·

Pour les musulmans qu’ils soient arabes ou arabisés ainsi que tous les autres le mot juif rime avec le mot arabe « jiffa » qui veut dire cadavre en décomposition dans le sens où les juifs sont des créatures infâmes. Ce n’est pas du racisme anti-juif c’ est juste une image innocente que les blanches colombes musulmanes à l’amour de l’autre sans équivalent qui ferait pâlir de jalousie Mahomet lui-même se font du juif.
Je me garde de les qualifier de racistes de peur de passer sous les fourches caudines des lois de 1881 et 1972 et surtout pour ne pas heurter la sensibilité « philomusulmane » de la bien -pensance française obsédée par le racisme anti-musulman comme si les musulmans avaient les attributs d’une communauté toujours promptes à lapider celui qui ose déflorer la bonne image de l’islam et des musulmans.
Pour les idiots utiles de l’islam qui veut le bien de tous et surtout des non-musulmans, des monstres comme Merah, Nemmouche, Coulibaly ou les frères Kaouchi, paix à leurs âmes diraient les musulmans,ne sont pas le produit de la culture islamo-raciste, ils sont en réalité des victimes du feu nourri de ceux que le législateur les a qualifié un jour dans un moment de délires condescendants pour la religion musulmane ou plutôt dans l’espoir de s’attirer les bonnes grâces l’Ayatollah Khomeiny d’ISLAMOPHOBES. Ces malades exaltés qui disent du mal de l’islam et des musulmans.
Faucher des vies humaines surtout quand elles sont juives, Bruxelles et Vincennes, et chrétiennes cela n’est aucunement empreint d’arrière-pensée raciste et les mains des tueurs n’ont pas été armées par le Saint-Coran, cet hymne à l’amour et à la tolérance, c’est la faute à ces malades d’islamophobes qui avaient poussé à bout ces pauvres garçons ne leur laissant guère d’autre choix pour défendre l’honneur de leur modèle, le Seigneur de l’humanité, preuve de la grande humilité des musulmans, un monument de non-violence, de non-racisme, d’humanisme et de philosémitisme. Un homme aussi blanc que neige au soleil d’Arabie qui n’a jamais tué personne et ceux qui sont tombés sous le fil aiguisé de son épée ont choisi de le faire pour le salir et nourrir le fond de commerce des islamophobes.
Pauvre Mahomet injustement attaqué et couvert par des torrents de boue nauséabondes par ses ennemis jaloux de son succès planétaire et de son aura du prophète favori d’Allah.
Accusé à tort de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de conduites contraires à la morale humaine alors qu’il est un exemple pour toute l’humanité et auquel elle doit rendre hommage pour son oeuvre incommensurable dont peuvent témoigner les juifs de la tribu de Qourayda, Aïcha, son propre oncle qui l’avait élevé ingrat et incrédule, sa belle-fille Zeineb son grand témoin de moralité, la poétesse Asma Ben Marwan, ses ex amis qu’il avait envoyés goûter aux joies de l’enfer lors de la bataille fratricide de Badr, les chrétiens, ses opposants restés sourds et aveugles à son incroyable messages, la liste de ses prouesses est tellement riche qu’il faudrait 7 vies en une seule pour la raconter. N’est pas Boukhari son fameux biographe qui veut qui avait pu répertorier ses hadiths comme s’il avait lui-même vécu ces 7 vies ou les 23 ans de sa prophétie qui avait eu l’immense mérite de purifier cette noble terre d’Arabie de la présence impure de des juifs et des chrétiens représentaient en réalité 161 ans ( 23 X 7) dans la vie de Mahomet.
Les idiots utiles de l’islam made in France qui non contents de violer le principe de séparation entre le politique et le religieux veulent franciser l’islam en voulant lui tailler un costume tricolore qui sied à ses mensurations hexagonales alors qu’elles sont planétaires selon son père-fondateur.
Il ne leur suffit pas de jeter les noms des « islamophobes » en pâture à l’hydre musulmane pour la calmer, sa colère ne peut être apaisée pour qu’ils ne finissent pas eux-mêmes pour lui servir de festin que l’adoption en France d’une loi inspirée ppar les lois en vigueur au sein des pays membres de l’O.C.I. criminaliser les atteintes à l’honneur et à l’image du Prophète, afin de lutter efficacement contre la Mahoméphobie galopante et d’en finir ainsi avec ce climat de dénigrement et d’outrage à son image.
Il n’y a pas que l’islamophobie qui ébranle les musulmans dans leur sublime foi qui doit être jugée à juste titre comme une incitation à la haine raciale, un français converti à l’islam se trouve doté d’un nouveau marqueur génétique, il y a tout aussi la phobie de Mahomet qui doit être punie sévèrement.
J’ai bien peur que la fiction devienne un jour la réalité au vu du retour en force de la police morale et de la restriction de la liberté d’expression au nom de la lutte contre la phobie de l’islam qui est un ressenti, une appréhension légitime qui ne doit pas relever du champ de la loi. Tout laisse à penser que le délit de blasphème est bien de cette loi.
Quand je décris l’islam et les musulmans avec des mots qui n’ont pas l’heur de plaire aux idiots utiles de l’islam made in France, je ne dis pas la vérité qui n’est pas le but recherché dans mon combat contre cette idéologie sanguinaire, barbare, génocidaire, nihiliste, liberticide, inégalitaire, discriminatoire, ségrégationniste, qui prétend élever les musulmans sur le toit du monde, qui classifie, exclut et hiérarchise et appelle à l’extermination des non-musulmans, je ne fais que restituer les préjugés racistes en cours dans les sociétés musulmanes nourries par la sève coranique et les hadiths d’une part et d’autre part de ce que j’ai pu entendre, observer, écouter, recueillir comme informations suffisamment probantes quant à la nature hautement raciste et antisémite desdites sociétés.
Que croyez-vous que ces parents immigrés en France devenus français et qui devenus l’objet de convoitise du corps politique de tous bords, porteurs du virus suprémaciste néfaste pour le bien-vivre ensemble puissent transmettre à leur progéniture dont l’identification à la France se limite à la surface de la C.N.I. ?
Ce n’est pas du racisme bien entendu quand certains jeunes issus de l’immigration brûlent son drapeau national, conspue son hymne, profanent ses église et appellent à la « niquer » ou traitent les supposés français de sales français.
La vraie haine est celle de soi-même quand on joue aux idiots utiles, de servir de paillasson, de courtisans, de brosses à reluire pour draper l’islam et les musulmans dans leur vertu jusqu’au jour où l’on finira sous leur glaive pour mécréance et au mieux avec un statut de dhimmi, un sujet de seconde zone.
La haine est aussi le linceul dans lequel on veut envelopper nos libertés.Personnellement en mettant à nu ce visage hideux qui porte les stigmates du racisme et de la barbarie humaine je n’exprime aucun ressentiment à l’égard des musulmans et de l’islam car je refuse de voir en ce dernier en tant que religion puisque lui-même ne distingue pas le profane du sacré et doit par conséquent s’exposer aux critiques les plus virulentes soient-elles d’un côté et d’un autre les musulmans ne sont pas une communauté nationale ni ethnique reliée entre eux par des liens culturels uniques, une langue commune, une histoire et un passé constituant un socle commun et partageant des intérêts identiques.
Les renvoyer aux images puisées dans leur fonds culturel n’est ni un délit ni un crime.

Une réflexion sur «  »

  1. Bonjour monsieur salem l’islam est raciste oui oui oui claire sans ambiguïté comme dit momo monsieur jolie article prenez soin de vous monsieur salem.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s