Comme toute idéologie raciste et totalitaire, l’islam veut créer son homme nouveau

Contrairement à l’homme nouveau de Saint-Paul régénéré par sa foi dans le Christ, l’homme nouveau musulman, qui n’est ni mussolinien, ni hitlérien ou stalinien, est un homme qui fait du temps passé un temps présent et de son présent une négation du temps futur.

Chez les musulmans, la vie n’est pas celle à venir, elle est celle qui est déjà passée et dont on veut faire un avenir pas seulement pour soi mais pour toute l’humanité.  Ils sont comme cet automobiliste qui prend la route à contre-sens pour revenir vers son point de départ qui est pour lui sa véritable destination.  Ils n’avancent pas vers l’avenir, ils avancent à reculons pour rattraper leur passé.

Le présent n’est pas une charnière entre le passé et l’avenir. Le temps futur n’existe pas, dans la langue arabe, il est une résurgence et une réincarnation d’une vie non pas hors du temps, mais à contre-courant du temps.

Souffrant de troubles obsessionnels compulsifs, l’homme nouveau musulman comme tout sujet atteint de ce type de pathologie, est pris dans le tourbillon psychotique d’un passé idéalisé et mythifié qui n’existe que dans l’esprit des ses gourous-charlatans-prédicateurs, adulés et vénérés comme s’ils étaient les nouveaux envoyés d’Allah, porteurs de sa parole à sa masse de croyants frustes et incultes.

unnamed

Leurs accoutrements vestimentaires,  le port de signes ostentatoires à des fins communalistes et leur look du monde des ténèbres qui effrayeraient Frankenstein en personne sont la voie pour toucher le Graal.  Se lamentant toute leur vie sur la perte de l’Arche islamique qui est une pure utopie.

L’homo islamicus ou wahhabitus, l’homme idéal musulman  est  celui qui s’engage dans le sentier d’Allah, en situation de guerre permanente, le djihad qu’il soit offensif ou défensif, contre l’humanité non-musulmane. Vivant et respirant à 100% l’islam, obsédé par sa libido dans l’au-delà où il pourrait désinhiber ses pulsions sexuelles et donner libre cours à ses penchants alcooliques refoulés pour l’éternité et s’enivrer jusqu’à plus soif, sans jamais se poser de question sur le bien-fondé de ces promesses. Il doit gober tout ce que le Coran qui joue le rôle de catalyseur lui fait miroiter. Tant que c’est écrit dans ce livre qui est au terrorisme ce que Mein Kampf était pour la Solution Finale, pour lui, aucun doute n’est permis. Il ne croit qu’à une chose ses 72 houris et le vin de piquette pour l’éternité. Se poser de question revient à remettre en question   l’islam lui-même dont son fonds de commerce est le sexe et l’alcool à volonté dans la vie après la mort qui peuplent le rêve de cet être primaire, concupiscent et lubrique. Il est la réincarnation vivante de  la vie de Mahomet et ses moeurs barbares et immorales.

Pour compenser sa pauvreté intellectuelle, fuir sa misère psycho-affective, et atténuer l’amertume de ses échecs cuisants depuis 1436 ans, il s’enferme dans un monde imaginaire qu’il se veut purifié de toutes les scories et influences extérieures notamment occidentales dont il est dépendant pourtant à 100% peu connu pour son génie créateur et ses capacités de travailleur,  sauf pour les moyens de communication moderne de haute technologie, payés par ses bailleurs de fonds wahhabites, voire d’origine illicite et quand ce n’est pas le fruit des aides sociales occidentales.

Alors que l’innovation, al bida’a, est un sacrilège au regard des dogmes musulmans. Seul Allah a le pouvoir d’innover, de concevoir et de créer. Mais il n’est pas à un paradoxe près.

L’homo wahhabitus ou l’homo salifitus-wahhabitus, qui est en train de gangrener les cités françaises et recycler les délinquants et les criminels dans la mauvaise foi d’Allah, adopte des signes extérieurs d’origine impie qui lui permettent de soigner son look de croque-mitaine : baskets Nike, haut de survêtement Adidas et paire de lunettes Ray Ban.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/06/18/hitler-voulait-un-reich-mahomet-voulait-une-oumma/#sthash.fNIjS3Xb.dpuf

Une réflexion sur “ Comme toute idéologie raciste et totalitaire, l’islam veut créer son homme nouveau ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s