Le mutant Thierry Meilhon n’a pas tué Laetitia, c’est Allah qui l’a fait pour lui

Afficher l'image d'origine

Allah Akbar! Allah Akbar! Meilhon est aujourd’hui un autre homme et n’est plus  par l’effet miraculeux de sa mutation « métaphysique »: Ce grand déséquilibré psychopathe n’obéit qu’à sa loi (…), il est intelligent et a mis toutes ses capacités au service de la transgression de la loi et de la morale », a souligné Florence Lecoq dans son réquisitoire de près d’une heure, insistant sur « son haut degré de dangerosité » pour réclamer en outre la rétention de sûreté à l’issue de sa peine afin qu’il ne soit pas remis en liberté s’il est encore jugé dangereux. »http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130605.OBS1944/meurtre-de-laetitia-la-perpetuite-requise-contre-tony-meilhon.html.)

Un  nouveau mutant qui n’a pas sa place dans une société humaine et qui devrait se trouver avec ses frères daechiens vient d’enrichir, à la grande joie des esclaves d’Allah, le musée des monstres qui ont rencontré Allah dans leurs geôles.

Louanges à Allah cette divinité infâme qui fascinait tant les dignitaires nazis dont la « misère à la corde » vient de toucher Meilhon   et le conforter dans son rôle de l’innocent aux mains pleines de versets diaboliques. Entré en monstre en prison le voici pieux musulman dans le sillage de Mérah et des frères Kouachi. Que du bonheur pour lui. Protégé d’Allah plus rien ne peut l’ébranler dans ses convictions d’homme parfait qui n’a que faire de cette justice trop imparfaite pour son rang de musulman.

Sa violence va enfin avoir du sens avec l’islam et il aura l’occasion un jour de l’exercer sur les ennemis d’Allah en toute impunité coranique. Plus aucune justice humaine ne saurait le condamner et lui-même n’a conscience de ses actes.

Allah écrit l’histoire pour lui qui ne fait que lui obéir au doigt et à l’oeil

Allah a tout effacé de sa mémoire comme l’Ange Gabriel qui avait doté Mahomet d’un nouveau coeur alors qu’il n’avait que 6 ou 7 ans. Une nouvelle page blanche sans taches indélébiles de ses crimes abominables. Son passé n’est plus un passé, plus de tourments, ni regrets et remords à éprouver. Il est musulman! Et cela suffit pour faire de lui un nouveau-né. L’islam est une nouvelle naissance pour les monstres d’inhumanité.

En se soumettant à l’islam ils sont comme par miracle débarrassés du fardeau de leurs crimes.
Meilhon « a changé, il est en paix avec lui-même, » exulte Libération dans sa livraison du 15 octobre 2015. En réalité, ce monstre, engoncé dans son armature du déni et de victime d’une machination judiciaire, n’a pas changé aujourd’hui plus qu’hier. Il perd toute conscience de la gravité de son acte, devenu étranger à son propre crime. Il est passé de statut de bête féroce et cruelle à un monstre d’indifférence, de délire mythomaniaque et d’insensibilité.

L’islam est un puissant hallucinogène, pire encore que LSD. Il altère profondément les facultés de discernement de ses consommateurs leur procurant des sentiments de déculpabilisation et de perte de contrôle de leur volonté.
On ne fait pas le procès de Meilhon, clament les médias, il est encore plus victime que Laetitia elle-même. Une enfance malheureuse et victime de la tyrannie de la mère et du beau-père. Heureusement que l’islam est venu l’arracher des griffes de notre société injuste et impitoyable. Gloire à l’islam et ses bienfaits sur les laissés-pour-compte du système. Un discours auquel l’opinion publique ne va pas immanquablement échapper dans les prochains jours, tout au long du procès en appel..

Le Meilhon l’assassin mécréant est mort, à présent c’est le Meilhon musulman auquel on doit rendre justice et hommage pour son extraordinaire soumission. Le bourreau honoré et la victime aux oubliettes.

Les voies d’Allah sont une planche de salut pour les monstres et un enfer pour les victimes. Laetitia la « mécréante » n’a pas la chance de Meilhon d’avoir pu sauver son âme, lui, aura doublement gagné l’islam et l’érection éternelle, grâce à nos impôts.

Avec sa soumission à l’islam, il n’a plus à se culpabiliser, il n’a fait qu’exécuter ce qu’Allah lui a ordonné . Quand on est esclave et surtout un soumis, car on a plus de volonté propre, on assume ni la commission de ses actes ni leurs conséquences.

Tuer une « infidèle » n’est rien d’autre qu’un acte purificateur qui lui vaut la reconnaissance de ses pairs. Thierry Meilhon ne peut qu’être fier de son geste  sans cela il n’aurait jamais rencontré Allah pour se retrouver en osmose avec lui et ériger une muraille de Chine entre lui et le monde réel.

La pauvre Laetitia  fauchée dans le printemps de sa vie est une péripétie dans son parcours criminel, une quantité négligeable, c’est son mouton qu’il a offert en Holocauste après avoir découpé son corps pour son élection dans son royaume.

Une réflexion sur « Le mutant Thierry Meilhon n’a pas tué Laetitia, c’est Allah qui l’a fait pour lui »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s