Sans le wahhabisme, l’islam serait mort

Est-ce que le musulman qui se fait passer pour « modéré » pour amadouer, flouer et emberlificoter ses interlocuteurs afin de leur vendre son islam de paix, d’amour et de tolérance, sait-il quelle que soit sa posture qui ne trompe plus personne sauf lui-même, n’est en rien différent du musulman saoudien.
Il a beau arborer un visage avenant et débonnaire, persister dans la voie de l’enfumage et de la séduction et continuer à draper l’islam dans sa vertu, à mentir comme un arracheur de dents sur le vrai sens de la définition du mot islam façon Tarek Ramadan ou Dalil Boubaker, il reste un vulgaire représentant de commerce cherchant par tous les moyens à fourguer déchets radioactifs qu’il veut faire passer pour un remède miracle pour la santé humaine à une clientèle niaise et crédule qui prend les vessies pour des lanternes.
Ce musulman « modéré » dont il faut se méfier comme du virus du V.I.H. du sida ne doit pas avoir tribune dans les médias. Des grosses couleuvres il en fait des arguments de vente. Menteur, tartuffe, fabulateur, mythomane, escroc, sachant manier à merveille le double-langage, un djihadiste de la takkyia, un personnage à facette multiple, manipulateur-né, ami des juifs et des chrétiens dans le public et les maudissant dans ses prières et ses prêches dans le privé. Il est costume-cravate pour la galerie et kamiss afghan avec les siens, se montre ouvert et amical, mais ô combien haineux, raciste, antisémite, fanatique, intolérant, suprémaciste au fond de lui-même. Ce musulman est bien plus dangereux et retors que son coreligionnaire fondamentaliste. Il fait l’ange alors qu’il est un carnassier de la pire espèce, il n’a qu’un but assurer le triomphe de l’islam sur les non-musulmans.

Il considère le saoudien wahhabite comme un hétérodoxe, alors que non seulement c’est grâce à la manne pétrolière wahhabite que l’islam a le vent en poupe mais également ils appartiennent tous les deux à l’orthodoxie musulmane dominée par le même wahhabite, en réalité c’est une tactique  pour faire surtout diversion et ne pas laisser apparaître celui-ci comme étant le vrai visage de l’islam des sources qui fait la fierté des salafistes et celui qui doit être le modèle pour tous les musulmans.
A trop vouloir jouer au prestidigitateur pour épater et émerveiller son auditoire, le musulman « modéré »ne trompe plus personne et qu’il est le premier à avoir fait révéler la vraie nature de l’islam longtemps dissimulée et niée. Il a épuisé tous ses tours de passe-passe grotesques et grandiloquents. Au moins avec le saoudien croque-mitaine, au physique d’un pachyderme et à l’appétit d’un ogre, lubrique, graveleux, grossier et grotesque, concupiscent, avide au gain, mégalomane, exubérant, fainéant, esclavagiste, raciste, hautain, méprisant et cruel, aux moeurs violentes et inhumaines. Incapable de compatir pour autrui, xénophobe, intolérant et indifférent au sort de ses compatriotes et ses coreligionnaires en souffrance. Connu pour ses penchants pédophiles et son ultra-conservatisme et le traitement humiliant et dégradant aux femmes, faisant des interdits un verni pour ses vices.
En stigmatisant le saoudien qu’il honore pourtant de ses visites pour le pèlerinage et l’omra, il se dénigre lui-même et insulte la Sira mahométane.
Le saoudien est l’image vivante de l’islam et ça il ne le sait pas car il est trop ignorant du Coran et de la Sunna pour le comprendre. Il a l’art d’asséner des vérités qu’il n’a pas les moyens théologiques de les démontrer.
Si Daech applique comme par hasard le vrai islam c’est parce qu’elle est une créature saoudienne pour gangrener le monde musulman et pas seulement. Avec Deach le régime d’Ahl Saoud espère pouvoir avoir ses affidés partout dans le monde pour venir à son secours en cas de remise en cause de sa pérennité au nom du djihad.
Quoiqu’il dise le musulman tartuffe et ignorant des lois de l’islam ne peut jamais dire que l’islam saoudien et donc wahhabite n’est pas l’islam car eux au moins les saoudiens ont les mêmes gènes et racines culturelles que Mahomet, issu du même sérail que lui, au caractère forgé dans un environnement désertique et bédouin, ils lisent l’islam dans le texte alors qu’eux ils ne comprennent pas un traître mot de l’arabe coranique et encore moins de l’arabe tout court.
Les saoudiens sont une image fidèle de ce que fut la société arabe au temps de Mahomet et de ce que la société musulmane doit être aussi au jour d’aujourd’hui.
L’islam n’est-il pas une machine à figer le temps et d’imposer et un moule dans lequel il veut fondre tous ses fidèles ?
Peut-on être musulman tout en tournant le dos à la Sira mahométane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s