Le conflit syrien n’a rien de religieux, c’est un crime organisé contre l’humanité

Le conflit syrien n’est en réalité qu’une guerre de religion, et donc une affaire interne aux musulmans  qui impose en toute logique à la Russie et la France de ne pas y intervenir.

Selon les partisans de cette thèse, il faut laisser  ainsi aux musulmans le soin de résoudre ce conflit qui ne les regarde qu’eux seuls. Ca fait   bientôt  5 ans que les hostilités sont déclarées et on a guère entendu l’O.C.I. et la Ligue Arabe  parler d’une quelconque  guerre de religion entre le pouvoir syrien et les « rebelles », bien au contraire ces deux assemblées fantoches   ont choisi résolument leur camp en réclamant le départ de Bachar Al-Assad.

Les pays  musulmans  ont  une toute autre  lecture des évènements sanglants syriens. Ils se sont faits fort pour la majorité d’entre eux, comme ce  fut le cas de la Tunisie sous la Troïka qui  a été jusqu’à vider ses prisons de 60 000 détenus,  de créer des filières de djihadistes pour aller combattre en Syrie qui transitent essentiellement par la Turquie où ils reçoivent même une formation militaire sommaire et ce sans que l’OTAN ne s’en inquiète outre-mesure.

La guerre syrienne n’est pas une guerre de religion qui met en scène des obédiences musulmanes opposées qui cherchent chacune d’entre elle d’imposer à l’autre sa conception de l’islam.  Il s’agit purement et simplement d’une agression multipartite caractérisée contre un Etat souverain mue par des desseins géo-énergétiques, géostratégiques et géopolitiques.

Ce n’est pas islam contre islam, c’est un foyer d’incendie allumé par des apprentis pyromanes pour installer en Syrie un régime-paillasson, servile et malléable. Plutôt que d’y envoyer des militaires aguerris et laisser ainsi apparaître cette opération comme étant un acte de guerre, les coalisés ont opté pour une armée de mercenaires fanatisés et endoctrinés en les affublant du titre de rebelles pour leur donner une image d’honorabilité.  Fabriquant pour l’occasion une opposition  fantasmagorique, négligeant le principe de précaution et les risques de propagation du foyer d’incendie jusqu’au sein de leurs propres territoires comme on a pu l’observer récemment en Turquie, l’Arabie Saoudite, la France et la Belgique, des pays qui passent pour être aux premiers rangs des pourvoyeurs de djihadistes.

La Syrie n’est  pas le théâtre  d’une guerre de religion elle est victime de crimes de contre l’humanité,  de nettoyage  ethnique et religieux et d’un massacre massif des minorités religieuses chrétiennes et yazidies.

A cause de l’inconséquence  des pays  de l’OTAN des millions de syriens sont mis sur la route de l’exil offrant ainsi une aubaine aux terroristes pour se faire passer pour des réfugiés afin de se rendre en Occident pour le frapper en plein coeur.

Réduire cette  lâche agression contre un Etat souverain en violation flagrante de la  Charte des Nations-Unies et la Convention de Genève à une guerre de religion c’est dédouaner les E.U. de leur lourde responsabilité  dans l’embrasement de la Syrie  et ses dommages collatéraux, c’est aussi dans un degré moindre nier le rôle de la France et de la G.B,  et plus grave encore accorder un quitus aux  Etats-voyous   l’Arabie Saoudite et le Qatar, les valets des E.U. et sergents-recruteurs  des djihadistes à travers les réseaux des mosquées et les associations caritatives considérés par tous les services de renseignement  du monde comme étant les  maîtres  à penser et les bailleurs de fonds  du terrorisme musulman ainsi que la Turquie, membre de l’OTAN, qui rêve de faire renaître de ses cendres le Califat ottoman, et pourquoi pas être la le futur leader de nouvel ordre mondial sous l’égide de l’islam si jamais elle réalise son projet d’intégration de l’Union européenne, un véritable tremplin pour asseoir se dictature mondiale grâce à son OPA idéologique et institutionnelle qu’elle réalisera sur cette Europe vieillissante et suicidaire.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s