Les musulmans sont les premiers de la classe mais celle où plus aucun non-musulman n’y est

La présente liste des performances des pays de l’O.C.I. est loin d’être exhaustive. Elle n’a pas non plus la prétention d’éclairer les lecteurs sur l’état de sous-développement des pays musulmans. Elle se veut comme un simple état des lieux, un constat sur la corrélation entre l’islam et le paupérisme.

Plutôt que de crier au racisme anti-musulman, histoire de noyer le piranha qui les dévore de l’intérieur, les musulmans devraient se poser la vraie question : l’islam n’est-il pas la cause de tous leurs tourments, de leur largage par le train de l’histoire, au vu du classement désastreux des pays musulmans pour le bien-être humain.

  • Premier pays producteur de cannabis : le Maroc – conservateur et puritain.
  • Premier pays producteur de pavot : l’Afghanistan – ultra rigoriste et ultra conservateur.
  • Premiers pays pour le nombre d’actes pédophiles : le Yémen et l’Arabie Saoudite – terre sacrée de l’islam.
  • Premier pays importateur de poupées sexuelles gonflables : l’Arabie Saoudite – cher au cœur des musulmans.
  • Premiers pays pour la violence faite aux femmes : le Pakistan et l’Arabie Saoudite.
  • Premier pays exportateur de terroristes et prostituées halal : la Tunisie.
  • Les pays les plus touchés par l’illettrisme, l’analphabétisme et l’inculture. 6 minutes de lecture par an.
  • Premier pays génocidaire : le Soudan.
  • Premiers pays en matière de mortalité infantile : le Soudan et le Pakistan.
  • Pays dont la part du PIB pour l’éducation, la justice et la santé est la plus faible : tous les pays musulmans.
  • Premiers pays pour le nombre d’enfants vivant de la rue : la Turquie, l’Egypte, le Soudan, le Maroc.
  • Pays au monde où l’on préfère construire des mosquées pharaoniques à coups de milliards de dollars pour maintenir les hommes dans l’obscurité et étouffer en eux toutes velléités de dignité et liberté plutôt que d’investir dans le bien-être de leur population, santé, école, route, logement, science, innovation,   : tous les pays musulmans.
  • Les plus gros pays importateurs d’armes par rapport à leur richesse nationale : tous les pays musulmans.
  • Pays les plus despotiques et anti-abolitionnistes : l’Arabie Saoudite championne du monde de la peine capitale, suivie par la plupart des pays musulmans.
  • Premier pays pour les écarts de richesse entre les plus pauvres et les plus riches : le Qatar.
  • Pays qui pratiquent l’excision : le Mali, le Sénégal, l’Egypte, le Soudan, le Nord du Nigeria.
  • Pays le plus violent au monde : l’Irak.
  • Premiers pays qui pratique la lapidation et la violence faite aux femmes : l’Iran et l’Arabie Saoudite.
  • Pays les plus esclavagistes, méprisants des droits des étrangers et les plus xénophobes : le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Mauritanie.
  • Pays le plus raciste anti-noir : l’Algérie.
  • Pays où le taux d’analphabétisme est le plus élevé : tous les pays musulmans.
  • Premiers pays pour les crimes d’honneur : la Turquie, l’Afghanistan et le Pakistan.
  • Premiers pays de l’exploitation de la main d’oeuvre juvénile: la Turquie, le Pakistan, l’Egypte.
  • Premier pays pour l’intolérance religieuse : le Pakistan, l’Afghanistan l’Arabie Saoudite, juste suivie par tous les autres pays musulmans qui comme par hasard occupent les premières places dans la consommation des vidéos pornographiques et pédophiles.

Il n’y a pas que les musulmans qui refusent d’admettre que l’islam est le symbole de la barbarie humaine. Les dirigeants occidentaux leur emboîtent le pas. Là où l’islam prospère, la misère s’installe pour les hommes.

A part ça, ils continuent à fantasmer sur leur âge d’or alors qu’ils avaient raté tous les  rendez-vous des grandes découvertes et innovations humaines qui ont changé la vie de l’homme ! Pour eux, il n’y a qu’Allah qui innove et crée.

Un âge d’or où les livres étaient brûlés, où le savoir scientifique était assimilé à un blasphème, où les savants étaient réprimés.

Sans l’Occident chrétien, qui aurait entendu parler d’Ibn Roschd et d’Ibn Sina ? Qu’ont-ils apporté de si remarquables en matière des droits sociaux, des droits de la femme et de la petite enfance, pour prétendre jouer dans la cour des grandes civilisations, quand on sait tout ce qu’ils doivent aux autres ?

Il n’y a pas d’héritage lapidé. Ils sont les témoins vivants de l’immobilisme de leur religion. L’innovation et la recherche qui n’ont pas un but religieux sont prohibés. Il ne peut y avoir de civilisation sans les droits de la femme et la protection de la petite enfance,  les droits fondamentaux et libertés publiques.

L’islam n’a jamais fécondé de civilisation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Au secours la charia socialiste veut interdire la diffusion des articles de Salem Ben Ammar !

Je suis l’homme par qui le scandale arrive dont les écrits hérissent les épines de la rose socialiste. Après l’épisode du maillot de bain qu’on veut noyer dans le fumier des affaires étouffées, suivi par celui de la femme CRS discriminée par le roitelet saoudien avec la bénédiction toute républicaine de la Hollandie, allons-nous dans la même semaine assister à une nouvelle affaire où mon nom se trouve en première ligne suite parce qu’un élu républicain a commis l’irréparable en re-tweetant un de mes articles ?

Je tiens toutefois à adresser aux socialistes mes salamalecs les plus islamiquement incompatibles et indignés. En effet, ils sont en train de concocter un remède à base de pisse de chameau pour soigner leur urticaire pour mon article: « l’islam est bien pire que le nazisme, il est le point culminant de la barbarie humaine »

https://salembenammar.wordpress.com/2015/07/18/lislam-nest-pas-le-nazisme-en-pire-il-est-le-point-culminant-de-la-barbarie-humaine/

Les socialistes de Meyzieu, probablement sur les ordres de la rue Solférino réclament dans la pure tradition inquisitoriale des pays de l’islamie pour apaiser la colère de l’hydre musulmane, la tête Mr Stéphane Bourdet Président de PLIE Uni Est de Vénissieux, dont je salue le courage et le cran républicain. Cet homme a commis à leurs yeux le pire crime qui puisse exister : partager avec ses abonnés sur son compte Tweeter l’article précité.

http://venissieuxinfos.fr/le-ps-de-meyzieu-reclame-la-demission-du-president-de-plie-uni-est/

Il aurait partagé une vidéo apologiste du Coran, un brûlot raciste et haineux, il aurait certainement mérité de leur admiration, reconnaissance voire l’Ordre Républicain que lui aurait remis François Hollande en personne, pour avoir apporté sa contribution à la valorisation de l’islam, cette chance pour la France, mais l’élu républicain a préféré encourir le risque du glaive islamique plutôt que la médaille du déshonneur du Waterloo programmé.

Qu’est-ce qu’ils ne font pour séduire leur électorat musulman en trahissant les valeurs de la république ? Quand on aime l’islam et les musulmans, la liberté d’expression n’a pas de prix sauf celui de sa décapitation.

Cet article qui met les socialistes locaux en émoi n’engage que ma responsabilité personnelle, ne présente jusqu’à nouvel ordre aucun caractère offensant pour quiconque, ni haineux ni raciste, ni l’islam ni ses sectateurs ne possèdent les attributs biologiques d’une race humaine alors que le concept de race lui-même n’existe pas et banni de surcroît supprimé de la législation française le 17 mai 2013.

Ceux qui aujourd’hui jouent aux pères-fouettards et aux censeurs au nom d’Allah devraient plutôt s’inquiéter de la montée du péril musulman et des réelles menaces qu’il fait peser sur la démocratie et la pérennité de la république. Il ne suffit pas de voir dans les musulmans des simples électeurs qu’il faut caresser dans le sens du poil. Ils feignent d’oublier que le vrai musulman est celui qui suit la voie de l’islam et ne reconnaît que la charia.

J’assume pleinement jusqu’à la moindre virgule ce parallèle entre l’islam et le nazisme comme la confusion entre l’islam et l’islamisme qui se nourrissent l’un de l’autre et sont les deux faces d’un même miroir. L’islam lui-même ne fait pas de différence entre le profane et le sacré entre le temporel et l’intemporel. Il est religion, Etat et monde. L’islamisme n’est pas l’islam politique, il est la politique de l’islam pour mettre la main sur l’humanité et l’intégration de tous les pays du monde dont la France dans un même espace mis sous la coupe d’Allah: l’Oumma une sorte de Reich islamique.
Sommes-nous entrain d’assister à un nouvel épisode à la sauce de la France socialiste qui déroule le tapis rouge aux pieds des esclaves d’Allah, ibad Allah, enchaînés aux dogmes comme des forçats entravés, de la « Peur Rouge », livrer une chasse aux sorcières( witch hunt) débusquer tous ceux qui relaient les articles de Salem Ben Ammar.
Le maccharthysme affublé masque de l’inquisition charaïque risque fort de devenir le seul acquis des socialistes.

L’affaire du maillot de bain à Reims est un acte d’agression contre la France entière

BvTtc7YCMAAcWiL

Je m’appelle Salem Ben Ammar Dr en Science politique et titulaire d’un diplôme de 3 e cycle sur l’islam indien. Je suis tunisien de naissance. Bien imprudent le journaliste qui osera me dire ce qu’est et ce que n’est pas l’islam.

Le cas de cette jeune fille rémoise agressée physiquement et moralement parce qu’elle bronzait en maillot de bain par cinq apprenties djihadistes d’Allah est le prélude de l’islamisation à marche forcée de la France.

Selon la sourate 45 verset 27, à Allah appartient le royaume des cieux et de la terre. Il en est le maître absolu, son créateur, et un jour il régnera sur son toit, et les musulmans en leur qualité de ses élus, sont ses mandataires, ses ayants droit, et les infidèles sont des squatteurs.

« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du livre [chrétiens et juifs] croyaient, ce serait meilleur pour eux. Il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont pervers » (sourate 3 verset 110).

S’ils font aujourd’hui la police de la vertu pour imposer l’ordre moral islamique comme dans les pays musulmans, c’est parce qu’ils sont dans leur bon droit aux termes de l’imprimatur donné par Mahomet à ses fidèles : « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. » (sourate 9 verset 29).

L’islam est partout chez lui, la terre entière est son stade, il y a des terres conquises, dar al-islam, et d’autres qui restent à conquérir, dar al-harb.

Rien ne saurait enrayer son expansionnisme de plus en plus violent et terrifiant.

Aujourd’hui, les musulmans d’Europe sont passés au stade de l’intimidation. Demain mêmes les modérés devront porter la guerre dans tous les Dar-el-Harb du monde pour en faire des Dar-el-Islam sous peine d’être considérés comme de mauvais musulmans et d’en payer le prix : la décapitation. Obligation leur en est faite par le coran: « Tuez les infidèles où que vous les trouviez ». (sourate 9 verset 5).

La jeune rémoise agressée n’est plus chez elle. Elle n’est qu’une infidèle qui souille par sa tenue une terre qui sera un jour une terre sacrée de l’islam.

Ces djihadistes-agents de la voirie islamique ne font qu’entreprendre leur travail de dépollution, de purification de l’espace public.

Leur agression qui n’est pas illicite du point de vue de la Charia s’inscrit dans le processus de l’halalisation de la France.

L’heure n’est plus aux palabres et aux discours enfumeurs sur le pas d’amalgame, la diabolisation de l’extrême droite, et l’existence de musulmans premières victimes de l’islam radical. Est venu le temps de la reprise en main du destin de la France par le peuple lui-même. Et il tarde, tarde …

Tout le monde en bikini, en mono, en maillot de bain sur les plages et dans les parcs. Les musulmans n’ont pas à faire la loi, c’est aux Français de leur imposer la leur. Où qu’ils retournent là d’où ils viennent.

La France n’est pas aux Français, un slogan maintenant contre-productif, elle est à ceux qui l’aiment, la respectent et sortent dans la rue pour crier non à l’islam et ses desseins coloniaux et destructeurs.

La France a besoin de tout le monde, elle n’est pas la propriété des partis, elle a besoin de tous les Français et tous les hommes épris de liberté et de paix qui ont la France en eux, cette France des Lumières.

La France vit une nouvelle ère noire de son histoire. Et comme lors de la seconde guerre mondiale, il ne manque aucun collabo dans les sphères d’influence pour le nier. Pour la sortir du guêpier de l’islam dans lequel ses dirigeants politiques de tous bords et ses faiseurs d’opinion l’ont mise, il faut que tout le monde soit sur le pont pour écoper l’eau contaminée de l’islam.

On ne sauvera pas la France en restant spectateur de son naufrage, en gardant les bras croisés devant l’arrogance envahissante musulmane, en tremblant devant  ceux qui vilipendent ceux qui tirent la sonnette d’alarme tout en jurant que l’islamisation est un fantasme populiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/07/27/laffaire-du-maillot-de-bain-a-reims-est-un-acte-dagression-contre-la-france-entiere/#sthash.EAWXnLM8.dpuf

La France vit-elle sous la menace de l’inquisition islamique ?

Des

Des « salafistes » qui interdisent aux commerçants de vendre de la charcuterie ? Le Midi Libre du 28 septembre 2012

Info pu intox ?  Cette affaire de Reims qu’il appartient à la justice de démêler l’écheveau  me fait toutefois rappeler ce que j’ai vécu moi-même à trois reprises où j’étais importuné par des musulmans déclarés à chaque fois dans des grandes surfaces comme si j’avais cette tache brune sur le front. Le logo des bons musulmans qui s’adonnent à la prière en maudissant 17 fois par jour les juifs et les chrétiens comme l’a relevé mon ami Sami Aldeeb dans son livre sur les versets de « La Fatiha »..
La première fois un pré adolescent issu de l »immigration s’est approché de moi pendant que j’étais en train de déguster une saucisse grillée pour me demander si je n’étais pas musulman car pour lui ça ne se faisait pas qu’un musulman mange du porc. La deuxième fois, c’était dans un rayon de charcuterie où un musulman au visage transpirant la haine s’est avancé vers moi pour me faire remarquer que je me serais trompé de rayon en m’indiquant que le rayon halal est au fond du magasin.
Toujours au même endroit, deux ou 3 jours après l’incident pré-cité alors que j’étais en compagnie de mon fils adolescent un malotru musulman m’a fait exactement la même remarque et là il était accueilli par mon fils avec une volée de bois vert qui aurait pu finir en pugilat.
Le fils d’un ami médecin hématologue d’origine marocaine s’est fait tabasser par ses camardes à la sortie du Collège parce qu’il avait commis le pire sacrilège aux yeux des musulmans de tous bords pour avoir consommé de la viande de porc à la cantine scolaire. Comment lui, marocain pur sang a-t-il osé commettre un tel crime selon ses châtieurs. .
Pour clôturer le tout, un ami d’enfance que j’ai aidé quand il n’était pas dans la voie d’Allah m’a dit un jour après avoir trouvé l’enclos islamique à choisir entre notre amitié et l’islam, c’est ce dernier qu’il choisirait les yeux fermés. C’est pourquoi cette affaire d’agression ne saurait pas être à mon avis dénué d’arrière-pensée inquisitoriale. J’en ai des tonnes de cet acabit à vous raconter. Il n’y a jamais de fumée sans feu.

L’affaire de Reims : les Français en butte avec la dictature morale de l’islam

Résultat de recherche d'images pour
un message relevé sur la page FB de l’une des 5 agresseuses
Cette lâche et innommable affaire d’agression dont a été victime une jeune fille rémoise est des plus inquiétantes quant à la montée grandissante du péril musulman en France.
Elle témoigne de la farouche hostilité de l’islam pour la France et l’intégration impossible des musulmans dans l’espace républicain. L’islam constitue un réel danger pour le bien-vivre ensemble et mes fondements de la démocratie française et les principes de la laïcité. Les musulmans ne tolèrent même plus les Français sur leur propre. On les massacre en tant que touristes en terre soumise à l’islam et on les persécute chez eux.
 Il n’est pas exagéré d’affirmer que cet acte aux forts relents racistes , colonialistes et bellicistes, est une déclaration de guerre  contre la France et ce qu’elle symbolise comme valeurs.
Ces apprenties-djihadistes d’Allah savent parfaitement ce qu’elles, elles ne sont ni manipulées ni sous influence, elles sont conscientes qu’elles n’encourent aucun risque pénal et que leur acte, en revanche, pourrait avoir une portée politique considérable et faire marquer des nouveaux points à l’islam dans sa conquête de la France.
C’est un message clair, net et sans bavure,  dissuasif qui pourrait faire peur aux Français dont le comportement, la tenue et l’attitude ne sont pas en conformité avec les standards de la Charia. En clair,  Français vous n’êtes plus chez vous, tolérance zéro, c’est l’islam qui gouverne désormais la vie des Français.
N’y voyez pas un épiphénomène, un acte sans lendemain. Ce serait une erreur fatale de croire non plus que c’est un acte sans précédents. Il y en a eu beaucoup d’autres intra-communautaires qui sont restés relégués au chapitre des faits divers dans les journaux locaux à l’exemple des agressions physiques sur des non-jeûneurs musulmans. Anonymes et confidentiels de peur de susciter l’émoi des Français et d’en ajouter à leurs inquiétudes quant aux menaces de l’islam sur leur sécurité et la pérennité des valeurs de la république.
 
  Tous les Français et les amis de la France doivent plus que jamais se mobiliser et réagir pour stopper l’hémorragie et mettre fin à toutes ces attaques criminelles et scélérates contre les libertés.
Cette agression commise au nom de la morale islamique en plein été n’est pas sans rappeler les pogroms anti-juifs dans les années 30 en Allemagne nazie. Une comparaison qui pourrait paraître utopique aux yeux de certains, mais c’est l’occulter et la minimiser qui est surtout utopique et qui pourrait creuser la tombe de la France.

Musulmans, qui êtes vous pour vous faire juges de vos maîtres ?

Une piqûre de rappel, l’islam n’est pas un marqueur génétique, je ne suis pas et pas du tout arabe, j’écoute ma seule conscience celle façonnée par le siècle des Lumières pas celle de l’islam, cet enfer sur terre, celle de la France cette terre meurtrie par les agressions islamiques.

Français de coeur et d’esprit. J’ai choisi de l’être et je n’ai pas choisi de naître en Tunisie même si elle reste mon autre pays de coeur. Fidèle à mon humanité que je défends bec et ongles contre la barbarie musulmane. Faire tomber le masque de l’islam est un devoir sacré qui pèse sur tout être humain digne de ce nom. C’est taire les crimes de l’islam qui constitue une corruption de la vérité.

Trahir c’est manquer de loyauté vis-à-vis d’une idée ou d’une personne. Je n’avais aucun engagement ni pour l’islam ni pour les arabes, vos colonisateurs auxquels vous avez vendus votre âme et jeter aux orties votre identité Amazigh et pour qui vous êtes des moins que rien, des bâtards comme ils vous qualifient. On ne projette pas sur l’autre ce que l’on est soi-même.

Ce sont en premier lieu les musulmans qui ont délibérément sacrifié sur l’autel du racisme, de l’antisémitisme et de la haine de l’autre leurs vertus humaines.  Les traîtres sont ceux qui tuent, décapitent, violent, pillent, saccagent, détruisent la mémoire des peuples et massacrent aujourd’hui au nom d’Allah Akbar.  

Ils se disent les maîtres de tout alors que tous les indicateurs du progrès humain les placent en deçà de tout. Ils se font juges des autres mais jamais juges d’eux-mêmes. Ils se rêvent en rois mais ils sont même pas des cerfs. Convaincus que l’islam est une chance pour l’humanité alors qu’il fait leur malheur. Jamais ils ne se posent la question pourquoi les peuples qui sont à la pointe du développement sont comme par hasard des non-musulmans, Leurs délires abracadabrantesques sont sans limite, Ils vont jusqu’à affirmer que sans eux ces peuples ne sont rien et que c’est Allah qui les a dotés des qualités spécifiques pour les mettre au service des musulmans voués à la . Plutôt que d’établir la relation de cause à effet entre leur sous-développement chronique et l’islam pour se remettre dans le sens de la marche du train de l’humanité et prendre exemple sur ces pays des « koffars », mécréants, la pire insulte raciste qui puisse exister, ils persistent et signent dans leur mépris et aversion de l’humanité à laquelle ils sont redevables absolument de tout.

Quand on a pas la force ni les moyens de mener un combat à la loyale, il  reste l’argument de la violence dans toutes ses formes, un domaine où ils sont réellement imbattables.

Mahomet, le Coran et la femme

pic_related_051713_LB

Il est écrit dans le Coran: «Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. » (sourate, 4 : verset, 34). On ne peut pas être plus clair.

L’égalité entre les sexes est une vue de l’esprit dans l’islam, une hérésie, un acte mouaharrem (Coran, 4 : 58).

Aura menti sur l’Islam celui qui dira : l’Islam est la religion de l’égalité, car il est plutôt la religion de l’équité qui réunit les parties égales et distingue les parties différentes.

En faire une loi sociétale revient à réformer le Coran lui-même et remettre en cause la parole prétendument incréée d’Allah lui-même, ce qui est mission impossible.

De toute évidence, la femme doit se résigner au statut que le Coran lui a octroyé, surtout qu’elle n’est pas censée raisonner, réfléchir et encore moins posséder les vertus morales et intellectuelles dont sont pourvues les hommes. Elle doit rester dans le fond de la classe musulmane.

Les paroles hyper machistes, ultra-violentes, attentatoires à la dignité humaine, et méprisantes de Mahomet sur les femmes donnent froid dans le dos et dont la finalité est d’étouffer les velléités de liberté chez la femme tout en renforçant les mécanismes de pouvoir absolu de l’homme auquel elle est tenue d’obéir et de répondre à toutes ses demandes en toutes circonstances si elle veut gagner la voie du paradis : « Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !>> sourate, 4, verset, 34

L’islam est la tombe des droits de la femme. Nous en avons ici quelques échantillons, extraits des hadiths d’Al Imène Salah Boukhari :

« Le témoignage d’une femme ne vaut-il pas la moitié de celui d’un homme ? » Elles répondirent :« Oui ». Il leur dit : « C’est en raison de la déficience intellectuelle de la femme. »
(Vol. 3:826)

S’adressant à d’autres femmes, il leur dit :« Je n’ai vu personne aussi dépourvu que vous d’intelligence et de religion.»
(Vol. 2:541)

Mahomet a dit : « J’ai vu l’enfer peuplé surtout de femmes. »
(Vol. 1:28.301; 2:161; 7:124)

Son hostilité légendaire pour les femmes est sans limite : « La femme, la maison et le cheval sont de mauvais augure. »
(Vol. 7:30)

Abhorrant les femmes comme si elles étaient la peste personnifiée : « Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes. »
(Vol. 7:33)

Aucune chance pour elles d’être épargnées par ses sentences ignominieuses : « Ne portez pas de fausses chevelures car Allah envoie Sa malédiction sur les femmes qui font allonger leurs cheveux par des moyens artificiels. »
(Vol 7:133)

Son cousin Ali n’y était pas allé de main morte non plus : « Toute la femme est maléfique et le pire, c’est que c’est un mal nécessaire. »

Cela sous-entend clairement qu’un déficient mental musulman est supérieur à la plus intelligente des femmes.

L’islam lie sexe et maturité intellectuelle. Pour lui, un majeur incapable de sexe masculin devient majeur responsable, et la plus responsable des femmes est jugée comme une éternelle mineure, qui doit être placée sous la tutelle même du dernier des musulmans. Quoi qu’elle fasse, quel que soit le degré de son intelligence, la femme est la dernière roue de la charrette. Elle est un humain entièrement à part, un champ de labour où l’homme peut y aller quand bon lui semble pour y satisfaire ses besoins sexuels : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez et oeuvrez pour vous-même à l’avance. craignez Allah et sachez que vous le rencontrerez.Et fait gracieuse annonces aux croyants ! »  sourate 2, verset 223.

Et les organisations féministes sont devenues muettes comme une carpe

Comme le Coran est un livre sans auteur, les paroles de ce torchon doivent être attribuées en toute logique au pseudo messager Mahomet qui fait dire, en effet, à Allah ce qu’il voulait bien lui faire dire sans en fournir la moindre preuve et pour régler en premier lieu ses comptes avec les femmes et les juifs, sa hantise obsessionnelle.

Il n’est pas exagéré d’affirmer qu’en l’absence de preuves imparables, c’est Mahomet lui-même qui est l’auteur de ce brûlot infect.

Beaucoup de traits de sa personnalité apparaissent en filigrane dans le Coran, notamment ses rapports aux femmes, aux juifs, au pouvoir, sa mégalomanie, son tempérament haineux et colérique, son avidité du gain, son ingratitude, ses excès de violence, son nombrilisme, sa misogynie, son allergie maladive au débat contradictoire et au dialogue, son aversion du beau, sa jalousie, son déni de la réalité son racisme, etc.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

– See more at: http://www.dreuz.info/2015/07/23/mahomet-le-coran-et-la-femme/#sthash.t11Ul3Nr.a6951SM0.dpuf