L’ignorance est sans nul doute le premier article de la foi musulmane

pisse-de-dromadaire-544f3

Cet article est la traduction  des échanges que j’ai eus avec des musulmans qui se représentent l’islam comme étant une religion, d’esprit, d’intelligence, de savoir et d’ouverture sur le monde, tel que le définit selon eux le Professeur Mohamed Talbi et d’autres pseudos tenants de l’islam éclairé et pacifié, contrairement à l’islam fondamentaliste que les islamistes  veulent  imposer aux  musulmans  qui serait une imposture voire une hérésie qui dévoie l’islam et le défigure.

Cependant les tenants de cette thèse de l’islam défiguré par les islamistes sont totalement démunis en matière de théologie musulmane et se sont construits une image idyllique et erronée de ce que c’est véritablement l’islam.

Pour eux la mariée musulmane est la plus belle des mariées dotée d’une beauté incomparable et sublimatoire qui serait la première merveille au monde.  Ils la regardent avec leurs yeux amourachés comme si elle était la reine des Chimène alors qu’elle n’est rien d’autre qu’une chimère comme leur rêve du paradis et son Erotic Center et ses tavernes pour poivrots.  S’enivrant d’illusions de rivières de vin de dattes  et se nourrissant de fantasmes de jouissance sexuelle éternelle ils croient dur comme fer que rien n’est plus beau et sublime que la mariée musulmane qui est la seule à pouvoir les combler au-delà de leurs désirs. De toutes les autres mariées elle est la seule qui exalte leur libido et les fait saliver sur le vin.  En réalité elle leur promet tout ce qui est à portée de  main de l’homme sur terre.  Mais de cela ils en ont guère conscience car ils sont tombés sous l’emprise des effets surpuissants du miroir aux alouettes de la mariée musulmane  aux conséquences désastreuses sur leur état de santé mentale, sur leur personnalité et leur morale humaine.

De leur passion ils ont fait une raison, de leurs graves carences  intellectuelles et psycho-affectives ils ont fait un mode de pensée qui doit se suffire de lui-même pour devenir une vérité opposable à toute l’humanité qui ne doit tolérer ni doute ni discussion ni arguments contraires sous peine de provoquer leur courroux catalytique.

Tellement fascinés et subjugués par le charme de leur mariée qu’ils sont les seuls à percevoir à cause évidemment de leur état de cécité mentale, de leur absence de  lucidité et de la profonde altération de facultés de discernement.  ils ne se rendent pas que cette mariée est une véritable  ogresse qui sont pourtant les premiers à assouvir son appétit cannibale insatiable.

Qu’ils soient fermés aux mises en garde venues de ceux qu’ils qualifient d’islamophobes cela va de soi mais ce qui impardonnable et absolument criminel de leur part est leur refus délibéré de prêter la moindre attention aux preuves fournies chaque jour par leurs coreligionnaires littéralistes, connaisseurs confirmés de l’islam de par leur lecture du Coran dans sa langue originelle et incollable sur la question de mise en oeuvre de la feuille de route mahométane.  L’islam tel que les musulmans doivent  traduire dans les faits dans leur vie quotidienne mais ils continuent malgré la force de la preuve assénée par les musulmans activistes, djihadistes, à nier les évidences  et à draper l’islam dans sa vertu.

Tout ceci  sans qu’il soit capable de fournir la moindre attestation théologique  de leurs dénégations débiles et de mauvaise foi qui témoignent surtout de leur propre inculture doctrinaire, de leur   connaissance fragmentaire,  élémentaire et superficielle de l’islam.  Comment peuvent-ils se faire juges de l’islamité de leurs coreligionnaires qui sont les « sachants » de l’islam qui mettent à nu l’image enjolivée  de l’islam de paix et que l’Université d’Al-Azhar refuse elle-même de leur jeter l’anathème et avocats d’une religion dont ils ignorent tout de ses arcanes et ses dogmes alors que la majorité d’entre eux n’a jamais quasiment lu le Coran dans le texte à cause de leur défaut de maîtrise de la langue arabe d’une part et d’autre part leur état d’analphabètes dans leurs propres langues  maternelles ?

Quel crédit peut-on accorder  au système de défense de l’islam émanant d’une masse de fidèles dépourvus d(outils de réflexion personnelle,  qui ressemblerait à un magma de benêts  et d’idiots souffrant de graves déficits éducatifs, peu familiarisés avec la lecture,  incapables de lire le Coran dans le texte qui se contentent des bribes que leur transmettent les imams et les mollahs qui eux-mêmes sont loin d’être un modèle théologique en la matière, qui cumulent tous les handicaps ?  Aucun !

Quand on ne connaît pas soi-même la définition littérale du mot islam il est préférable de se garder de se proclamer musulman.  L’ignorance est bien le premier article de la foi chez  les musulmans.

 

3 réflexions sur “ L’ignorance est sans nul doute le premier article de la foi musulmane ”

  1. l’ignorance est vraiment l’un des ses piliers et plus, le culte de l’ignorance et de la bestialité sexuelle en est obligatoire

    J'aime

  2. Mahomet PBSL, lors de son ascension au ciel, mi’raj, quand il a vu Adam Noé Abraham Moîse David et Salomon, toute la fine fleur de la bible a été reçu par Allah qui lui a offer un bol de lait de chamelle arômatisé de son urine; c’est dire que combien ce cocktail est bon

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s