Les musulmans n’ont pas besoin d’être dénigrés, ils se dénigrent eux-mêmes

Un chercheur en sciences sociales et humaines n’a aucun préjugé, ni idées préconçues et animé de ressentiments, ni parti pris par rapport à son terrain d’études ou l’objet de sa recherche. Si l’image que je restitue personnellement des musulmans n’est pas de leurs goûts et de ceux qui les courtisent, elle reste objective et neutre, c’est eux-mêmes qui la fabriquent, ils en sont les véritables auteurs en tant que matière vivante.

Quand une caméra de vidéo surveillance filme la scène d’un meurtre, elle n’a fait que capter la scène dont elle n’est ni l’initiatrice ni la metteuse en scène. On ne peut pas l’accuser de dénigrement et de calomnie. De même qu’en ce qui me concerne.

S’ils avaient un minimum de vision, ils devraient se reconnaître dans ces photographies qui ne sont aucunement des clichés véhiculés sur eux pour soi-disant les salir et insulter leur religion, bien au contraire ils se murent dans leur déni sans pouvoir pour autant étayer leurs dénégations par les moindres preuves convaincantes.

On les dépeint fermés au dialogue, sanguins, au visage défiguré par la haine de soi qui leur donne des allures d’un personnage hybride mi-homme mi-singe, écorchés vifs, primates, fanatiques, centrés sur eux-mêmes, incapables d’argumenter, qui se laissent facilement gagner par la colère noire, au comportement schizoïde-paranoïde, à l’ego sur dimensionné, s’enflammant comme une torche vivante certains que c’est la seule alternative crédible à leurs yeux pour clore le débat en couvrant d’invectives et d’insultes ceux qui n’ont pas dressé un tableau flatteur d’eux. Force est de constater qu’ils sont le meilleur alibi de leurs accusateurs.

Ils ont un besoin pathologique d’être caressés dans le sens du poil , de se sentir valorisés, reconnus et glorifiés, comme tous les frustrés et les ratés de la vie qui ne savent pas ou ne peuvent pas se remettre en question et chercher à analyser les vraies causes de leur fiasco, les musulmans ont cette manie maladive de se tresser les lauriers de la victoire sans évidemment avoir concouru. C’est eux les vrais vainqueurs, peu importe que les autres aient englouti des milliers de milliards dans la recherche et développement, ils leurs doivent les résultats de leurs recherches. C’est le Coran qui a ouvert la voie à la science moderne et sans lui l’humanité serait encore à patauger dans l’ignorance et l’obscurantisme.
Allez leur faire comprendre que l’islam est le pire ennemi de la science, de la raison humaine, le pluralisme culturel et le progrès humain, autant persuader un prédicateur salafiste que la terre n’est pas plate. C’est un sacrilège punissable de la peine de mort.

Jamais les musulmans se regarderont dans leur miroir,pour prendre conscience de leurs limites et mesurer par eux-mêmes l’abîme qui les sépare des non-musulmans, ne serait-ce se poser la question pourquoi là où l’islam est religion d’Etat sévit la misère dans toutes ses formes, ils préfèrent se nourrir d’illusions mégalomaniaques et se fabriquer des ennemis imaginaires qui complotent contre eux afin de les empêcher d’éblouir le monde de tous leurs talents.
Ils ne sont jamais la cause de leurs maux, ce sont les autres qui veulent leur nuire et les couper dans leur élan de survol pour occuper la première place du podium. .

Etre musulmans pour eux est déjà en soi une preuve de leur supériorité sur les non-musulmans, élus pour régner sur le monde et tous les non-musulmans qu’ils appellent infidèles sont soit des imposteurs, soit des égarés qu’ils ont mission de les ramener dans la voie d’Allah et après tout ne sont-ils pas eux aussi des musulmans qui s’ignorent. Si les non-musulmans excellent, ils le doivent malgré tout à l’islam.

On entend souvent les musulmans affirmer que les vrais musulmans sont au fait les mécréants qui appliquent les prescrits du Coran sans le savoir mais ils se gardent de dire pourquoi en sommes nous-là puisque ne sommes-nous pas éclairés par l’islam ?

Leur comportement est notre religion et leur religion est notre comportement comme si cela est une réponse cohérente et suffisante pour expliquer le pourquoi de leurs retards chroniques.

Bornés et suffisants, incapables de s’écouter eux-mêmes, incultes et pauvres intellectuellement, plus de 80% de musulmans sont illettrés et 90% n’ont jamais lu le Coran en arabe, il ne leur reste que l’arme de la violence et de l’intimidation pour débattre avec leurs contradicteurs. Même si cela n’est pas propre aux musulmans mais là où les musulmans donnent raison à leurs contradicteurs plutôt que de chercher à leur donner tort en engageant un débat serein, ils font tout le contraire et confirment de par leur réaction démesurée, passionnelle, primaire et hystérique la validité des photographies objets de leur courroux.

En ce qui me concerne, je n’ai pas besoin de déclencheur je suis anthropologue de formation et je les connais aussi bien de l’intérieur comme en tant qu’observateur-chercheur. Leurs idées, convictions, comportement, discours, culture n’ont pas de secret pour moi. Ils sont ce que leur religion a fait d’eux. Mon regard sur eux évolue au fil des événements. Je ne peux pas les décrire autrement qu’à travers leur danse macabre

3 réflexions sur « Les musulmans n’ont pas besoin d’être dénigrés, ils se dénigrent eux-mêmes »

  1. Excellent et très juste comme d’habitude. Ce sont les grandes civilisations sur lesquelles se sont appuyés les conquérants arabo-musulmans pendant un temps qui ont donné l’illusion de la « grandeur » de l’islam. Ces civilisations une fois définitivement disparues, il ne reste plus que le véritable apport de la religion de Mahomet avec ses mœurs de bédouins du désert : tribalisme, violence, razzia et ignorance intellectuelle crasse.

    J'aime

  2. Excellent sur le fond, comme d’habitude, mais comme d’habitude aussi l’argumentation aurait tout à gagner en choisissant un ton plus détaché, comme savent si bien l’utiliser nos amis britanniques. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s