Moncef Marzougui : les tunisiens ne sont pas ignorants de leurs origines africaines, ils sont racistes comme toi

Moncef Marzougui toi qui a manipulé l’identité de ta propre mère, tu ne dois pas dire que les tunisiens sont ignorants de leur africanité, tu dois surtout dire que la Tunisie n’a jamais été arabe et que ce sont tes donneurs d’ordres arabes qui lui ont fait perdre son identité africaine.

 déjà Africaine elle l’est géographiquement  et à laquelle l’Afrique doit son appellation. Il n’y a que les guignols et les renégats  de ton espèce qui ne le voient pas, en revanche le vrai acte de foi que tu aurais dû prononcer lors de ton allocution pitoyable et indigeste à l’occasion de la Journée internationale de l’Afrique : Moi Moncef Marzougui  séide du Qatar déclare officiellement que les racines de la Tunisie  ne sont pas arabes et ne l’ont jamais été et je le dis solennellement  au nom de l’identité africaine dont je n’ai jamais été digne  et  à la mémoire des victimes du du double génocide des peuples noirs et berbères perpétrés par les barbares arabes l’abrogation de l’article 1 de la nouvelle constitution.

C’est une Tunisie schizophrène comme toi que tu revendiques, c’est de là qu’il s’agit. La Tunisie ne peut et ne doit pas être arabe et africaine ne serait-ce à cause du cauchemar des invasions dévastatrices arabes dont elle porte les stigmates jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Toi qui as dit un jour que la Tunisie n’a plus d’avenir en tant que Tunisie tunisienne parce qu’elle sera qatarienne et donc arabe de seconde zone, connaissant le racisme de tes employeurs, tu as oublié qu’après tout pour un peuple de racistes, ce n’est pas un honneur pour lui d’afficher son africanité. 

Je connais suffisamment bien les tunisiens pour  témoigner de leur racisme anti-noir de même que leurs voisins algériens qui passent pour être les maîtres en la matière. Personnellement j’avais beaucoup d’amis noirs pendant mes années de fac à Paris et  cela faisait grincer les dents des tunisiens comme si j’étais un Alien pour eux. Je pourrais écrire un livre sur les scènes de racisme ordinaire chez les tunisiens comme cette histoire dont j’étais témoin oculaire qui se passait à Paris à la Place de la Sorbonne d’un tunisien « horr », libre mais ô combien aliéné, qui ne voulait pas qu »un noir tunisien lui paye un café parce qu’il est ‘abd, esclave. Ou une autre qui m’avait été rapportée par un ami noir tunisien titulaire d’un Doctorat d’Etat en histoire candidat à un poste de Maître de Conférence à l’Université de Tunis qui s’était trouvé face à un jury qui s’intéressait plus à sa couleur de peau et ses origines africaines qu’au contenu de sa thèse qui traitait des pratiques esclavagistes chez les arabes. 

S’il y a une valeur que les arabes ont bien transmis aux tunisiens et aux algériens est le mépris du noir, cette grande part d’eux-mêmes. L’arabité a tout corrompu et détruit.

  •  
  •  
 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.