Soutenir le Hamas c’est soutenir le terrorisme islamique

ll n’y a pas d’hiérarchie entre les victimes de Gaza et celles d’Irak ou d’ailleurs, mais il y a une hiérarchie entre les enjeux sous-jacents à chaque tragédie qui secoue le Proche-Orient.
En effet, on s’étonne que ce qui aurait pu être une affaire moins préoccupante humainement, politiquement et juridiquement au regard de droit international, occupe la une des médias et fait battre les pavés aux manifestants en France, alors que l’affaire en  question qui  fait surgir les pages sombres de l’histoire contemporaine est reléguée au second plan.

On sait que les criminels doivent payer de leurs crimes mais il y aussi ceux qui leur prêtent leur concours en leur servant d’amplificateurs et de caisse à résonance pour brouiller les pistes et ceux-là sont autant condamnables que les premiers surtout que bien souvent ils sont mus par des arrières-pensées nauséabondes.

Loin de moi l’idée de minimiser les morts de Gaza qui sont à mettre à l’actif du Hamas, mais une question nondénuée d’intérêt pourquoi le Hamas a exhibé ses crocs au moment où les chrétiens irakiens et les Yazidis sont menacés d’extermination alors que toute notre attention doit être portés sur eux ?

En provoquant Israël Hamas cherche à  allumer un contre-feu pour détourner l’attention  de l’opinion publique mondiale du  génocide perpétré par ses amis islamistes de Daech.

Cette synchronisation des évènements tragiques est en soi la meilleure preuve quant à l’implication du Hamas dans les malheurs qui frappent les chrétiens irakiens et les yazidis.

Cette histoire du drapeau palestinien brulé est une grossière mise en scène, un trompe-l’oeil juste de la poudre aux yeux.

De toutes les façons Hamas lui-même ne reconnaît pas l’emblême national palestienien. Aujourd’hui, il nes’agit pas d’un banal épisode dans le conflit tourmenté israélo-palestinien, il s’agit d’une guerre ouverte de l’islamisme contre le monde non-musulman voire le monde musulman  lui-même qui n’est pas dans une logique de guerre.

Ces foyers de conflits qui prolifèrent dans le monde musulman et tout particulièrement en Libye, en Irak, en Syrie, en Tunisie, au Mali, en Afghanistan, au Pakistan, en Algérie, etl’Europe elle-même sont tout sauf le fruit du hasard.

Le jour où ils vont tous s’embaser simultanèment, le monde ne saura pas où se donner de la tête ni quel foyer circonscrire en priorité.

L’humanité comprendra qu’en diabolisant Israël, elle s’est tirée elle-même une balle dans la tête. Israël est conscient que les enjeux dépassent le cadre d’une banale escarmouche qui l’oppose aux Palestiniens de Gaza.

Quant à l’O.C.I. cette organisation du crime islamique qui a tous les moyens pourtant de veiller elle-même à la protection des minorités ethniques et religieuses vivant sur ses territoires,elle fait comme si cette tragédie n’existait pas.

Elle peut toujours se murer dans le déni de la réalité, il y a tout lieu de croire que son silence troublant est plus qu’approbateur, il est un blanc seing accordé aux activistes islamistes pour accélérer le processus de l’islamisation du monde dont elle deviendra le pilote politique.

Pendant que l’islam laisse planer des sériueuses menaces sur la paix et la sécurité dans le monde on jette aux orties l’un des rares pays au monde capable de contenir l’appétit hégémonique de cette religion mortifère et impériale.

L’O.C.I. est consciente que tant que le verrou israélien perdure, elle n’a a quasiment aucune chance de concrétiser son plan diabolique.

C’est pourquoi, elle joue une partie de Poker menteur pour flouer l’opinion publique mondiale plus encline à  hurler avec les loups quand il s’agit du mechant’Israël qui ne fait pourtant que défendre sa survie au milieu de la jungle arabo-musulmane. En provoquant l’Etat hebreu cela lui permet de surfer sur l’antisémitisme son Joker pour s’attirer les soutiens diplomatiques et les sympathies de la rue.

2 réflexions sur “ Soutenir le Hamas c’est soutenir le terrorisme islamique ”

  1. Personnellement,1/ je mettrais les morts de Gaza non pas « à l’actif » de qui que ce soit, mais très exactement « au passif » des deux belligérants . 2/ je dénoncerais haut et fort la source du désastre qui nous est offert . Qui a ouvert la boite de pandore? Les occidentaux ont précipité l »effondrement de l’empire othomans , après l’avoir depecés ils n’ont jamais reussir à retablir une paix durable, ensuite, l’amerique a financé les islamistes et autres talibans pour lutter contre les forces progressistes et bouquet , c’est Sadam qu’il fallait abattre…. et ce fut le desastre dont nous sommes les spectateurs

    J'aime

  2. Point de vue vraiment intéressant M. Ben Ammar. De leur côté des militaires israéliens se demandent si le Hamas ne teste pas avec ses centaines de roquettes tombées parfois même dans des zones désertiques les défenses israéliennes pour le compte de l’Iran. Mais j’ai l’impression que c’est vous qui avez peut-être raison.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s