Tous à la manif du 30 juin 2015 : Soit l’islam soit la France, ou le mariage impossible entre les deux.

10novembrefoule

Soyez nombreux aujourd’hui le 30 juin 2015 à  à 18 h à la Place de la Bourse à Paris au rassemblement dûment autorisé par la Préfecture de Police de Paris organisé par Riposte Laïque et Résistance Républicaine : Attentat et décapitation.
La France est en train d’être sacrifiée délibérément sur l’autel de la dhimmitude. Nos dirigeants n’ont d’yeux que pour l’islam et les musulmans. Leur léchant les babouches comme s’ils étaient ses seigneurs et dire qu’elle était la première à s’être soulevée contre la féodalité et les privilèges exorbitants de la soutane et de la couronne.
A se demander si elle n’avait pas chassé l’Ancien Régime pour baliser la voie à un régime pire encore que le nazisme lui-même.
Rendue maso et indifférente à son propre sort à cause d’une politique irresponsable et antifrançaise menée par ses dirigeants aussi bien de droite que de gauche, elle se jette aveuglement dans les bras de l’hydre musulmane qui ne rêve que d’une chose : la dépecer en mille morceaux pour se délecter de sa chair et s’enivrer de son sang.
Tout pour l’islam et rien pour la défense des valeurs républicaines qui l’irriguent et son identité gallo-romano-judéo-chrétienne. , elle a besoin de tous ses enfants de souche, de coeur et de ses fervents admirateurs dans le monde pour lui témoigner de leur soutien indéfectible et de l’aider à faire face à cette vague de barbarie islamique qui risque de se transformer en Tsunami si nous nous mettons pas en place les digues pour l’enrayer.
Il ne s’agit pas de stigmatiser telle ou telle catégorie de ses citoyens qui appartiennent à cette croyance synonyme de terrorisme, d’hégémonisme, du non-respect du vivre ensemble et de racisme, qui doivent plus que jamais choisir sans ambiguïté leur camp soit l’islam soit la France, on ne peut pas être français et musulman, il s’agit aujourd’hui de sortir de chez soi et de se mobiliser comme jamais comme le peuple de Paris pour faire souffler un vent nouveau sur cette terre de liberté dont certains veulent faire une nouvelle terre de Djihad avec la complicité active de nos dirigeants.
Ce n’est pas une guerre de civilisation, Mr Valls, c’est une guerre pour la survie de la France. Il n’y a pas de place à cette idéologie totalitaire et impérialiste sur le sol français. L’islam doit être bouté hors de France.

Ce n’est pas des touristes qu’on tue en Tunisie, c’est des non-musulmans

Sousse Dreuz info

En Tunisie, on a tué les touristes du Musée du Bardo et de Sousse parce qu’ils ne sont pas musulmans.  

Mohamed Merah et Nemmouche en ont fait autant à Toulouse, Montauban et Bruxelles. Le terroriste de Saint Quentin a décapité son employeur parce qu’il n’est pas musulman comme lui. Les massacres des touristes en 1997 à Louxor en Egypte, 60 morts, et en 2003 à Casablanca au Maroc, 33 morts, ont obéi aux mêmes motivations.

S’il n’y avait pas ces versets qui légitiment et sanctifient le terrorisme, est-ce que des musulmans auraient des motifs pour se comporter en escadrons de la mort ?

La source du mal est le Coran lui-même. Il est la cause et les musulmans sont conditionnés par lui. S’il n’y avait pas ces versets qui légitiment et sanctifient le terrorisme et la « néantisation » de la vie de celui qui est différent de soi, est-ce que des musulmans auraient des motifs pour se comporter en escadrons de la mort ?

C’est bel et bien ce livre, cauchemar de l’humanité, qui doit être mis sur le banc des accusés et interdit des rayons des bibliothèques et des librairies partout dans le monde.

Est-ce que ce livre enseigne le respect de la vie humaine sans distinction d’origine et de croyance, la paix et l’amour du prochain ?

Rarement un livre n’a autant exalté la haine et la violence. Il est absurde et irresponsable de comparer le Coran au Talmud et à la Bible, qui sont adaptables et discutables, alors que leur livre sans auteur qui se veut incréé est irréformable et valable en tous temps et tous lieux.

Ceux qu’on appelle abusivement radicaux sont des musulmans qui ont mieux appris le Coran et qui traduisent dans les faits ses prescrits.

Seifeddine Rezgui a tué au moins 38 touristes avant d'être abattu par les autorités tunisiennes

Le Coran ne s’adapte pas au monde, c’est au monde de s’adapter à lui. Ceux qu’on appelle abusivement radicaux sont des musulmans qui ont mieux appris le Coran, et compris qu’il ne peut y avoir d’islam en rupture avec le Coran. Soit on l’applique fidèlement sans poser des questions, soit on ne l’applique pas et on n’est pas musulman. Un musulman est selon le Coran celui qui est en état de guerre permanente contre les musulmans modérés et les non-musulmans.

Il est celui qui comprend qu’il faut éradiquer les mécréants partout de la surface de la terre. Les tueurs de Sousse en Tunisie n’ont pas choisi leurs cibles au hasard. Leurs victimes sont désignées par le Coran lui-même, rendant licite leur exécution.

Ceux qui défendent le Coran comme s’il était une ode à l’amour et au bien-vivre ensemble connaissent-ils les versets porteurs des germes génocidaires et racistes et qui sont en train de précipiter l’humanité vers une nouvelle Apocalypse ?

L’association est plus grave que le meurtre

  • [2:191] Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent,TUEZ-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
  • [4:89] Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et TUEZ-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni alliés ni secoureurs.
  • [4:91] Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu’on les pousse vers l’association (l’idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent) s’ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et TUEZ-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste.
  • [5:33] La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient TUES, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.
  • [8:12] Et ton Seigneur révéla aux anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les Croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (DECAPITATION) et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
  • [8:17] Ce n’est pas vous qui les avez TUES : mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançait : mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. [Autrement dit, c’est l’absolution par avance pour un meurtrier pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah].
  • [9:5] Après que les mois sacrés expirent, TUEZ les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
  • [17:33] Et, sauf en droit, ne TUEZ point la vie qu’Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi). Donc selon le Coran il existe des raisons tout à fait valables, conformes au droit, de tuer.
  • [33:61] Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et TUES impitoyablement.
  • [47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous [décapitation]. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront TUES dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.

Ces touristes sont morts parce que le Coran l’a ordonné.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Am

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/28/attentat-tunisie-sans-les-versets-du-coran-qui-legitiment-le-terrorisme-quels-motifs-auraient-les-musulmans/#sthash.4jXY8Nl8.dpuf

L’islam est sur le sentier de guerre et le monde continue à se voiler la face

La police sécurise la zone où une tête a été trouvée après l'attaque de l'usine de gaz Air Products, à Saint-Quentin Fallavier (Isère), le 26 juin 2015.

Rien ne saura apaiser l’appétit féroce insatiable de l’islam. Ce n’est certainement pas en le caressant au sens du poil à la façon des dhimmis déclarés comme Juppé, Hollande, Cameron, Merkel, Valls, Sarkozy, Cazeneuve,  que l’on va calmer ses ardeurs velléitaires et ses pulsions mortifères.

Les dizaines de morts entre l’Isère, Sousse et Koweït City, deux villes musulmanes, de ce vendredi 26 juin 2015 devraient les inciter à se ranger du côté de ceux qui mettent leur vie en péril pour alerter leurs concitoyens sur la nature hégémonique, dictatoriale, néo-coloniale, totalitaire, belliqueuse , raciste, antisémite et inhumaine de l’islam .

L’islam  n’a jamais tu ses desseins cosmiques et impériaux, il n’y a que les vendus et les félons qui l’ignorent.  Ca fait 1436 ans qu’il ne cesse de déployer ses ailes pour prendre dans ses griffes l’humanité tout entière.  Des centaines de millions de morts sur son chemin, des peuples et des cultures totalement anéantis,  le monde ne connaîtra jamais de répit avec lui tant qu’il ne se plie pas à sa volonté.  L’islam se veut la loi pour tous. Un nouvel ordre mondial où tous les hommes prieront en direction de la Mecque.  Il veut régner sans partage et sans rival et malheur à celui qui s’oppose à sa folie de grandeur.

Depuis les attentats du 11 septembre, 2011, plus de 27 000 actes terroristes à son actif. qui pourrait encore douter de sa puissance de feu destructrice ? C’est la pire bombe thermonucléaire qui puisse exister. L’islam rend fou. L’islam tue. L’islam est une substance mortelle. L’islam est un monstre de cruauté. L’islam c’est la mort de la vie. L’islam est le plus grand mal de tous les temps. L’islam doit être combattu et vaincu, sinon c’est la fin de l’humanité. Soit lui, soit nous. Notre inaction est sa meilleure alliée, plus on temporise plus il se sent pousser des ailes et répandre son poison mortel.

Aujourd’hui, c’est l’heure ou jamais de lui déclarer la guerre. J’appelle les musulmans malgré eux de sortir de leur silence et de re- joindre à notre camp. S’ils ne veulent pas que demain ils soient mis dans le même comme leurs coreligionnaires activistes, la balle est dans leur camp. Ne sont-ils pas ses premières victimes ? A moins qu’ils soient masos et consentants.

Les gouvernements politiques doivent enfin écouter les voix de leur opinion publique farouchement hostiles à l’islam s’ils ne veulent pas participer indirectement au réveil de l’hydre brune qui n’attend que ça pour surfer sur les vagues de peur et de colère afin d’apparaître comme le recours contre l’hydre musulmane, comme on pourrait parfaitement imaginer une collusion entre les deux comme en 1939-45.

Ils doivent envoyer des messages forts, -interdire les prières des rues, le port du voile quelle qu’en soit la forme, la barbe salafiste, le kamiss, -procéder à la fermeture de toutes les mosquées, -stopper l’arrivée des flux migratoires, -cesser toute régularisation des étrangers en situation irrégulière, -arrêter les regroupements familiaux, -ne plus octroyer les aides sociales aux nouveaux-arrivants, fermer les frontières terrestres et maritimes aux migrants clandestins, -suspendre l’octroi des visas et les naturalisations,-faire signer un pacte républicain aux musulmans,-annuler la double nationalité.

L’islam est en guerre, nous devons lui riposter qu’il n’en déplaise aux islamo-collabos et aux musulmans « modérés » qui sont en réalité encore plus dangereux que les djihadistes, car ils n’avancent pas à visage découvert, ils attendent l’occasion pour passer à l’action au moment où ils auront réussi à tromper la vigilance de leurs interlocuteurs.

Que les musulmans nous expliquent comment vont-ils faire pour islamiser la terre tout entière ?

En quoi l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance surtout étymologiquement il est tout le contraire de ce que les musulmans veulent nous faire croire  ?

En quoi êtes-vous supérieurs aux autres dont vous ne connaissez strictement rien sauf votre abomination de tout ce qui est différent de soi et alors que rien absolument rien ne plaide en faveur de vos prétentions suprémacistes ?
En quoi l’islam est-il un facteur de développement humain et source de bien-être commun pour l’humanité ?
En quoi votre mode de vie rétrograde et barbare, et votre système de pensée et valeurs qui veut momifier l’homme et l’anéantir, liberticide, despotique, inhumain, ultra-machiste et sexiste, négateur des droits humains et un poison mortel pour la vie, sont-ils un plus pour l’humanité ?
En quoi la charia est-elle supérieure aux lois humaines et va-t-elle rendre la justice plus équitable, juste et moins cruelle et aveugle si demain vous réussissez, ce dont il permis de douter vous n’aurez pas en face de vous un boulevard grand ouvert soyez-en assurés, ?

Qu’est-ce que vous aurez à gagner le jour où l’islam dominera le monde à supposer qu’il y arrive, et une fois qu’il sera la loi pour tous les hommes que se passera-t-il après et quel sera le sort de ceux qui refuseront de s’y soumettre ?
Comment allez-vous vous y  prendre pour dominer le monde alors que vous êtes dans les catacombes de l’humanité ?
Comment allez-vous vous entendre entre vous pour bâtir un Califat mondial et dépasser vos querelles intestines et vos divisions abyssales pour gouverner le monde ?
Pourquoi n’avez-vous  aucun respect pour l’adversaire et vous trop sûrs de leur force  comme si en face il n’a que des pantins ?
Pourquoi manquez-vous d’humilité et de modestie ?
Pourquoi êtes-vous incapables de coexister pacifiquement avec les autres ?
Pourquoi jugez-vous  les autres avec autant de mépris et de racisme ?
Pourquoi cataloguez-vous ceux qui ne partagent pas leur foi de kéfirs, infidèles ?
En quoi est-ce de l’infidélité qui veut dire trahir un engagement, manquer de loyauté, ce qui est un terme impropre pour qualifier ceux qui n’ont jamais fait acte d’allégeance à l’islam et que normalement ne doit s’appliquer qu’à vous-mêmes si jamais vous manquez à votre devoir de fidèle, est donc un crime à vos yeux et vous les condamnez sans appel  ?
Est-ce que vous ne croyez pas que vous êtes vous-mêmes plus infidèles que ceux que votre religion traite d’infidèles du fait que vous ne partagez pas leur vision du monde et de la vie ?
Sans ces infidèles que vous haïssez tant et qui sans eux vous seriez encore à l’état sauvage est-ce que vous croyez que vous seriez en train de jouir des innovations technologiques qui changent votre vie ?
Qu’auriez-vous fait tout simplement sans eux ?
Pourquoi les juifs et les chrétiens sont voués au statut de dhimmis, infra-humains, car la notion de citoyenneté n’existe pas chez eux, tandis que vous bénéficiez des mêmes droits qu’eux chez eux, en Israël vous avez autant de droits que les juifs ?
Pourquoi vos palestiniens se font soigner justement dans ce pays où ils préfèrent placer leurs avoirs car ils n’ont pas confiance en vous ?
Pourquoi vous consommez les fruits des « infidèles » tout en les dénigrant et les vitupérant ?

Si vous êtes les meilleurs pourquoi êtes-vous alors le cauchemar de l’humanité et votre religion est synonyme de terrorisme ?

Donnons aux musulmans ce qu’ils veulent mais qu’ils renoncent aux bienfaits des « infidèles »

Comme ils veulent nos villages, nos églises, nos enfants pour les endoctriner, nos foyers sociaux pour y semer la haine, nos prisons pour y fabriquer leurs terroristes, nos places publiques pour leurs prières, nous imposer la Charia et l’islam contre notre plein gré, donnons-leur ce qu’ils réclament pour nous épargner leurs jacasseries islamiques et dépolluer l’atmosphère  des odeurs de leurs selles verbales diarrhéiques.

Des mesures d’urgence doivent être prises pour satisfaire leurs revendications hallucinantes et hallucinées qui sont symptomatiques de leurs délires de grandeur et de leurs graves troubles mentaux. Il n’existe pas 36 remèdes pour traiter la pathologie musulmane. Personnellement je n’en vois qu’un seul répondre  à leurs demandes ubuesques et extravagantes mais non sans préalable, c’est du donnant-donnant, si nous ne voulons pas voir le vrai peuple de France hostile à plus de 75% à cette idéologie pestilentielle et fétide qui se nourrit et s’enivre des cadavres en décomposition sortir dans les rues pour rappeler à ces écervelés convaincus qu’il leur suffit de claquer les doigts pour avoir le monde à leurs pieds à leur lécher les babouches que les maîtres des lieux ce sont ceux qui ont l’amour de la France en eux et qu’ils la défendront comme naguère leurs aïeux à Poitiers.

Ils prennent notre silence pour un aveu de faiblesse et d’acquiescement de tous leurs désirs. L’Algérien  Dalil Boubaker, l’homme qui milite pour le port du voile et qui veut enfermer les femmes dans les caves de la Mosquée de Paris, en mission commandée au profit de son pays ne rate plus aucune raison pour abreuver l’opinion publique française par des propos insultants et velléitaires qui devraient lui valoir l’expulsion illico presto vers son pays d’origine, réclament qu’on lui donne sur un tapis de prière « les églises désaffectées pour les transformer en mosquées, afin de pallier au manque de lieux de culte, » qui seraient plus des véritables centrales nucléaires.

Ce djihadiste  connu pour ses amitiés sulfureuses avec les islamistes, en costume-cravate façon Tarik Ramadan ne fait qu’exprimer à haute voix ce que les musulmans ruminent pendant leurs prières.  Il serait judicieux que toutes les autorités  des différents cultes présents en France, car l’Etat ne pas à s’y interférer au nom de sa neutralité vis-à-vis des affaires de la religion contrairement à l’Algérie par exemple, lui concèdent tous leurs espaces cultuels pour que l’islam soit le seul maître des édifices religieux de France comme en Arabie Saoudite.

On pourrait ainsi imaginer les Cathédrales de Paris et  d’Amiens, ces monuments architecturaux qui font la fierté du génie humain qui sont à la France ce que sont les Pyramides pour l’Egypte et que ses amis islamistes appellent à détruire,  transformées en lieux de dévotion islamique où les musulmans pourraient exhiber leurs arrières-trains et leurs fronts collés au sol comme s’ils avaient honte de leur humanité.

Mais comme il est grand temps que les musulmans comprennent qu’ils ne sont pas les enfants gâtés de l’humanité et surtout pas ses seigneurs alors qu’ils brillent par leur nullité et absence totale de contribution au bien-être commun humain, ils doivent renoncer à  faire usage de toutes les créations des « infidèles ». Ce sera pour eux la garantie d’un retour assuré au monde des ténèbres.
Plus de lumière eux, plus d’ampoules, plus d’ordinateurs, plus de voitures, plus de trains, plus de yachts, plus d’avions, plus de mobiles, plus de frigidaires, plus de ventilateurs, plus de hauts-parleurs pour leurs appels à la prière, plus de chauffage, plus de médicaments, plus de valves pour leurs cardiaques, plus de soins dans les hôpitaux des « impurs » plus de climatiseurs, plus d’armes pour se tuer entre eux, plus de couvertures Radar,  plus d’ascenseurs pour leurs tours, plus rien  qui sort des usines des « mécréants » qui facilite leur vie au quotidien.

De même que leurs croyants qui vivent légalement et illégalement sur le sol des « infidèles » qui n’est pas une terre d’Allah, arrêtent de bénéficier des aides sociales et médicales, sans parler des bourses pour leur progéniture, les bons de vacances   et les primes de rentrée

L’infidèle est le musulman lui-même qui trahit son serment humain et qui est prêt à anéantir l’humanité par haine de lui-même et de ses semblables.

Dalil Boubaker , comme le tutoiement est d’usage en arabe, si tu n’es pas heureux en France ,il y a des destinations plus accueillantes pour toi et tes sbires. Si tu étais un homme de foi tu ne ferais pas preuve de mauvaise foi.

Je regrette encore une fois le silence assourdissant de l’Eglise.

Hommage à la femme tunisienne qui a mis K.O. debout l’islam

Les résultats du baccalauréat en Tunisie pour l’année scolaire 2014-2015 viennent d’apporter un sacré démenti aux idées véhiculées par le Coran et les Hadiths sur la femme, celle qui est condamnée à vivre dans l’ombre du bras cassé musulman. En effet, la cuvée de cette année devrait faire retourner Mahomet dans sa tombe qui après la mort de Khadija croyait en avoir fini avec les talents intellectuels des femmes. Heureusement que la femme tunisienne vient de le renvoyer à son obscurantisme érigé en religion en faisant un joli pied de nez à l’islam et son armada de machos qui veulent de la femme un ventre porteur et un objet sexuel pour en jouir quand bon leur semble;

Un excellent millésime  dont seule la Tunisie héritière de Bourgiba, Dihya (la Kahina), Saint-Augustin, Ibn Khaldoun, Hannibal, Tahar Haddad, Sainte-Monique e toutes ces femmes et ces hommes qui l’ont irriguée de leur savoir et lumière  a le secret : 71% pour les filles et 29% pour les garçons en raflant les 4 premières places au palmarès.

« Elles sont dépourvues de foi et de raison et un champ de labour. » Plus ignare, plus sexiste et macho que Mahomet il en existe pas. Ce sont les hommes qui souffrent de la comparaison avec les femmes qui sont 2,5 X plus intelligentes et travailleuses que leur complément masculin.

Je comprends pourquoi l’islam a peur des femmes et certains hommes trouvent encore à redire que les filles seraient surreprésentées aux épreuves du bac.

En effet, s’il y a plus de candidats féminins au bac, c’est que le taux d’échec scolaire est beaucoup plus important chez les garçons que chez les filles. A l’école primaire nous avons autant de filles que de garçons et encore, compte tenu du fait que des familles en Tunisie préfèrent scolariser leurs garçons plutôt que leurs filles. Au secondaire à l’âge pubère, beaucoup de familles tunisiennes traditionalistes et en milieu rural retirent leurs filles de l’école pour des raisons diverses. Les tâches domestiques, les mariages précoces, la famille qui craint pour son honneur à cause des préjugés sociaux qui frappent les filles. On déscolarise pour l’image de la famille. Les femmes, malgré les barrières sociales et religieuses sont plus à leur avantage dans les études dans les études.C’est ce que nous devons retenir.Même en France la tendance est plus favorable aux filles.La femme n’a pas besoin d’être l’avenir de l’homme, elle est un avenir pour elle-même et pour toute l’humanité, mais jamais les hommes ne sauront l’accepter.

Sid Ahmed, le terroriste qui a sauvé la France d’un bain de sang par la grâce d’Allah

Sid Ahmed dont le prénom signifie en arabe, lion, majesté, seigneur, dans son cas il est le roi de l’esbroufe et de l’enfumage,  mérite le glaive d’or de l’affabulation et le ruban de sang des 280 millions des victimes de la barbarie islamique en 1436 ans d’histoire. Selon son avocat payé sur nos impôts (?), à moins que ce ne soit aux frais de ses commanditaires (?) – et qui oserait mettre en doute la parole sacrée d’un musulman, je serais le dernier à le faire de peur de subir le courroux du Mrap et toutes ses officines de la propagande nazislamiste,  son client a empêché la perpétuation d’un attentat terroriste à Villejuif.«Il a reconnu avoir été à Villejuif le 19 avril 2015 en présence d’un autre individu. Il conteste en revanche toute responsabilité dans la mort d’Aurélie Chatelain et a également affirmé avoir fait ce qu’il fallait pour empêcher la commission d’un attentat ce jour-là»,

Ce garçon est un héros que seule l’usine musulmane des champions de la mauvaise foi est capable de produire,  comme tous ses coreligionnaires hôtes de nos prisons contre leur plein gré car victimes de machination judiciaire anti-musulmane, devrait être l’invité de marque de la cérémonie du 14 juillet et recevoir des mains de François Hollande, islamophile notable, les insignes de l’infamie car  sans lui nous aurions connu le pire.

 

Alléluia! Alléluia! Alléluia! Allah Akbar! Allah Akbar! Allah Akbar! que ce mois de ramadan soit l’enfer des musulmans!, depuis le temps qu’ils se déchirent à mort entre eux, ils n’ont pas besoin de ma malédiction pour connaître les joies de la Géhenne, sonnons hautbois et résonnons musettes, cette créature sortie tout droit des caniveaux de l’humanité est innocent des crimes dont on l’accuse.  Si je comprends bien, même si je n’ai jamais rien compris à la perversité morale islamique et le travestissement de la réalité des faits, Aurélie Chatelin s’est faite Hara-Kiri toute seule quant à la présence des traces de l’ADN de Sid Ahmed sur le corps d’Aurélie, c’est en réalité l’ADN de Mahomet qui veut lui faire porter le turban à sa place;

Etre musulman, c’est respirer le mensonge à plein nez. Heureusement qu’ils sont là pour nous envoyer dans l’au-delà sans nous demander nos avis. Je te tue pour te rendre service et te sauver de ce bas-monde où tu n’as pas ta place.

En définitive, Sid Ahmed est victime d’un complot, comme pour tous ses ignobles frères et les musulmans « modérés » vont nous servir leur litanie habituelle, ce sont les juifs qui ont monté le coup pour salir l’islam et les musulmans. Le déni est bel et bien le premier pilier de l’islam. Ils ne sont ni responsables ni coupables, ils ont beau être pris la main dans le sac, pour eux c’est un coup monté pour leur faire payer un crime qu’ils n’ont pas commis. Sid Ahmed est de cette catégorie. 

Cela ne sert à rien de lui prouver qu’il est l’auteur du crime, il en est totalement inconscient. Un expert psychiatre désigné aux frais du « con-tribuable » et le voici reconnu comme irresponsable de ses actes en vertu de

l’article 122-1 du code pénal énonce : « N’est pas pénalement responsable la personne qui était atteinte, au moment des faits, d’un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes. »

Par conséquent, les personnes déclarées irresponsables en raison de troubles mentaux font l’objet, selon le stade auquel l’irresponsabilité est constatée, soit d’un non-lieu de la part du juge d’instruction, soit d’une décision d’acquittement ou de relaxe prononcée par la juridiction pénale. Il peut même arriver que le parquet renonce à engager des poursuites contre un délinquant dont l’irresponsabilité ne fait a priori aucun doute et classe sans suite les procès-verbaux d’infraction.

Lorsque la déclaration d’irresponsabilité concerne une personne susceptible d’être dangereuse pour la collectivité, une mesure d’internement peut être prise à l’issue d’une procédure purement administrative. Dans ce cas, le code de la santé publique oblige en effet les autorités judiciaires à aviser le préfet, qui doit prendre « sans délai toute mesure utile ». Le préfet peut par exemple décider une hospitalisation d’office, tout comme il le ferait pour un malade mental n’ayant commis aucune infraction, car il n’est pas lié par la décision judiciaire ayant conclu à l’irresponsabilité pénale.

Une bon subterfuge pour laver l’honneur de l’islam et des musulmans. L’islam a cet art consommé de faire du non-musulman le coupable et du musulman la victime.

Innocenter les siens et condamner ceux qui ne sont pas de son bord c’est ça l’islam. Sid Ahmed ne sera pas jugé Takbir! Takbir! Takbir!

L’islam est blanc comme la coque d’un oeuf pourri.

L’islam ne dominera pas le monde, il finira comme son congénère nazi

Paru dans Dreuz sous le titre :« Musulmans, je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur qui m’insupporte »

 

 Si le christianisme est falsifié selon des plantigrades mahométans, c’est que l’islam l’est encore plus. N’est-il pas lui-même une pâle copie du judaïsme et du christianisme o ?

Vous n’êtes pas meilleurs que ceux qui n’adhèrent pas à votre croyance. Pires vous l’êtes certainement, car à force de vous égosiller depuis 1436 ans  que vous êtes la plus belle communauté jamais envoyée sur terre, sans absolument rien connaître de l’histoire des civilisations et de la géographie humaine, vous semez vous-mêmes le doute sur vos capacités mentales et intellectuelles.

C’est la preuve que vous êtes dans les catacombes de l’histoire et vous fantasmez sur l’absence de lumière dans cette obscurité opaque dans laquelle vous êtes plongés. Les êtres de lumière ne se voient pas dans les habits des lumières puisqu’ils les portent, il n’y a que ceux qui comme vous qui en sont dépourvus qui les revendiquent.

Quand on est laid, moche, monstrueux, cauchemardesque, ténébreux, et répugnant on se voit beau, merveilleux et sublime. Vous êtes défavorisés par la vie et vous n’êtes pas les seuls, mais vous n’avez pas l’intelligence pour compenser votre handicap en cherchant à faire un bon usage de vos capacités intellectuelles et humaines, d’oeuvrer pour le bien-être commun de l’humanité, plutôt que de la parasiter et lui nuire.

Animés par des sombres desseins pour l’asservir alors que vous êtes les premiers à profiter de ses bienfaits. Que ferez-vous le jour où le monde finira par vous ressembler pour devenir une Arabie Saoudite planétaire, votre modèle parfait, un cimetière à ciel ouvert ?

Ce sera fini de la joie de vivre, de la gaieté, de la réflexion, de la création, de l’innovation, de la recherche, de la culture, de la philosophie, de l’art, de la musique, de la poésie, de la morale humaine, du contrat social, des droits humains, de la protection de la petite enfance, des droits des étrangers, de l’égalité entre les sexes, des régimes matrimoniaux garantissant les droits de la femme, etc… Un monde coulé dans le même moule et guidé par la voix d’Allah. Est-ce cela votre projet politique et civilisationnel pour l’humanité ?

Pourquoi avez-vous tant peur d’un monde pluriel ?

La richesse humaine n’est pas dans le sectarisme et l’uniformisation de la pensée, elle est et restera, que cela vous en déplaise, dans sa variété et sa diversité. Saint-Exupéry disait « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit » Il est douteux que vous connaissiez de cette citation.

Vous êtes trop centrés sur votre nombril, dont vous voulez faire le nombril de l’humanité. Au lieu de la régénérer par le savoir et le progrès, vous cherchez à l’anéantir et faire des humains une race de dégénérés à l’image de ces masses frustres, avachies, des corps sans âme, et inertes, au Q.I. de crevettes, lobotomisées et abêtis des pays musulmans.

Epargnez-nous votre vantardise et vos fanfaronnades et prouvez-nous vos performances. Vous ne serez jamais des médaillés olympiques tant que vous n’aurez pas foulé les terrains de la compétition mondiale et travaillé d’arrache-pieds pour y arriver.

De grâce, cessez de vous faire passer pour des champions alors que vous êtes – très sincèrement – des vauriens.

Soyez humbles et modestes et vous aurez notre estime et considération.

Vous ne sauriez nier que vous êtes en queue du peloton. Plus il roule à vive allure, plus vous êtes largués. Ce n’est pas avec votre lecture du Coran que vous allez pouvoir parvenir à combler les retards abyssaux qui vous séparent des autres.

Regardez ce que la Corée du Sud a fait en 60 ans, pour ne pas citer Israël et tant d’autres pays, des millions de brevets industriels et technologiques, et ce que vous avez avez fait en 1436 ans. Rien ! Zéro apport à l’humanité, sauf le terrorisme et l’obscurantisme érigé en dogme.

Peu importe ce que vous auriez soi-disant inspiré à l’Occident, ce qui est loin d’être avéré. Les quelques savants musulmans qui ont osé briser les chaînes de l’ignorance sacrée furent persécutés et la majorité de leurs oeuvres détruites, et ils étaient surtout des commentateurs.

Comparez l’architecture majestueuse des cathédrales et des églises médiévales avec celle de vos mosquées, pour tordre le cou aux idées reçues sur votre supériorité sur le christianisme. Je crois savoir que votre plus belle mosquée était une ancienne basilique. Je sais que vous n’êtes pas capables, à cause de votre ignorance aveugle et votre mesquinerie intellectuelle, de reconnaître vos faiblesses et vos carences pathologiques.

Je n’ai rien contre vous, c’est votre comportement envahisseur, hégémonique, irrespectueux de l’environnement, incompatible avec le bien-vivre ensemble, ultra-violent, rétrograde, archaïque, arrogant et ethno-nombriliste qui m’indispose et m’insupporte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Tags:

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/20/musulmans-je-nai-rien-contre-vous-cest-votre-comportement-envahisseur-qui-minsupporte/#sthash.wVOwMSzQ.dpuf

Comme toute idéologie raciste et totalitaire, l’islam veut créer son homme nouveau

Contrairement à l’homme nouveau de Saint-Paul régénéré par sa foi dans le Christ, l’homme nouveau musulman, qui n’est ni mussolinien, ni hitlérien ou stalinien, est un homme qui fait du temps passé un temps présent et de son présent une négation du temps futur.

Chez les musulmans, la vie n’est pas celle à venir, elle est celle qui est déjà passée et dont on veut faire un avenir pas seulement pour soi mais pour toute l’humanité.  Ils sont comme cet automobiliste qui prend la route à contre-sens pour revenir vers son point de départ qui est pour lui sa véritable destination.  Ils n’avancent pas vers l’avenir, ils avancent à reculons pour rattraper leur passé.

Le présent n’est pas une charnière entre le passé et l’avenir. Le temps futur n’existe pas, dans la langue arabe, il est une résurgence et une réincarnation d’une vie non pas hors du temps, mais à contre-courant du temps.

Souffrant de troubles obsessionnels compulsifs, l’homme nouveau musulman comme tout sujet atteint de ce type de pathologie, est pris dans le tourbillon psychotique d’un passé idéalisé et mythifié qui n’existe que dans l’esprit des ses gourous-charlatans-prédicateurs, adulés et vénérés comme s’ils étaient les nouveaux envoyés d’Allah, porteurs de sa parole à sa masse de croyants frustes et incultes.

unnamed

Leurs accoutrements vestimentaires,  le port de signes ostentatoires à des fins communalistes et leur look du monde des ténèbres qui effrayeraient Frankenstein en personne sont la voie pour toucher le Graal.  Se lamentant toute leur vie sur la perte de l’Arche islamique qui est une pure utopie.

L’homo islamicus ou wahhabitus, l’homme idéal musulman  est  celui qui s’engage dans le sentier d’Allah, en situation de guerre permanente, le djihad qu’il soit offensif ou défensif, contre l’humanité non-musulmane. Vivant et respirant à 100% l’islam, obsédé par sa libido dans l’au-delà où il pourrait désinhiber ses pulsions sexuelles et donner libre cours à ses penchants alcooliques refoulés pour l’éternité et s’enivrer jusqu’à plus soif, sans jamais se poser de question sur le bien-fondé de ces promesses. Il doit gober tout ce que le Coran qui joue le rôle de catalyseur lui fait miroiter. Tant que c’est écrit dans ce livre qui est au terrorisme ce que Mein Kampf était pour la Solution Finale, pour lui, aucun doute n’est permis. Il ne croit qu’à une chose ses 72 houris et le vin de piquette pour l’éternité. Se poser de question revient à remettre en question   l’islam lui-même dont son fonds de commerce est le sexe et l’alcool à volonté dans la vie après la mort qui peuplent le rêve de cet être primaire, concupiscent et lubrique. Il est la réincarnation vivante de  la vie de Mahomet et ses moeurs barbares et immorales.

Pour compenser sa pauvreté intellectuelle, fuir sa misère psycho-affective, et atténuer l’amertume de ses échecs cuisants depuis 1436 ans, il s’enferme dans un monde imaginaire qu’il se veut purifié de toutes les scories et influences extérieures notamment occidentales dont il est dépendant pourtant à 100% peu connu pour son génie créateur et ses capacités de travailleur,  sauf pour les moyens de communication moderne de haute technologie, payés par ses bailleurs de fonds wahhabites, voire d’origine illicite et quand ce n’est pas le fruit des aides sociales occidentales.

Alors que l’innovation, al bida’a, est un sacrilège au regard des dogmes musulmans. Seul Allah a le pouvoir d’innover, de concevoir et de créer. Mais il n’est pas à un paradoxe près.

L’homo wahhabitus ou l’homo salifitus-wahhabitus, qui est en train de gangrener les cités françaises et recycler les délinquants et les criminels dans la mauvaise foi d’Allah, adopte des signes extérieurs d’origine impie qui lui permettent de soigner son look de croque-mitaine : baskets Nike, haut de survêtement Adidas et paire de lunettes Ray Ban.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/18/hitler-voulait-un-reich-mahomet-voulait-une-oumma/#sthash.fNIjS3Xb.dpuf

Les musulmans n’ont pas besoin d’être dénigrés, ils se dénigrent eux-mêmes

Un chercheur en sciences sociales et humaines n’a aucun préjugé, ni idées préconçues et animé de ressentiments, ni parti pris par rapport à son terrain d’études ou l’objet de sa recherche. Si l’image que je restitue personnellement des musulmans n’est pas de leurs goûts et de ceux qui les courtisent, elle reste objective et neutre, c’est eux-mêmes qui la fabriquent, ils en sont les véritables auteurs en tant que matière vivante.

Quand une caméra de vidéo surveillance filme la scène d’un meurtre, elle n’a fait que capter la scène dont elle n’est ni l’initiatrice ni la metteuse en scène. On ne peut pas l’accuser de dénigrement et de calomnie. De même qu’en ce qui me concerne.

S’ils avaient un minimum de vision, ils devraient se reconnaître dans ces photographies qui ne sont aucunement des clichés véhiculés sur eux pour soi-disant les salir et insulter leur religion, bien au contraire ils se murent dans leur déni sans pouvoir pour autant étayer leurs dénégations par les moindres preuves convaincantes.

On les dépeint fermés au dialogue, sanguins, au visage défiguré par la haine de soi qui leur donne des allures d’un personnage hybride mi-homme mi-singe, écorchés vifs, primates, fanatiques, centrés sur eux-mêmes, incapables d’argumenter, qui se laissent facilement gagner par la colère noire, au comportement schizoïde-paranoïde, à l’ego sur dimensionné, s’enflammant comme une torche vivante certains que c’est la seule alternative crédible à leurs yeux pour clore le débat en couvrant d’invectives et d’insultes ceux qui n’ont pas dressé un tableau flatteur d’eux. Force est de constater qu’ils sont le meilleur alibi de leurs accusateurs.

Ils ont un besoin pathologique d’être caressés dans le sens du poil , de se sentir valorisés, reconnus et glorifiés, comme tous les frustrés et les ratés de la vie qui ne savent pas ou ne peuvent pas se remettre en question et chercher à analyser les vraies causes de leur fiasco, les musulmans ont cette manie maladive de se tresser les lauriers de la victoire sans évidemment avoir concouru. C’est eux les vrais vainqueurs, peu importe que les autres aient englouti des milliers de milliards dans la recherche et développement, ils leurs doivent les résultats de leurs recherches. C’est le Coran qui a ouvert la voie à la science moderne et sans lui l’humanité serait encore à patauger dans l’ignorance et l’obscurantisme.
Allez leur faire comprendre que l’islam est le pire ennemi de la science, de la raison humaine, le pluralisme culturel et le progrès humain, autant persuader un prédicateur salafiste que la terre n’est pas plate. C’est un sacrilège punissable de la peine de mort.

Jamais les musulmans se regarderont dans leur miroir,pour prendre conscience de leurs limites et mesurer par eux-mêmes l’abîme qui les sépare des non-musulmans, ne serait-ce se poser la question pourquoi là où l’islam est religion d’Etat sévit la misère dans toutes ses formes, ils préfèrent se nourrir d’illusions mégalomaniaques et se fabriquer des ennemis imaginaires qui complotent contre eux afin de les empêcher d’éblouir le monde de tous leurs talents.
Ils ne sont jamais la cause de leurs maux, ce sont les autres qui veulent leur nuire et les couper dans leur élan de survol pour occuper la première place du podium. .

Etre musulmans pour eux est déjà en soi une preuve de leur supériorité sur les non-musulmans, élus pour régner sur le monde et tous les non-musulmans qu’ils appellent infidèles sont soit des imposteurs, soit des égarés qu’ils ont mission de les ramener dans la voie d’Allah et après tout ne sont-ils pas eux aussi des musulmans qui s’ignorent. Si les non-musulmans excellent, ils le doivent malgré tout à l’islam.

On entend souvent les musulmans affirmer que les vrais musulmans sont au fait les mécréants qui appliquent les prescrits du Coran sans le savoir mais ils se gardent de dire pourquoi en sommes nous-là puisque ne sommes-nous pas éclairés par l’islam ?

Leur comportement est notre religion et leur religion est notre comportement comme si cela est une réponse cohérente et suffisante pour expliquer le pourquoi de leurs retards chroniques.

Bornés et suffisants, incapables de s’écouter eux-mêmes, incultes et pauvres intellectuellement, plus de 80% de musulmans sont illettrés et 90% n’ont jamais lu le Coran en arabe, il ne leur reste que l’arme de la violence et de l’intimidation pour débattre avec leurs contradicteurs. Même si cela n’est pas propre aux musulmans mais là où les musulmans donnent raison à leurs contradicteurs plutôt que de chercher à leur donner tort en engageant un débat serein, ils font tout le contraire et confirment de par leur réaction démesurée, passionnelle, primaire et hystérique la validité des photographies objets de leur courroux.

En ce qui me concerne, je n’ai pas besoin de déclencheur je suis anthropologue de formation et je les connais aussi bien de l’intérieur comme en tant qu’observateur-chercheur. Leurs idées, convictions, comportement, discours, culture n’ont pas de secret pour moi. Ils sont ce que leur religion a fait d’eux. Mon regard sur eux évolue au fil des événements. Je ne peux pas les décrire autrement qu’à travers leur danse macabre

Lettre ouverte à Mr Valls qui se veut le grand Vizir de l’islam de France

L’islam n’a jamais assimilé les milieux où il prend racine contre la volonté des autochtones, pour lui tout ce qui est sur terre est son oeuvre, il n’a pas besoin de personne pour lui fixer les normes de bonne conduite, il les a toujours façonnées à son image et éconduit ceux qui comme vous lui tient le récipient pour cueillir la pisse de chamelle dont il est férue. La France n’échappera pas à ce principe, elle qui prétend créer un islam de France ou même un islam en France, ce sera la France dans l’islam, diluée dans son acide sulfurique. C’est elle qui doit l’assimiler, se soumettre à ses lois avant d’être totalement atomisée et disparaître de la scène comme Byzance, Tamezgha, L’Egypte, et toutes les grandes civilisations tombées sous ses griffes et totalement effacées de la mémoire historique. Mr Valls qui semble avoir fait des études d’histoire est soit ignorant de l’histoire de l’islam et ses effets néfastes sur les peuples et les cultures, pire que le napalm, tout s’évapore et s’évanouit à ses passages, soit un Huberlulu, soit atteint d’un donquichottisme aigu qui lui fait prendre les minarets pointés vers le ciel comme des fusées prêts à être sur les dar al harb, les terres de conquête, pour des moulins à vent soit, un faux-nez de l’islam chargé de baliser le terrain de l’islamisation de la France.
Cet islam made in France est comme un nazisme tricolore. Ce n’est pas la maîtrise de la langue française et la formation à la laïcité dont il veut faire les axes de son projet d’adaptation de l’islam aux règles de la république qui vont changer la donne. Les imams ne sont pas français et ne le seront jamais.
Ils ne sont pas ces prêtres, ces pasteurs ces maîtres bouddhistes,et ces rabbins dont ils sont à des années-lumière en terme de richesse théologique, d’ouverture d’esprit, de savoir, de culture et de connaissance de l’histoire de France qui concourent à trouver un juste équilibre entre leurs dogmes et les exigence de la vie citoyenne et obsédés par l’instauration d’une dictature de leurs religions respectives à la majorité de leurs concitoyens.contrairement aux imams ils ne sèment pas les graines de la haine et de la division dans le coeur de leurs ouailles. La notion d’imam dans l’islam sunnite est une pure hérésie. Il n’existe pas de clergé musulman sauf dans le cas des chiites. Mr Valls veut instituer ce que l’islam sunnite n’a jamais fait lui-même.
N’importe quel musulman qui mémorise le Coran est à même de diriger la prière, d’être un imam de circonstance mais en aucun cas un directeur de culte pérenne.
La France peut toujours faire le choix de ses interlocuteurs pour créer un islam de France, elle ne doit pas prétendre pour autant arriver à faire de ces faire-valoir  des interfaces entre elle et la communauté musulmane aussi dispersée et émiettée qu’une armée en pleine débâcle.
Ces imams qui n’ont aucun pouvoir spirituel et dogmatique que Mr Valls veut sortir de la manche de sa chemise n’ont pas plus d’utilité qu’une commission créée pour enterrer les affaires.
L’islam de France passe par l’interdiction du Coran en France. Ce n’est pas un problème de formation, c’est un problème d’idéologie politico-religieuse néfaste au bien-vivre ensemble et absolument incompatible avec la démocratie.
La vraie réforme passe par la fermeture de ces hauts lieux de culte « qui sont nos casernes, comme les appelle à juste titre le petit nazillon Erdogan qui se rêve en VI e Calife qui propagent le nihilisme, le négationnisme, le racisme et l’antisémitisme et qui appellent les musulmans à effacer toute trace de vie de la planète.
Non, Mr Valls ce n’est pas un islam de France que vous devez inventer, il faut faire passer la Charia par le 49-3 qui en dit long sur votre respect de la voix du peuple pour court circuiter le vote des élus qui ont encore une part de France en eux et conscients du danger de votre compromission avec l’hydre musulmane obsédée par le dépècement de la France. Mr Valls quand on aime La France on doit éradiquer l’islam de son territoire. Vos ancêtres espagnols comme mes ancêtres Amazighen qui n’avaient rien demandé à l’islam ont été réduits à néant.
L’islam a l’art de faire de l’obscurité une luimère pour l’humanité.

Le ramadan ne fait pas le bonheur des musulmans, il est la ruine des économies nationales

Je découvre dans une pseudo étude, ramadan, résultats économiques et bien-être, faite par deux apprentis-chercheurs de l’université de Harvard que le ramadan est une source de bien-être pour les musulmans malgré ses effets négatifs sur la croissance économique tout en passant sous silence leur méthodologie d’enquête.

Je rappelle juste à ces deux auteurs qui ont dû être payés royalement par la propagande islamiste que pendant ce mois en question qu’il y a une véritable explosion de la courbe des accidents routiers pour défaut de vigilance, ainsi que celle de la violence  qui connaît des fortes hausses dans les pays musulmans à cause de l’extrême état d’irritabilité des jeûneurs à l’humeur maussade et fracassante, hachicha.

Il leur aurait suffit d’aller observer sur le terrain le comportement des musulmans pendant le mois ramadan et leur frénésie consumériste pour se rendre compte de visu qu’il existe une véritable fièvre ramadanesque où les heurts violents et les invectives verbales sont légion. Le ramadan n’apaise pas les esprits il attise les braises de la colère et excite les tensions.

Avec cette étude fortement empreinte d’arrière-pensée idéologique on a atteint les sommets de l’apologie de la paresse et de l’incitation à l’inversion de l’horloge biologique. C’est le mois où la majorité des musulmans dorment, pour tuer le jeûne comme ils le disent, et veillent depuis l’heure de la rupture du jeûne jusqu’à l’aube.
Complètement déconnectés du monde réel et pris dans le tourbillon des agapes ramadanesques ils n’ont que faire des exigences de la vie réelle.

Peu importe la baisse catastrophique de la productivité, la hausse de la mortalité, les urgences hospitalières prises d’assaut comme les étals des sucreries, tant que la pratique du jeûne leur procure joie et bonheur.

Grâce au ramadan, il semble selon,ces deux apprentis-propagandistes que les musulmans sont plus heureux tout en devenant plus pauvres. Sous prétexte que l’on se consacre plus à la religion et moins au travail et à la satisfaction des besoins matériels ils sont mieux dans leur peau comme si les musulmans avaient une représentation d’eux-memes. Les musulmans sont comme un cancre fier d’être le dernier de la classe qui ne veut pas se faire violence et se mettre au travail. Allah n’a jamais demandé aux siens d’aller au charbon, il les a créés pour le servir. Au moins pendant tout un mois ils baignent dans l’illusion de se rendre utiles à leur religion plutôt que d’oeuvrer pour remettre leurs pays en état de marche.

Tant pis si pendant tout un mois l’appareil économique est en panne, on est pas à un mois près dans des économies exsangues,une inflation à deux chiffres si ce n’est pas à trois, une augmentation vertigineuse des prix des denrées alimentaires pendant le ramadan. le surendettement des ménages pour couvrir leurs besoins alimentaires démesurés, l’aggravation de la balance commerciale, etc…C’est comme un suicidé heureux d’en finir.

Tout est prétexte pour justifier ses retards économiques et sa misère chronique en laissant croire qu’avec le ramadan c’est le bonheur et qu’Allah saura récompenser les siens. Conscients qu’ils perdu la partie le ramadan est une aubaine pour eux pour se voiler la face et dissimuler leur honte d’être à la traîne du train de l’humanité.

Le ramadan ne fait pas le bonheur des hommes, il est la tombe des économies nationales ce que feu Habib Bourguiba avait parfaitement compris et avait exhorté son peuple à ne pas l’abandonner pour gagner la guerre contre l’ennemi intérieur, celui qui inhibe les facultés physiques, psychiques et intellectuelles et empêche l’homme de se bâtir un monde meilleur pour lui et pour les générations futures.  

On ne gagne pas la guerre contre l’obscurantisme religieux en incitant les peuples à la paresse et le bigotisme.

Pour un Ramadan réussi, la France tout entière doit se plier à ses règles

Aucune communauté n’a été autant choyée, adulée, vénérée, couverte de toutes les attentions, chérie, draguée, élue des coeurs de tous les hommes politiques de droite comme de gauche, comme la communauté musulmane. Jamais dans l’histoire de la république on a connu un tel bal de prétendants lèche-babouches et fayots de service. Tout se passe comme si elle était la France à elle toute seule. On ne parle que d’elle, il y en a que pour elle, à laquelle tout est pardonnée ou presque même quand elle s’enivre du sang des innocents, les hommes politiques volent à son secours et abreuvent les Français de leur litanie favorite pas d’amalgame.

Afin de sceller cette alliance entre la France et l’islam, je suggère au gouvernement socialiste à l’amour de l’islam contraste avec son abomination du christianisme,de mettre la France entière au régime du ramadan. Au moins que son louvoiement ait du sens. Le prochain ramadan doit marquer l’entrée définitive de la France dans l’Oumma musulmane. Elle se doit de donner des gages de son allégeance à la volonté d’Allah, une divinité que Mahomet la Science de la pisse du chameau a empruntée au polythéisme arabe, qui sans lui le monde n’aurait pas existé selon de nos compatriotes musulmans, qui sont d’abord des fidèles musulmans et certainement pas une chance pour la France,  et leurs frères en situation régulière et illégale venus par centaines de milliers par les côtes méditerranéennes qui n’ont pas besoin de l’autorisation de personne pour violer la législation sur les conditions d’entrée et de séjour des étrangers en France. En leur qualité d’ayants droit d’Allah, cette terre France est la leur,«Tout ce qui existe dans les Cieux et sur la Terre appartient à Allah». (Sourate al-Najm, 53: 31)

En effet, les musulmans sont en France chez eux et ce sont les Français qui squattent une terre qui leur revient de droit. Les intrus deviennent les maîtres des lieux et les maîtres des lieux deviennent ainsi des occupants illégaux. Comme avec les musulmans le non-sens a du sens et le bon sens est un non-sens à leurs yeux et pour épouser leur logique qui n’a de logique que son ineptie et son irrationalité, pourquoi ne ferions pas le ramadan pour eux pendant qu’ils vont travailler pour nous ?

Mr Cazeneuve qui ne connaît de l’islam ce que les imams Chalghoumi et Dalil Boubaker qui devrait être expulsé en Algérie si la France était un Etat de droit et moins vendue à l’islam, doit prendre signer sans tarder un décret de bienséance islamique qui porte sur la prohibition de la vente de la viande de porc,  de l’alcool et toutes les viandes non certifiées 100% halal.  Mais pas seulement, il faut retirer des musées toutes les sculptures qui mettent en relief le sexe humain, des bibliothèques tous les livres qui ne sont pas inspirés par Allah.

D’autres mesures devraient être prises, telles que le port des jupes longues et des pantalons par toutes les femmes tenues à se couvrir les cheveux,  fermeture de tous les cafés, les bars, les restaurants, les charcuteries, les salons de thé, les salles de jeu,  de ne pas servir des repas dans toutes les cantines de France et de Navarre,  de cesser de boire, manger et fumer dans la rue, de circonscrire  la prostitution seulement après la rupture du jeûne,  de supprimer les publicités qui montrent les jambes et les cheveux des femmes, et les programmes profanes de toutes les chaînes de TV qui doivent diffuser des soirées ramadanesques.

En hommage à cette sublime communauté qui éblouit l’humanité de toutes  ses lumières ténébreuses et morbides, il est recommandé de remplacer la fête de la musique, car c’est haram dans l’islam, par une soirée de chants liturgiques.  Pour la soif il y aura l’eau sacrée de Zemzem importée directement d’Arabie malheureuse. 

Tout doit être mis en oeuvre pour ne pas offenser les musulmans dans leur pratique ramadanesque. Quand vous êtes là-bas dans leurs pays, ces terres pures et merveilleuses bénies par Allah que la pisse de Satan l’étouffe,vous vous inclinez à leurs règles abscons, et comme en France ils sont aussi chez eux il n’y a aucune raison que que vous y dérogiez. Un seigneur reste un seigneur et le musulman l’est chez lui ou chez vous c’est kif-kif.  

Elu maître de la terre par la plus immonde et infecte des créatures surnaturelles,  nous sommes ses dhimmis, des humains entièrement à part comme les juifs et tous les non-aryens, les handicapés, les homosexuels, les résistants allemands, au temps du règne de leur deuxième apôtre après Mahomet, celui que j’ai honoré un jour du titre du père naturel d’Adolph Hitler.

La France est une terre d’Allah et seuls les musulmans de par leur filiation biologique avec lui sont ses véritables occupants.

Dernier point et non des moindres pour un Ramadan mémorable et d’anthologie qui fera date dans l’histoire de France bien plus encore que la prise de la Bastille, il sera interdit de célébrer tout au long de ce mois béni, pardon maudit pour la France, de célébrer les offices  religieux chrétiens, protestants, juifs, bouddhistes, avec obligation absolue pour les femmes comme en Iran et en Arabie ces terres cauchemardesques de l’humanité de porter des tenues qui peuvent réveiller les sens des musulmans et attiser leur convoitise sexuelle.

Mr Cazeneuve en tant que Ministre des Affaires du Culte Musulman de France doit pour un ramadan réussi solliciter le concours précieux des écolos qui se veulent plus musulmans que français et plus intégristes que les intégristes musulmans eux-mêmes qui militent pour un environnement 100% halal afin de créer les conditions optimales d’un ramadan qui glacerait de jalousie l’Arabie maudite elle-même.  

Pour ne pas  exciter leurs pulsions lubriques et graveleuses qu’ils sont incapables de contrôler à cause de l’altération grave de la perte de leurs facultés de discernement due au matraquage religieux subi du berceau jusqu’à la mort qui les déculpabilise de leurs actes.

« Nous devons tout mettre en oeuvre pour un ramadan qui va au-delà des espérances des musulmans », dit Mr Cazeneuve, que je n’oserais pas qualifier pour m’éviter le glaive de la nouvelle justice charaïque, joignons donc  les actes à la parole  et rendons hommage à la communauté modèle du style ton chez toi c’est mon chez moi et mon chez moi n’est pas ton chez toi, puisse vivre intensément sa dévotion à Allah. 

Pour un Ramadan réussi  jeûnons pour eux et faisons-les travailler à notre place.  Le hic est qu’ils sont incapables de payer de leur personne trop préoccupés par la bonne santé de l’islam et leurs fantasmes lubriques pour après leur mort.

Le Qatar, argentier des organisations terroristes et ami « généreux » de la France

La principauté du Qatar, l’ami qui veut du bien à la France comme peuvent en témoigner Guéant, Villepin, Delanoë, Hidalgo, Dati, n’est qu’un lutin qui joue ou plutôt que l’on fait jouer dans la cour des grands. Enfiévré par ses délires de grandeur il se verrait le nouveau guide du Califat islamique en compagnie de la Turquie d’Erdogan et de l’Arabie Saoudite sous la houlette de l’Oncle Sam qui compte dans ce micro-Etat la plus importante base militaire en dehors de territoire américain, Al Udeid, où sont stationnés plus de 10 000 hommes et dont les frais d’entretien sont entièrement à la charge du Qatar pour un coût annuel de plus d’1 milliard de dollars. Une protection monnayée.
Rarement un pays a connu une progression aussi fulgurante. Inconnu de  l’histoire,  il se trouve en l’espace de 42 ans propulsé sur les devants de la scène comme s’il était un acteur majeur de la vie internationale. Devenu en quelques années la brebis galeuse de l’opinion publique mondiale, lui inspirant méfiance et défiance, mais malgré son image de déplorable les gouvernements occidentaux font comme s’il était un partenaire honorable et fréquentable.
Une attitude trouble  et qui interpelle et intrigue forcément sur la nature des liens ambigus avec cet Etat microscopique dont le nom est étroitement lié au financement des organisations terroristes fondamentalistes musulmanes dans le monde, impliqué directement dans le chaos syrien et libyen et mis en cause dans les tentatives de déstabilisation de l’Egypte, du Yémen, de l’Algérie, de la Tunisie, du nord du Nigéria et du Mali.
Comment un pays commanditaire du terrorisme islamique peut-il jouir à ce point d’une véritable impunité de la part des pays qui sont les premiers à le combattre et en pâtir ?  Comme s’il s’agissait d’un spectre pour des besoins de politique interne qu’internationale.
Rien n’est fait pour le mettre hors d’état de nuire alors que les preuves s’accumulent sur sa responsabilité directe dans la propagation du péril terroriste et les rapports d’enquêtes des services de renseignements occidentaux, nigériens, camerounais, russes qui convergent tous vers son nom.
On continue à observer le silence sur son rôle majeur d’argentier de la nébuleuse islamiste responsable de plus des milliers d’attentats terroristes dans le monde, de crimes crapuleux, de crimes de guerre et contre l’humanité, d’assassinats politiques et des attaques contre les locaux diplomatiques des E.U. à Tunis et à Benghazi qui ont coûté la vie à l’ambassadeur américain.
Le News  du Cameroun du Camer écrivait dans sa livraison du 10 février 2012 : »Des informations de la Direction militaire français (D.R.M.), mettent régulièrement le riche émirat gazier du Qatar en cause dans le financement des groupes islamistes qui sévissent sur le continent, y compris Boko Haram. Le prince Hamad Ben Khalifa al-Thani [dégagé en 2013 au profit de son fils] étant présenté comme un grand allié des autorités françaises, personne n’ose lui faire de reproches. Il est bien trop riche pour qu’on se le permette. »
On ne touche pas à un allié si généreux et attentionné pour le microcosme politique, sportif, patronal, artistique et journalistique.  Ses bavures sont très peu de choses  en comparaison avec ses les belles enveloppes garnies de liasses d’euros  pour tous ces hommes et femmes leaders d’opinion  assidus des guichets de son Ambassade sur l’Avenue des Champs-Elysées.
On ne va pas froisser un ami au grand coeur, à l’altruisme boulimique et qui veut le bien de la France en prenant soin de l’état de santé et le bien-être de ses élites les plus influentes ainsi que de leur réinsertion professionnelle à l’instar de Dominique Villepin et cet autre ancien ambassadeur de France quand ce n’est pas Laurent Platini, le fils de Michel Platini le patron de l’U.E.F.A., pour guider les projets de Qatar Sport Investment en Europe.
Il n’ y a que les mauvaises langues et les envieux qui doutent de la sincérité de cet ami qui dépense sans compter pour améliorer le quotidien de ceux qui ont la chance de faire partie de son premier cercle.  Le Qatar a compris que pour réussir de sa stratégie de pouvoir il faut acheter les personnalités les plus influentes qui deviennent son véhicule promotionnel et servir ses desseins les plus sombres en faisant d’eux ses complices silencieux.
Il peut ainsi en toute liberté tisser sa toile telle une araignée géante attrapant les mouches et les moucherons dans son filet cousu d’or. En occident, il mène une politique d’investissement  tout azimut et sans cohérence économique dans tous les secteurs d’activité qui va de l’industrie aéronautique jusqu’à l’amélioration de l’habitant dans les quartiers difficiles.
 Pris dans une frénésie d’acquisitions qui servent à la fois ses besoins en terme d’image, ses arrières de l’après-gaz et ses idéologiques à destination des musulmans, dans l’immobilier de prestige, le crapaud qatarien veut se faire aussi gros que le boeuf.
De la place de la Concorde avec l’hôtel de Coislin, un bijou architectural du XVIIe siècle aux cités-ghettos véritables zones de non-droit où la Charia fait loi en passant par le club de football du P.S.G., des placements capitalistiques et les droits de télévision avec sa chaîne Bein grande rivale de Canal Plus.
Grâce à ses entregents et contre toute attente il a réussi à griller la politesse aux E.U. en obtenant l’attribution de la coupe du monde de football de 2022, allant jusqu’à s’offrir  le luxe de s’offrir la première équipe de mercenaires du sport dans le handball qui lui a valu d’atteindre la finale du championnat du monde organisé sur son territoire.
Sa mise en cause dans les affaires du terrorisme international, les forts soupçons de pots de vins qui pèsent sur l’attribution kafkaïenne de la coupe du monde de football à ce nain de jardin,  de même que l’hécatombe qui frappe les travailleurs népalais sur les chantiers-mouroirs de la cette coupe du monde devraient inciter la communauté internationale à le mettre en quarantaine et lui valoir des poursuites devant la C.P.I.
Son appétit insatiable à la hauteur de sa soif de prestige mégalomaniaque sont en réalité l’autre versant du miroir sur lequel se reflète la mansuétude contrainte de ses V.R.P. de luxe ou plutôt ses démineurs de service.
Frappé d’une boulimie d’investissements inédits dans l’histoire et qui sans aucune mesure avec la réalité des besoins de cette langue de terre peuplée de 2 millions d’habitants dont à peine 200 000 qatariens. Peut-être que le Qatar se rêve-t-il en futur Calife du monde musulman en commençant par déployer ses ailes avec le projet de prendre tous les musulmans dans ses griffes ?
 Il est difficile de croire que ses motivations soient exemptes d’arrière-pensées prosélytes.  Gagner la sympathie des musulmans de France comme d’Europe grâce à des investissements à forte coloration communautaire en apparaissant comme un acteur incontournable  dans la vie politique, économique et médiatique des pays convoités.
On saurait que s’interroger sur l’opportunité financière sur les achats des droits de télévision de la ligue européenne de football, les droits de TV des championnats mineurs, le mécénat entrepreneurial dans les cités défavorisées gangrenées par le wahhabisme et véritables bombes à retardement pour les pays occidentaux, les associations culturelles qui sous couvert de culture pour contourner les législations nationales sur les associations sont des véritables organes de la propagande wahhabite  dans les cités-ghettos en Europe.
Les visées politiques et idéologiques du Qatar ne doivent plus faire l’ombre d’un doute en se servant des musulmans d’Europe comme une sixième colonne pour lui baliser le terrain de sa conquête de l’Occident qu’elle tient actuellement par le portefeuille  en attendant de lui mettre la main dessus par les urnes grâce aux électeurs musulmans. Voir à ce propos l’article de mon ami Hamdane Amar sur R.L du 30 avril 2012:

« Qaradawi encourage les musulmans à voter et à devenir français pour que l’islam triomphe ! »

Tout est bien ficelé dans le cadre de sa politique d’essaimage qui fait des pouvoirs publics européens et notamment français ses affidés et des musulmans présents sur le sol européen ses bras armés pour  faire plier les « mécréants » à la dictature de l’islam.

Entre une femme non voilée et une femme voilée, c’est la différence entre la vie et la mort

Je préfère le visage découvert d’une femme qui m’éblouit de toute sa lumière céleste et qui respire la vie plutôt qu’un visage couvert qui m’attriste et me chagrine et qui évoque l’image d’un macchabée.

Les femmes non voilées sont les filles d’Era et les femmes voilées sont celles de Thanatos. La vie contre la mort.

A chaque fois que je croise une femme qui enterre son humanité en se voilant la face de peur de laisser apparaître ses pulsions auto-destructrices qui déforment son visage, j’ai l’impression de rencontrer une revenante d’outre-tombe.

Porter le voile n’est rien d’autre pour elle que le symptôme de leur aversion pathologique de cette vie de forçats condamnés à porter les chaînes de l’infamie et de leur relégation éternelle à l’ombre des hommes qui les entravent au-delà de leur mort.
Leur voile est la juste expression de leurs conditions de vie terrestres exécrables et de leur état d’aliénation mentale irréversible qui les situeraient à la dernière place après les crapauds pour paraphraser la troisième figure de la Trinité ultra-machiste islamique qui a fait de la haine de la femme un de ses piliers essentiels.
« Ô hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être et, de celui-ci, créa son épouse, puis de leur union, il fit naître beaucoup d’hommes et de femmes. IV, 1

Sortie de l’intérieur de l’homme comme dit Mahomet pour lui servir d’objet de confort sexuel et de bonne à tout faire:

« Il a créé pour vous, tirées de vous-mêmes, des épouses afin que vous vous reposiez auprès d’elles et Il a fait naître entre vous l’amour et la bonté. XXX, 21 »

Il est difficile d’imaginer que ces femmes voilées soient ignorantes de leur état d’infériorité et de leur statut de champ de labour, harth,
Sourate 2 : AL-BAQARAH (La Vache) verset 223 : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez et oeuvrez pour vous-même à l’avance. craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez.Et fait gracieuse annonces aux croyants ! »

En se drapant dans leur linceul elles portent le deuil de leur disparition de leur vivant, car elles savent qu’elles ne sont qu’un champ de labour, un terrain sexuel que l’homme peut travailler selon son bon vouloir et à chaque fois qu’il en éprouve le besoin. Un vulgaire réceptacle pour recueillir un liquide gluant qu’Allah lui dépose par ses laboureurs interposés.

Nées pour répondre aux désirs sexuels des hommes dans les conditions fixées par le Coran, comme l’interdiction des rapports sexuels lors des périodes de menstrues,Ils [les hommes] s’interrogent au sujet de la menstruation des femmes. Dis-leur : «C’est un mal. Séparez- vous d’elles durant les règles. N’ayez point de rapports charnels avec elles tant qu’elles sont en état d’impureté. Lorsqu’elles sont purifiées, allez à elles comme Dieu vous l’a ordonné.» II, 222.
Le Coran ne fixe pas d’âge plancher pour l’usage de la femme à des fins de consommation sexuelle, il est généralement fixé dès la prépuberté , verset 4 de la sourate LXV, à l’instar de Mahomet lui-même qui mériterait le titre du prophète de la pédophilie, qui a épousé Aïcha à l’âge où elle jouait encore à la poupée comme l’a rapporté son biographe Al-Boukhari.’Aisha a rapporté jouer avec les poupées en présence du prophète..
‘Aisha n’était qu’une petite fille, n’ayant pas encore atteint l’âge de la puberté
Sahih Bukhari Volume 8, Livre 73, Numéro 151.
Témoignage corroboré par Muslim, hadith 114, « J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi ». Puis elle relatait: « … Ma mère, ‘Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j’étais sur une balançoire, ..elles .. se mirent à me parer. J’avais à peine fini, que l’Envoyé d’Allah entra, lorsqu’il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains. »

En toute évidence, quel que soit l’âge auquel la femme musulmane est jugée apte à subir les assauts sexuels de son prédateur, que ce soit dans le cas d’Aïcha victime d’un viol caractérisé, la femme musulmane n’a pas à exprimer sa volonté ou son consentement quand la relation sexuelle qui lui est imposée. Allah ordonne et le l’homme musulman exécute son forfait.

A 30 ans elle est déjà vieille. A 40 elle est trop vieille. Son parcours d’objet
sexuel s’achève comme s’achève la durée de vie d’une pile électrique.
Ce voile n’est pas sans rappeler étrangement la Ka’aba, ce sarcophage noir à l’intérieur et couvert d’un drap noir tant vénéré par les musulmans qui laisse subsister un doute sur la nature monothéiste de l’islam, il traduit leur noir abyssal intérieur qu’elles camouflent en s’enveloppant dans leur
linceul.

Les migrants clandestins, cheval de Troie de l’islam pour envahir l’Europe

Paru dans Dreuz sous le titre : L’immigration, pain béni des Etats musulmans, malheur des Occidentaux

mediterranean-migrants

C’est bien beau de s’apitoyer sur le sort des clandestins – issus majoritairement des pays de l’Organisation de la Conférence Islamique (O.C.I.)– qui arrivent tous les mois en Europe occidentale par dizaines de milliers et dont certains laissent leur vie en cours du chemin pour fuir la misère chez eux. Un article récent va jusqu’à débiter une ânerie monumentale que les migrants sont autant victimes que les passeurs qui sont eux aussi les laissés pour compte du système. Et pourquoi pas c’est la faute à l’Occident s’ils se sont réduits à mettre en péril leur vie pour fuir leur état de misère chronique ?

Simple question : s’ils fuient la misère, comment ces boat-peoples où trouvent-ils l’argent pour financer leur droit de passage alors qu’ils supposés des damnés de la terre ? Qui sont les vrais bailleurs de fonds ? Qui est le maître d’oeuvre de ces opérations qui cachent assurément de sombres desseins idéologiques et bellicistes ?

Je me demande si nous ne sommes pas en train d’assister à une réédition de la prise de Byzance avec pour cheval de Troie les faux naufragés de la méditerranée.

Conquérants affublés du masque de rescapés ?

Les pays du Golfe qui financent le terrorisme musulman en toute impunité notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite, les enfants adulés de l’Occident, et l’Algérie qui préfère construire une mosquée pharaonique pour 20 milliards de dollars plutôt que de mener une politique économique et sociale digne de ce nom  pourraient parfaitement desserrer l’étau de ces vagues d’émigration clandestine massive à forte coloration musulmane inédites dans l’histoire de l’Europe qui à terme sont porteuses de germes destructrices pour la civilisation occidentale.

Les frontières maritimes de la façade méditerranéenne européenne sont devenues des véritables passoires où débarquent chaque jour des milliers des migrants clandestins venus de tous les pays dits « arabes »  sans que les  » pays sources » comme les appelle Laurent Fabius dont l’islam  est la religion d’Etat  ne prennent des mesures draconiennes pour enrayer le raz-de-marrée humain.

Une véritable manne financière et une aubaine politique et démographique pour ces Etats eux-mêmes gangrenés par la corruption et la misère, les passeurs locaux et plus encore pour les organisations terroristes pour qui mouvements de population représentent une opportunité pour lâcher leurs fauves en Europe sous couvert de l’humanitaire Pour le journal Libération dans sa livraison du 11 juin 2015, »Tous les moyens sont bons pour faire peur à l’Occident | pour envahir l’Europe la fin justifie les moyens]. La dernière arme brandie par l’organisation de l’Etat islamique n’est autre que la question migratoire. Les milices de cette dernière viennent de menacer l’Italie. En cas d’intervention militaire de Rome en Libye,  il enverra 500.000 migrants à l’assaut des côtes italiennes.  C’est ce qu’a rapporté le quotidien italien  Il Messagero. Selon cette source, « les terroristes suggèrent de laisser dériver des centaines de bateaux chargés de migrants (…) L’objectif serait de créer de nouveaux drames humains (décès en mer, ports bloqués) provoquant ainsi un impact dévastateur sur l’opinion publique».
Des menaces confirmées  par d’autres sources qui ont révélé que  certains observateurs redoutent  un exode massif vers l’Europe de migrants irréguliers d’Afrique noire ou de Syrie, voire même des pays maghrébins . Pareille opération sera organisée  par des trafiquants « pour la plupart d’anciens miliciens du régime. Des risques dont le Daily Telegraph s’est fait l’écho en se basant sur le document d’un think tank anglais qui a indiqué que le groupe terroriste Etat islamique espère « inonder le nord de la Libye de ses soldats pour leur permettre ensuite de traverser la Méditerranée en se faisant passer pour de simples migrants irréguliers ».

Feu Haouri Boumedienne, l’ancien président algérien disait que l’Occident sera conquis par le ventre des musulmanes. Sa prédiction se précise chaque jour de plus en plus, avec l’intensification des mouvements de populations venus par la mer, et qui profitent de son angélisme humanitaire, et la croissance démographique galopante de la communauté musulmane qui vit en son sein.

L’Occident entre le marteau, celui de l’immigration légale de confession musulmane qui mine ses fondements civilisationnels et l’enclume, celui de l’immigration clandestine qui prend de plus en plus les allures des troupes paramilitaires  parties à l’assaut de la citadelle poreuse européenne par la voie maritime.…

​L’immigration irrégulière conçue comme arme de destruction massive par Daech

Il est illusoire d’imaginer un quelconque effort de coopération de la part des pays riverains du sud du bassin méditerranéen qui ont tout à gagner à envahir l’Europe en y déversant leur surplus démographique qui s’inscrit dans la stratégie de l’O.C.I. dont c’est l’atout-maître pour islamiser l’Europe. Daech et l’O.C.I. ne sont en réalité que les deux faces d’un même miroir : l’islam triomphant et conquérant. On islamise pas le monde en créant des emplois, on l’islamise par le djihad le premier pilier de l’islam.

Les musulmans n’ont que faire de la lutte pour l’emploi et le progrès humain, on naît pour servir Allah afin de faire de la terre tout entière son royaume et la purifier de la présence des non-musulmans. .

L’immigration, qu’elle soit contrôlée ou illégale, est un pain béni pour les Etats musulmans et le malheur des peuples occidentaux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

 

Personne d’entre nous n’a choisi d’être musulman avant de devenir un ex ou un apostat de l’islam

L’islam qui est au demeurant le plus grand problème jamais posé à l’humanité depuis la nuit des temps n’est pas un problème pour moi, c’est moi qui suis un problème pour lui car je ne crois pas en lui et je n’ai jamais cru en lui. Il a horreur de ça et ne supporte pas qu’on ne suive pas sa voie au point qu’il punit de mort tous ceux qui s’opposent à lui.

Son idéal barbare et criminel est bien pire encore que l’idéal nazi. Je récuse cette étiquette de « né musulman » comme s’il était mon géniteur qui est insultante à mes parents. La religion n’est pas inscrite dans mon acte de naissance pour en faire une composante essentielle de mon identité. L’islam n’est pas mon identité patronymique, ni ma nationalité et ma date de naissance, ni la mère qui m’a porté et encore moins mon chromosome Y. Il n’y a pas pire aberration que de faire de la religion une identité de naissance. Jusqu’à preuve du contraire le droit positif auquel je suis très attaché ne reconnaît pas le concept de filiation religieuse qui atteste des liens de rattachement à une religion afin de pouvoir définir la capacité juridique d’un individu et les droits et devoirs dont il est porteur.

On ne fait pas d’un élément de l’identité culturelle d’un individu un élément essentiel aux détriments de son identité biologique et son identité sociale. En ce qui me concerne je n’ai pas choisi de naître dans telle famille, dans tel pays, ou tel environnement culturel. Je ne me définis pas non plus et surtout pas par rapport à la religion qui ne peut constituer une matrice pour tous les hommes excluant tous ceux qui ne s’y reconnaissent pas ou ne s’y reconnaissent plus, je défends un idéal de vie commun à tous les hommes non-parasité par les doxas, le sectarisme religieux et nourri par la peur et le rejet de ce qui est différent de soi. .

Entre l’islam et moi il y a la Muraille de Chine. En aucun cas je ne suis un ancien fidèle de cette religion, un transfuge qui a déserté sa garnison, un homme qui a renié son engagement solennel et qui rompu le serment. Je ne peux avoir renoncé à l’islam  alors que je ne lui ai jamais témoigné d’une quelconque allégeance et soumission voire de sympathie.

Je ne suis ni un ex ni un apostat de l’islam qui a décidé un jour de se détourner d’une voie qui était toujours la sienne jusqu’alors. Et si jamais j’étais musulman à mon insu, je ne saurais continuer à m’y accommoder et assumer une relation qui porte atteinte à ma liberté de conscience. On est pas musulman malgré soi, on l’est par ce qu’on a choisi de l’être. Ce n’est ni un héritage auquel on est d’ailleurs en droit d’y renoncer ni un gène dont on ne peut se défaire.

C’est le hasard de la vie qui m’a fait naître dans un milieu qui n’a pas choisi lui-même la voie de l’islam. Quand un individu n’a pas exprimé sa volonté propre dans son choix d’appartenance et l’avoir confirmé par des actes de nature à consolider les liens qui donnent du sens à son choix il ne peut être en aucun cas considéré comme ayant été engagé dans une. supposée relation avec ce qu’on lui prête.comme mode croyance

Je n’ai jamais été un allié de l’islam ni m’être rallié aux musulmans pour être aujourd’hui évadé de la prison islam.

Ne plus jamais m’étiqueter d’ex musulman ou musulman progressiste ou laïque ce qui en soi un oxymore. Je suis un humaniste heurté par l’inhumanité de l’islam et l’ethnocentrisme, le fanatisme, l’intolérance et le bigotisme de ses adeptes qui préfèrent leur religion à l’être humain.
C’est pourquoi je ne puis me résoudre de rester les bras croisés face au péril musulman qui menace la pérennité humaine. Prenez le coran par exemple de quoi parle-t-il ? Que de ceux qui sont un problème pour lui car ils ne croient pas en lui.

Même ceux qui sont tout fiers pourtant de proclamer leur état d’esclaves n’ont pas la garantie d’être épargnés par son courroux et vivent sous la menace inquisitoriale permanente de leurs coreligionnaires les plus fervents.

L’islam est d’abord un grand problème pour lui-même, il n’épargne personne ni les siens ni les autres. Il n’existe pas de sanctuaire inviolable ses lieux de culte sont devenus des véritables boucheries humaines.. Dire que l’islam n’est pas un problème revient à dire que l’islam n’est plus l’islam. Depuis sa création il ne cesse de faire des problèmes comme méthode de résolution de son problème.

Le vrai problème de l’islam est son absence d’identité propre qui lui confère des caractéristiques spirituelles, dogmatiques,  théologiques et liturgiques originales. Aucun message véritablement novateur, ni un idéal subliminal en dehors des promesses lubriques et graveleuses pour récompenser ses fidèles les plus violents? les plus obscurantistes et pervers.

Il s’est illustré dans la violence extrême, la haine, le racisme, l’hégémonisme, convaincu que c’est la meilleure solution pour apporter des réponses aux problèmes des hommes de la société bédouine arabique avec la prétention de les transposer à tous les hommes sans tenir compte des spécificités culturelles, historiques, anthropologiques, climatiques de chaque peuple.

Le vrai problème de l’islam est cette confusion entre l’épée et la paix.

L’exhibitionnisme sexuel des Femen « arabes » sert-il vraiment les droits de la femme musulmane ?

La petite tunisienne Amina et ses camarades Femen (?) qui se veulent plus que jamais arabes et musulmane, se sont montrées  sur le parvis du Musée du Louvre le 8 mars 2014 dans leur plus simple appareil devraient tomber sous la coupe de la loi en vertu de l’article 222-32 du Code Pénal définit le délit d’exhibition sexuelle comme : « L’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public« .

« Il s’agit selon Me Cayeux de se montrer dans un état ou une attitude impudique à la vue d’autrui.

La jurisprudence ancestrale prévoit que trois conditions doivent co-exister : une attitude impudique, voire offensante, commise en public, avec la conscience de choquer.

L’attitude impudique doit, depuis un arrêt de la Cour de Cassation de 2006 inclure un élément de nudité corporelle et ne peut se limiter à des propos grossiers, des gestes vulgaires (Chambre Criminelle 4 janvier 2006, Jurisdata n0 031784).

Evidemment, tout spectacle de nu ne tombera pas sous le coup de la loi : le spectacle de corps nu est toléré dès lors qu’il s’inscrit dans une démarche artistique.

Le port du monokini en revanche ne sera pas toléré en tout lieu : sur la plage, d’accord, mais dans la rue hors de question. Le Tribunal correctionnel de Grasse (en 1965) a estimé “qu’en France, dans l’état actuel de nos moeurs, le spectacle d’une femme s’exhibant la poitrine entièrement nue dans les rues d’une ville, même à proximité d’une plage, est de nature à provoquer le scandale et à offenser la pudeur du plus grand nombre”(T. corr. Grasse, 20 mai 1965 : JCP G 1965, II, 14323, obs. AR ; Rev. sc. crim. 1965, p. 881).

Plus récemment, un homme a été condamné parce qu’il bronzait nu dans sa voiture (CA Grenoble, 27 août 1997, Jurisdata n° 043082).

Quand au lieu de commission du délit, il peut s’agir d’un lieu public mais également d’un lieu privé comme par exemple dans une chambre, fenêtres ouvertes, visible d’autres appartements.

Le délit d’exhibition sexuelle est puni d’un an d’emprisonnement et 15.000 € d’amende. »

Les seins nus à la Femen que j’ai qualifiés des mamelles de la liberté et de la dignité même s’ils violent la loi me paraissent moins choquants et dévalorisants pour le corps de la femme que le nu intégral qui dénote de leur état d’incapacité à communiquer avec le grand public autrement que par la violence morale d’une part et d’autre part qui laisse supposer de sérieux doutes sur leur état de santé mentale.

Il est difficile de soutenir le combat des femmes qui font du tout trivial un mode d’expression politique.

La jeune militante pakistanaise Malala Youfsazai n’a pas besoin de recourir à l’exhibitionnisme corporel pour faire entendre la voix des femmes en butte à la barbarie machiste musulmane pour faire passer son message. Son intelligence, sa personnalité, son verbe sont ses meilleurs atouts pour éveiller les consciences partout dans le monde.

Le militantisme féministe ou féminin ne doit pas détourner l’attention de l’opinion publique de la condition féminine exécrable dans les pays musulmans par des manifestations outrancières et qui sont autant de souillures des droits de la femme.

Que va-t-on retenir de ce type de show  d’un très mauvais effet qui frise les sommets de l’indécence et le vulgaire où l’on offre son corps nu en spectacle dans la rue au vu et au su des enfants, des familles et des personnes âgées ? Que va-t-en on retenir de cette parade qui met le corps de la femme à nu est-ce le sens de leur prétendu combat ou la polémique née d’un spectacle qui heurte les consciences, trouble l’ordre public et porte atteinte aux bonnes moeurs ?

Quand on mène un vrai combat nul besoin d’afficher ses charmes sur la place publique. Les modes d’expression existent et Malala et des milliers d’autres femmes le prouvent chaque jour à travers la noblesse et la pudeur de leur action.

Quelle image donnent-elles de la femme martyre, prisonnière des traditions ultra-machistes et ultra-sexistes, réduite à l’état d’esclave sexuelle dans les pays musulmans bien aux droits de la femme dans les pays musulmans.

Quel soutien efficace croient-elles apporter à ces femmes dépourvues de leur droit sur leur corps qui est la chose de l’élément masculin en faisant de son propre corps une chose politique ?

En toute évidence ces scènes de nudisme sauvage sont contre-productives n’honorent ni le combat des femmes ni les Femen dites arabes.

Quel impact pensent-elles tout cela va avoir sur l’avancée des droits de la femme en dévoilant la partie la plus intime de leur anatomie ? Si ce n’est pour faire parler de soi et alimenter le débat sur un tout autre sujet que celui de la condition féminine dans les pays musulmans.

Quant aux forces obscurantistes musulmanes que vont-elles en retenir ? Elles ne peuvent que se réjouir de cet effet d’aubaine qui ne peut que les conforter dans leur rôle de gardien de la vertu féminine.

Aucune femme ne saurait s’identifier à leur combat ni avoir envie de les voir servir de véhicule pour l’émancipation de la femme. Encore une fois, il n’y a pas meilleure vitrine pour leur combat que
Malala. Une femme qui fait de son voile ou une autre qui fait de sa nudité intégrale un mode d’expression politique pour les droits de la femme est soit une hypocrite soit un cheval de Troie des ennemis de la femme.

L’image de la femme a besoin d’être valorisée par d’autres supports que le linceul et l’exhibitionnisme à caractère manifestement sexuel.