L’islam veut s’imposer au monde en le détruisant

La guerre de l’islam contre  le reste du monde a pris son envol officiel avec les attentats meurtriers du 11 septembre 2001  qui ont fait 3000 morts et plusieurs milliers de blessés et qui ont fait entrer l’humanité tout entière dans un état de chaos sécuritaire indescriptible.

Ni les Nations-Unies ni l’Occident ne semblent se préoccuper outre-mesure et surtout ce dernier devenu depuis cette date un terrain de prédilection des attaques terroristes récurrentes de grande envergure, il fait comme si de rien n’était et  continue à lui lécher les babouches et lui tailler des lois sur mesure au nom de la liberté de culte et de l’antiracisme républicain. Comme s’il jouissait du spectacle de sa mise à mort lente à moins qu’il ne cherche pas à tirer  profit des coups de semonce violents déclenchés par l’islam à des fins géostratégiques, géopolitiques, géo-énergétiques et géo-économiques.

Quel que soit le scénario adopté l’Occident n’en sortira jamais indemne. On ne compose jamais avec un fauve qui ne rêve que d’une chose est de dépecer sa proie.

Plutôt que de se prémunir contre le péril musulman et lutter contre  cette idéologie néfaste qui porte en elle tous les germes de la destruction de la vie et du racisme l’Occident  lui taille des habits sur mesure pour le rendre fréquentable et en faire un gendre idéal n’hésitant pas à faire passer sous les fourches Caudines de la justice tous ceux qui  doutent de l’innocuité de l’islam et de son essence religieuse.  On ne devrait pas par exemple  laisser le soin à un système de croyance qui a érigé en dogmes religieux le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie,  la ségrégation sexuelle et la négation du droit  de se prévaloir des lois antiracistes pour passer pour victime de discrimination alors qu’il n’est pas une race dans le sens étymologique du terme. En le protégeant juridiquement il ne se rend pas compte qu’il protégeait une doctrine politique pire que le nazisme ou un régime d’Apartheid.

L’Occident court à sa propre perte en lui accordant un statut de culte religieux lui permettant ainsi de jouir des mêmes droits à l’exercice de sa liberté au même titre que les autres religions qui ne font peser aucun danger sur la paix et la sécurité dans le monde et qui n’ambitionnent pas de faire de leurs lois une Loi universelle unique pour toute l’humanité menaçant d’exterminer tous ceux qui ne s’y soumettent pas.

L’Occident doit savoir que l’islam ne cessera ses desseins velléitaires tant qu’il ne s’installera sur le toit du monde et n’aura pas anéanti tout ce qui ne porte pas son cachet ?

Il ne passe plus un jour sans que des musulmans  ne décapitent leurs otages occidentaux et ne mènent ou projettent des actions terroristes au coeur de même de l’Europe et tout particulièrement Bruxelles devenue leur cible privilégiée et que font les gouvernants européens ? Ils se couvrent de honte et de ridicule en se faisant  l’avocat de du diable nommé islam en l’exonérant de toute responsabilité dans le comportement belliciste et terroriste des siens.

Ils cherchent à défendre l’indéfendable avec un zèle des plus troubles qui ne fait pas de doute quant à leur esprit partisan résolument pro musulman à moins qu’ils ne soient pas les otages de leur compromission monnayée. A chaque fois que l’islam doit être mis sur les bancs des accusés pour ses atrocités insoutenables et ses crimes barbares récurrents, ils sont toujours les premiers à monter au créneau pour enfumer leur opinion publique de plus en plus hostile à l’égard de l’islam. Une hostilité réactionnelle qui témoigne de leur inquiétude oppressante à cause des images apocalyptiques dont les abreuvent l’islam et les menaces pressantes à leurs portes.

Il n’y a que leurs  gouvernants qui font la sourde oreille et se voilent la face devant la propagation de la peste musulmane devenue l’enjeu politique majeur aujourd’hui en Europe qui a plus que jamais besoin d’un Charles Martel pour étouffer les velléités hégémoniques de l’islam. Ce n’est certainement pas des petites frappes comme Cameron qui vont la sauver des griffes de ce prédateur pire encore que le nazisme.

L’islam est le cancer métastasé du XXI e siècle, ne peut prendre en compte sa dangerosité c’est signer non seulement l’arrêt de mort de l’Europe mais de l’humanité tout entière.

Il n’y a que les islamo-collabos qui croient encore que l’islam est une religion à part entière alors que ses textes fondateurs et les hadiths attribués au prophète auto proclamé démontrent aisément le contraire.

Tous ces monstres qu’on veut faire passer pour des non-musulmans ne sont pas que musulmans, ils sont les fidèles héritiers de Mahomet dans lesquels ils e reconnaîtraient s’ils devaient ressusciter. Ils sont la preuve vivante que le Coran n’est pas une ode d’amour appliquant fidèlement ses prescrits. Censés puiser leurs idées que dans ce livre pire que Mein Kampf. Les vrais musulmans ne doivent lire que le Cran. C’est lui et lui seul qui les conditionne psychologiquement et sert de catalyseur

 

à leurs pulsions j en leur promettant monts et merveilles dans l’au-delà;

Dissocier ces monstres des musulmans est la pire insulte que l’on puisse faire aux musulmans eux-mêmes. A travers eux, c’est l’islam lui-même qu’on bafoue.

2 réflexions sur “ L’islam veut s’imposer au monde en le détruisant ”

  1. A l’image d’un célèbre journaliste français (d’extrême gauche cela va sans dire…) qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de sortir ces jour-ci un livre qui s’intitule « Pour les musulmans »…

    Journaliste d’extrême-gauche ayant dirigé le grand quotidien Le Monde (cela va sans dire…) et qui est en droite ligne avec le gouvernement…

    Vous l’avez sûrement tous compris j’ai nommé l’inénarrable et moustachu Edwy Plenel pour qui c’est une chance IMMENSE pour la France que d’avoir la plus grande communauté musulmane d’Europe…

    50 ans plus tard, les français qui se fichent d’Allah comme de leur première chemise, soit près de 90% de la population, attendent toujours le quart de la moitié d’une preuve (ils ne sont pas difficiles) pour cette assertion qu’ils trouvent de plus en plus étonnante…

    J'aime

  2. « C’est lui et lui seul qui les conditionne psychologiquement et sert de d’inhibiteur à leurs pulsions mortifères » cette phrase dit le contraire de ce que vous voulez dire. Le coran n’inhibe pas leurs pulsions, il les libère au contraire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s