Le Front Populaire et sa valse hésitation entre le Qatar et la Tunisie

Le Front Populaire n’a pas le choix soit il est patriote, il aurait pu accoler le qualificatif patriote à son nom, et il votera pour la Tunisie dont l’étendard est porté par BCE, soit c’est un ramassis de traîtres et d’antipatriotes et il votera en toute logique pour celui qui s’attelle à la qatarisation du pays. Voter pour le Qatar c’est aussi capituler devant la loi du grand capital dont cet Emirat-terroriste en est un simple pion.

Aux yeux de la majorité tunisienne BCE est le de Gaulle de 1946, il symbolise la victoire contre la peste islamo-wahhabite qui a plus que jamais besoin de toutes les forces vives jalouses de l’indépendance nationale pour remettre la Tunisie sur les rails. Le défi est difficile il n’y arrivera que si tous les tunisiens qui ont l’amour de la Tunisie en eux s’y mettent sans préalable ni arrière-pensée de politique politicienne. Nous sommes à un tournant crucial de l’histoire de la Tunisie et l’heure n’est pas aux clivages politiques et idéologiques, c »est la souveraineté nationale qui doit guider la main de chaque tunisien aujourd’hui et motiver ses vrais choix politiques. La survie du pays dépend de l’épreuve vitale des urnes.

Le Front Populaire ne doit pas se déterminer par rapport à Béji Caïd Essebssi qui n’attend pas grand’chose de lui par ailleurs, il doit se positionner par rapport à la Tunisie. S’il veut une Tunisie tunisienne il sait ce qu’il a à faire, s’il veut une Tunisie vassale wahhabite sous l’autorité de l’Ayatollah Ghannouchi il sera le premier à en pâtir comme ses camarades communistes iraniens de Tudeh. Sait-il aussi que ne pas voter pour la Tunisie souveraine et indépendante revient à infliger une nouvelle mort à Chokri et Mohamed ? C’est aussi blanchir leurs assassins qui sont forcément issus du camp pour lequel certains d’entre eux vont voter ? De même qu’une offense à la mémoire des soldats et des représentants des forces de l’ordre abattus par les miliciens islamistes qui soutiennent cet imposteur laïque et athée qui a vendu son âme au diable nazislamiste pour se venger de l’humiliation subie par son géniteur pour des faits de collaboration avec le colonisateur français. Il est à douter que les dirigeants du F.P. aient le courage de Slim Riahi et Hamdi pourtant des néophytes en politique pour se ralier à BCE au nom des intérêts supérieurs de la nation. Vive la Tunisie et honte à Hamma et à sa clique de bolcheviques collabos de Marzougui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s