Hommage à Charlie Hebdo: l’islam est comme un innocent aux mains trempées dans le sang humain !


par Dr Salem Ben Ammar, jeudi 3 novembre 2011, 15:25
En soutien à Charlie Hebdo. Le concept de culpabilité chez les fondamentalistes musulmans. Encore une fois, ce n’est jamais la faute des auteurs des actes terroristes d’être responsables et  encore moins coupables. C’est toujours la faute à l’autre et donc c’ est à lui qu’on impute le crime  à car il l’a cherché en obligeant les vengeurs d’Allah à armer saur gré afin qu’ils s’infligent lui-même le châtiment suprême. Ils ont été poussés à bout par ces insolents qui ont moqué l’image de ce prophète d’outre-tombe et du cauchemar de l’humanité.

Chez eux, il est défendu de rire et d’avoir des traits d humour, il est juste permis de se taire et surtout d’écouter paroles imbibées du poison de la haine  dont les télé prédicateurs des chaînes de la propagande wahhabite telle la Jazira  les abreuvent et crétinisent à longueur de journée.

Il faut leur parler des grandes et fantastiques chevauchées des cavaliers arabes du désert d’Arabie et des épopées des conquêtes arabes  quand bien même elles ont semé la mort et la désolation sur leurs chemins.

Peu importe le calice pourvu qu on ait l’ivresse de l’islam du sang et de la mort. Il n y a que ça qui peut les faire jouir et émerveiller. Plus on flatte leur ego identitaire et fruste, plus ils se laissent transporter dans un univers fantasmagorique et illusoire que les gourous embellissent et mythifient. Ils sont comme des enfants immatures mais avec la joie de vivre en moins.

Même quand leurs petits frères sèment le trouble et la terreur ce n’ est pas leur faute. Ils sont surtout victimes des agissements fautifs de leurs victimes qui sont en réalité aux yeux des fanatiques islamiques les vraies coupables. Ne cherchez pas le coupable, c’est Charlie Hebdo qui l’est! Il n’avait qu à ne pas user de son humour satirique sinon les fondamentalistes musulmans n’auraient pas été contraints et forcés de laver le supposé affront infligé à leur religion en jetant des projectiles incendiaires sur ses locaux.

Pour eux, ce n est pas le procès des auteurs de l’attentat qu il’ conviendrait de faire c’est celui d un journal en l occurrence Charlie Hebdo. C’est comme pour les attentats du 11 septembre 2001. Or, cet hebdomadaire est en droit qu ils le veuillent ou non d’exercer sa liberté d’expression   qui est un droit inaliénable y compris dans la forme la plus caricaturale et guignolesque. La parodie fait partie intégrante de la liberté de la presse.

En définitive ,dans la terminologie fondamentaliste islamique de la culpabilité, on ne condamne jamais un frère qui venge la religion, comme si elle a besoin d’être vengée, qui malgré lui s est trouvé à commettre des actes réactionnels. Si crimes il y a , il faut chercher toujours du côté de la victime. La politique de l’éternel bouc-émissaire et de la criminalisation de la victime est l’essence même du droit musulman qui ,e repose pas sur le principe de la Loi de Talion. L’islam ordonne de tuer tous les insolents et les outrecuidants sans management ni humanité.

Peu importe les actes criminels mettant en péril la sécurité des biens et des personnes selon les obscurantistes qui considèrent que le vrai coupable n’est jamais celui qu on croit mais c est l’autre c est-à-dire la victime elle-même qui aurait eu la juste punition qu elle mérite. Le coupable est la victime et la victime devient coupable d elle-même. On baigne dans l’irrationnel, l’iniquité, la barbarie, la terreur et le déni de la réalité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s