Le paradis n’est pas l’ombre de l’épée il est au prix du génocide des non-musulmans

Les étudiants hurlent leur colère

 Qui se souvient encore du massacre ciblé à raison de leur appartenance religieuse des  147 étudiants de catholiques de confession de l’Université de Garissa à l’est du pays abattus sauvagement par l’islam, l’attaque la plus meurtrière qu’eut connue le Kenya depuis celle perpétrée contre l’Ambassade américaine à Nairobi en 1998 (213 morts) ?
Qui d’autre que l’islam appelle et exhorte à la mort des non-musulmans ? Qui d’autre que lui couvre d’honneur les terroristes et leur promet les prébendes divines ? Qui d’autres que lui fait l’éloge des djihadistes et les élève au rang des héros de l’islam ? Qui d’autre que lui arme les mains de ces fidèles ? Qui d’autre que lui a fait de l’ultra-violence la voie de la félicité ? 
L’islam ne s’apparente qu’à lui-même. Il est plus qu’une calamité et un cataclysme de la pire espèce, il est le mal absolu. Si l’humanité persiste dans l’inaction et l’immobilisme et se garde ainsi de sévir contre lui elle va tout droit à sa perte. Plus elle le laisse faire plus elle le conforte dans sa toute-puissance et excite son appétit féroce pour la chair humaine. 
Elle est complice de cet attentat qui vient de plonger dans l’horreur le peuple kenyan à la veille de Pâques. Ironie du sort un vendredi précédent Pâques : le Vendredi saint, commémoration de la Passion et de la Crucifixion du Christ.
Le martyr des chrétiens n’est plus une utopie.Elle est plus que jamais une réalité et le génocide des chrétiens et de tous les non-musulmans prend chaque jour, chaque heure, chaque minute du sens. 
Tant que l’humanité n’a pas pris les mesures appropriées pour mettre en quarantaine ce virus létal, rien n’arrêtera sa propagation et continuera son entreprise exterminatrice jusqu’à l’élimination du dernier chrétien
Pourquoi toute cette haine de l’islam contre tout ce qui n’est pas dans son moule ? Pourquoi autant d’acharnement meurtrier contre les chrétiens ? A-t-on besoin de tant de violence aveugle et sanguinaire pour faire triompher la cause de l’islam ? 
Le nazisme et bien d’autres idéologies impériales avaient aussi cherché à le faire mais avaient fini sous les décombres de l’histoire. 
L’islam n’est pas à l’abri lui-même de récolter la tempête du vent de la mort qu’il sème. Tout aura une fin et la bienveillance des gouvernements occidentaux mus par des intérêts géostratégiques, géo-énergétiques et financiers n’est pas éternelle comme ses ressources naturelles il aura à payer pour ses crimes de guerre et ses crimes contre l’humanité présents et passés.
Les peuples occidentaux sont de plus en plus défiants et méfiants à l’égard de l’islam et leurs gouvernements ne peuvent plus faire semblant d’ignorer la colère qui gronde chez eux et dont ils seront les premiers à en faire les frais à cause de leur politique trop laxiste à favorable à l’islam et aux musulmans. 
Chaque nouveau crime de l’islam sert d’aiguillon au réveil des consciences et à la vigilance des peuples partout dans le monde. 
Plus personne n’est dupe de sa nature belliciste et hégémonique et de ses desseins impériaux et destructeurs. 
Il est à souhaiter que cette nouvelle tragédie kenyane soit la dernière et marque véritablement un tournant dans la mise en oeuvre d’un véritable plan de lutte contre la haute nocivité de l’islam sinon d’autres forces autrement plus extrémistes et redoutables vont s’y engouffrer en Occident tout particulièrement et ce sera l’Apocalypse, 
Il est temps que les musulmans prennent leurs responsabilités s’ils n’ont pas envie d’être les premiers à en pâtir. Plus ils persistent et signent dans leur refus d’expurger le mal qui est en eux plus ils nourrissent les hostilités grandissantes dont ils sont l’objet et qui en font la cible désignée aussi bien chez ceux qui sont impatients d’en découdre avec eux en Occident que dans le reste du monde. 
Ils doivent savoir qu’ils ne feront pas le poids face aux 3/4 de l’humanité déterminés à en découdre une fois pour toutes avec eux. L’eau qui dort finira toujours par sortir de son lit. Ils ne pèsent pas lourd face à leur puissance et leur rage de revanche.. 
Tôt ou tard la levée de boucliers se fera et rien ne saura entamer la volonté des peuples pour faire prendre gorge à l’islam.

Une réflexion sur “ Le paradis n’est pas l’ombre de l’épée il est au prix du génocide des non-musulmans ”

  1. La guerre de l’islam contre l’humanité a commencé en 622 et ne s’est pas arrêtée; c’est la première guerre mondiale. Le nombre de victimes est estimé à 270 millions dont 80 millions en Inde et 40 millions en Afrique. C’est pourquoi Karim Labidi appelle tous les musulmans à quitter afouajan la RATP

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s