A force de semer le vent de la mort, l’islam récoltera la tempête qui l’emportera

A force de semer le vent de la mort, l’islam récoltera la tempête qui l’emportera

meurtre dans une mosquée

Pas un jour, pas une heure ne passent sans qu’une tuerie perpétrée par des musulmans ne vienne justifier notre phobie de l’islam. A l’instant même, nous lisons qu’Al-Qaïda projette des attentats sur des trains à grande vitesse dans toute l’Europe, et cela annule toutes les tentatives des médias pour minimiser la guerre que livre l’islam contre l’occident.
L’islam fait peur et nourrit angoisses et rejets. Il n’est pas une religion, mais une machine de guerre faisant de ses fidèles des bombes humaines. Tout se passe comme si la violence est le premier pilier de l’islam.
Au lieu d’apaiser et de pacifier le caractère des fidèles, il libère leurs pulsions meurtrières, lui donnant une légitimité religieuse, leur paradis étant « à l’ombre de l’épée ».
L’islam offre cette particularité d’absoudre ses fidèles de tous leurs crimes motivés par leur « activisme religieux ». Heureux sont ceux qui tuent et se tuent pour Allah qui saura les rétribuer en les gratifiant de 72 houris.
Il est difficile d’imaginer, dans un contexte où le meurtre est une obligation essentielle pour chaque croyant, que leur but ultime est de voir l’islam se muer en religion pacifiste et humaine.
Les islamistes veulent tous mourir en martyrs, insulte à la martyrologie chrétienne, et n’ont dans la bouche que les appels au meurtre et cette satanée évocation d’Allah Akbar, cauchemar de l’humanité, à chaque fois qu’ils se livrent à la barbarie.
Le monde ne restera pas indéfiniment passif face à cette folie meurtrière. On a vu des vidéos de cannibales, des assassins qui vont jusqu’à filmer des meurtres d’enfants pour ensuite les diffuser sur la toile, afin de prendre le monde à témoin de leur barbarie. A force de jouer avec la mort, c’est elle qui va finir par les prendre.
Assez de cette religion raciste, xénophobe, sanguinaire, impérialiste, envahissante, liberticide, étouffante, qui rend l’air irrespirable et met en péril notre devenir d’humains.
Soit l’islam renonce à la violence et à ses sombres desseins hégémoniques, se comporte comme une religion comme les autres, et prend l’engagement d’arrêter ses entreprises destructrices, soit il est du devoir impérieux de la communauté des nations de mettre fin à ses agissements criminels, comme jadis avec les nazis.
Il y a nécessité absolue.
On doit faire cesser les constructions des mosquées en dehors du monde musulman. Exiger de l’OCI, l’Organisation de la Coopération Islamique, qu’elle fasse obligation à ses Etats membres de respecter la liberté de culte, de ratifier la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, de respecter l’égalité des droits entre tous les hommes, indépendamment de leur sexe et de leur religion, de dépénaliser le blasphème et l’apostasie, d’appliquer les conventions internationales protectrices de la dignité humaine et du droit de l’enfance, au lieu de se plier à leurs exigences.
Il n’y a pas pire scandale que de voir les musulmans se prévaloir des lois antiracistes en Occident, et refuser de les appliquer chez eux aux non-musulmans, à leurs femmes et aux homosexuels, ou d’interdire les constructions d’églises et de synagogues en terre d’islam, et d’imposer leurs mosquées en Europe.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La « communauté internationale » a fait bloc contre l’Apartheid et l’a mis en quarantaine alors qu’il n’était ni expansionniste, ni prosélyte, ni synonyme du grand effroi, et elle fait preuve d’une lâcheté et d’une mansuétude à l’égard de l’islam qui n’est pas sans rappeler la capitulation de l’Europe face au péril nazi, avant l’aide de l’Amérique.
Il est absolument inadmissible que l’islam puisse jouir d’autant d’impunité et de laxisme de la part du monde non-musulman, et des musulmans qui aspirent à vivre en harmonie avec le reste du monde.
L’islam n’a pas compris qu’il n’a aucun droit d’imposer au monde sa vision de la gouvernance de la vie des hommes, et ce n’est certainement pas la lâcheté européenne qui va le lui expliquer.
Des empires entiers autrement plus puissants ont disparu de la surface de la terre. Son tour viendra.
Son refus de reconnaître le droit à la différence, la liberté de conscience, ne feront jamais de l’islam une religion de paix et de tolérance comme le proclament ses adeptes, mais une idéologie politique fasciste et meurtrière.

Une réflexion sur « A force de semer le vent de la mort, l’islam récoltera la tempête qui l’emportera »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s