries alimentaires, à la corruption, otages des traditions opprimantes et étouffantes engendrées par leur substrat religieux, des pays qui manquent de tout où les femmes n’existent pas en tant qu’êtres humains, ils doivent savoir que ce n’est pas pour reproduire le cauchemar dont ils sont sortis vivants dans leurs pays d’origine et le pire pour vouloir en faire un modèle de société pour les pays qu’ils appellent dédaigneusement et haineusement koffars, mécréants.
Ils ont quitté leurs pays pour un monde meilleur mais ils ne peuvent pas faire de la vie des autres un enfer qu’ils avaient laissés derrière aux. Comme s’ils voulaient dévorer cette main charitable qui les a secourus.
Si le Front National a le vent en poupe par exemple en France, il le doit surtout au sentiment d’inquiétudes chez la majorité des français contre la montée du péril musulman qui menace de balayer la France et l’Europe pour en faire des nouveaux morceaux du puzzle oummien.

Moncef Marzougui : les tunisiens ne sont pas ignorants de leurs origines africaines, ils sont racistes comme toi

Moncef Marzougui toi qui a manipulé l’identité de ta propre mère, tu ne dois pas dire que les tunisiens sont ignorants de leur africanité, tu dois surtout dire que la Tunisie n’a jamais été arabe et que ce sont tes donneurs d’ordres arabes qui lui ont fait perdre son identité africaine.

 déjà Africaine elle l’est géographiquement  et à laquelle l’Afrique doit son appellation. Il n’y a que les guignols et les renégats  de ton espèce qui ne le voient pas, en revanche le vrai acte de foi que tu aurais dû prononcer lors de ton allocution pitoyable et indigeste à l’occasion de la Journée internationale de l’Afrique : Moi Moncef Marzougui  séide du Qatar déclare officiellement que les racines de la Tunisie  ne sont pas arabes et ne l’ont jamais été et je le dis solennellement  au nom de l’identité africaine dont je n’ai jamais été digne  et  à la mémoire des victimes du du double génocide des peuples noirs et berbères perpétrés par les barbares arabes l’abrogation de l’article 1 de la nouvelle constitution.

C’est une Tunisie schizophrène comme toi que tu revendiques, c’est de là qu’il s’agit. La Tunisie ne peut et ne doit pas être arabe et africaine ne serait-ce à cause du cauchemar des invasions dévastatrices arabes dont elle porte les stigmates jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Toi qui as dit un jour que la Tunisie n’a plus d’avenir en tant que Tunisie tunisienne parce qu’elle sera qatarienne et donc arabe de seconde zone, connaissant le racisme de tes employeurs, tu as oublié qu’après tout pour un peuple de racistes, ce n’est pas un honneur pour lui d’afficher son africanité. 

Je connais suffisamment bien les tunisiens pour  témoigner de leur racisme anti-noir de même que leurs voisins algériens qui passent pour être les maîtres en la matière. Personnellement j’avais beaucoup d’amis noirs pendant mes années de fac à Paris et  cela faisait grincer les dents des tunisiens comme si j’étais un Alien pour eux. Je pourrais écrire un livre sur les scènes de racisme ordinaire chez les tunisiens comme cette histoire dont j’étais témoin oculaire qui se passait à Paris à la Place de la Sorbonne d’un tunisien « horr », libre mais ô combien aliéné, qui ne voulait pas qu »un noir tunisien lui paye un café parce qu’il est ‘abd, esclave. Ou une autre qui m’avait été rapportée par un ami noir tunisien titulaire d’un Doctorat d’Etat en histoire candidat à un poste de Maître de Conférence à l’Université de Tunis qui s’était trouvé face à un jury qui s’intéressait plus à sa couleur de peau et ses origines africaines qu’au contenu de sa thèse qui traitait des pratiques esclavagistes chez les arabes. 

S’il y a une valeur que les arabes ont bien transmis aux tunisiens et aux algériens est le mépris du noir, cette grande part d’eux-mêmes. L’arabité a tout corrompu et détruit.

  •  
  •  
 

 

Seules des mesures fortes peuvent endiguer le processus d’islamisation de la France

La survie de la France ne tient qu’à l’épaisseur du fil du glaive islamique.
Il faut prendre des mesures d’urgence fortes très fortes tant sur le plan national qu’international pour en finir avec l’halalisation de la France : 
-plus de prières des rues, 
-plus de ports de signes de caractères religieux dans l’espace public
-pénaliser l’endoctrinement religieux précoce et les conversions des mineurs
-mettre sous haute surveillance les nouveaux convertis à l’islam 
-déclarer le Coran comme incompatible avec les valeurs de la république,
-imposer aux musulmans un véritable Pacte républicain plus sévère que celui de 1807 imposé par Napoléon aux Juifs et aux Protestants 
-circonscrire le prosélytisme musulman,
-contrôle de l’origine des fonds des sandwicheries kebabs et des commerces halal et restrictions de leurs implantations,
-suppression de l’automaticité des liens entre le droit de sol et l’acquisition de la nationalité française
-instaurer un stage de citoyenneté et de loyauté à tous les musulmans naturalisés depuis le gouvernement Sarkozy,
-arrêt des constructions des mosquées,
-fermeture immédiate des mosquées clandestines,
-menu républicain pour tous dans les écoles, 
-arrêt de versements des prestations sociales et familiales aux familles des enfants mineurs partis faire le djihad du sexe et de la terreur en Syrie, 
-rétablir l’Etat de droit dans les cités et expulsion des prédicateurs  
-suspension des naturalisations, 
-interdiction du retour des djihadistes sur le territoire national avec déchéance automatique de la nationalité française,
des imams français et prêchant en français
-contrôle des financements des mosquées et des associations dites culturelles françaises qui sont des paravents pour l’islamisation de la France et gel de leurs avoirs, 
-interdiction des collectes d’argent sur les marchés pour la construction des mosquées ou pour tout autre usage
-annulation des ventes des immeubles de prestige au Qatar et du régime fiscal préférentiel accordé par Sarkozy aux acheteurs des biens immobiliers qatariens en France,
-ouverture d’enquête judiciaire sur les conditions de vente du P.S.G. au Qatar
dissolution de l’U.O.I.F. et la déclarer comme une officine terroriste, il n’est pas normal que sa sa maison mère la Confrérie des Frères Musulmans soit reconnue terroriste en Egypte et sa filiale légaliste en France
-rappel des ambassadeurs de France au Qatar et en Arabie Saoudite 
-inscrire ces deux pays sur la liste noire des pays terroristes
arrêt des aides militaires aux rebelles syriens et la diabolisation du régime laïc syrien par le gouvernement français,
 –durcir les conditions d’octroi de visas pour les ressortissants des pays pourvoyeurs de terroristes telle que la Tunisie, voire l’arrêt définitif des aides au développement
-retrait de la nationalité française aux islamistes tunisiens membres de l’organisation terroriste d’Ennahdha et détenteurs de mandats électifs en Tunisie ou ayant exercé des responsabilités gouvernementales dans ce pays, 
mettre en place de nouveaux programmes de recherche d’énergie de substitution pour en finir avec la dépendance énergétique vis-à-vis des pays du Golf. 

Accuser les électeurs du Front National de racisme est le meilleur service rendu à l’islam

Le vote FN est un pur réflexe identitaire et un carton rouge aux partis de l’islam l’UMP et le PS

On doit que plus que jamais en finir avec le politiquement correct et mettre des mots sur les maux des Français, il est grand temps d’établir une corrélation entre l’islamisation rampante des instituions de la république et le retour galopant du populisme. L’intégrisme politique fondé sur le mythe du village gaulois résistant à l’occupant romain qui refait surface avec Marine le Pen dans le rôle d’Astérix, pour contrer l’intégrisme religieux menaçant l’identité française.
Profitant de l’absence coupable des partis de gouvernement du terrain de l’identité française dont la laïcité est l’expression majeure qui ont peur de revendiquer les spécificités historiques et culturelles de la France, cette dernière se trouve toute seule à occuper ce terrain apparaissant ainsi aux yeux de l’opinion publique comme le seul recours pour sauver la France, ce qui est une illusion, pour arracher la France faiblarde, couarde, qui a honte d’elle-même et capitularde, ce qui est une réalité, des griffes du prédateur nazislamiste.
Au lieu d’imposer aux musulmans un vrai pacte républicain plus sévère encore que celui de Napoléon de 1807 passé avec les juifs et les protestants et les obliger à expurger le Coran des versets violents, racistes, antisémites,suprématistes, impériaux, hégémoniques et génocidaires, on fait du rafistolage en prônant un réancrage dans le passé, un retour en arrière et par conséquent du repli identitaire qui est un mauvais choix pour contenir le fauve musulman qui sévit d’ores et déjà dans la bergerie française grâce à la complicité des vrais partis de l’islam que sont l’UMP et le PS ainsi que tous les partis de gauche et leur angélisme philomusulman, héritier des mouvements pacifistes à l’origine de la débâcle de 1939-45.
Espérons que ce vote va réveiller enfin la majorité des Français pour leur faire prendre conscience que le combat contre l’expansionnisme musulman néfaste pour la démocratie n’est pas seulement l’affaire du FN qui a eu le mérite de mettre aujourd’hui les Français en face de leurs responsabilités historiques, il est surtout l’affaire de tous les Français soucieux de la pérennité humaine de la France.
Le danger pour la France n’est pas le vote FN, le vrai danger est la banalisation de l’idéologie musulmane comme autrefois le nazisme, sauf que ce dernier était exogène alors que l’islam prospère en toute liberté républicaine au sein même de la France.
Stigmatiser et diaboliser le carton rouge adressé à l’UMP et le PS c’est signer l’arrêt de mort irréversible de la France. Ce vote n’a aucun relent raciste, il est un vote pour la survie de la république française qui doit en toute urgence mettre en quarantaine le virus musulman dont elle doit s’immuniser si elle ne veut pas son mal ne devienne incurable.