L’Afrique du Nord n’est pas arabe n’en déplaise à sa propre population

Afficher l'image d'origine 

Je n’ai jamais fait l’amalgame entre arabe  qui désigne celui qui tire ses origines des tribus d’Arabie et musulman qui est une religion. Parler l’arabe n’identifie pas l’individu à une ethnie. Comme si être arabophone est synonyme d’arabe ou être francophone c’est aussi être français.

Comme je n’ai jamais fait l’amalgame entre un arabe et un syrien, un arabe et un djiboutien, un arabe et un mauritanien, un arabe et un égyptien, un arabe et un palestinien, un arabe et un algérien, un arabe et un irakien, un arabe et un tunisien, etc..

Faire un tel amalgame c’est une insulte à l’histoire  millénaire de ces peuples, nier leur histoire politique, militaire, civilisationnelle, leur identité propre, leur particularisme humain, leur existence pré islamique. Les assimiler à des arabes cela revient à dire que les territoires colonisés par les arabes venus de la Péninsule arabique étaient des terra nullius, des territoires  inhabités et inhospitaliers et les arabes venus en familles les avaient peuplés en y faisant pousser les arbres de la vie,un peu sur le modèle du Far West.

Or, c’est faux et archi-faux. Ces territoires avaient une histoire, une des plus brillantes que le monde n’ait jamais connue,  une culture plurielle et  riche et un peuple entreprenant aux racines biologiques et ethniques multiples.

Ne pas le reconnaître ça équivaut à la reconnaissance explicite d’un crime génocidaire   commis contre ces peuples auxquels les arabes avaient pu se substituer et donner une nouvelle identité biologique à ces territoires. Le salafisme est par définition la négation de toute histoire pré islamique ce qui donne à penser qu’en chaque assimilé arabe sommeille un salafiste en puissance. Comment peut-on effacer d’un seul trait de plume les histoires merveilleuses des Egyptiens, des Assyriens, des Mésopotamiens, des Berbères auxquels on doit la conquête de l’Espagne, des Phéniciens auxquels on doit l’alphabet moderne et la viticulture, etc. ?

La vraie offense c’est de diluer tous ces peuples dans une identité arabe au mépris de leur identité originelle. L’identité d’un peuple est dans sa mémoire historique, toute tentative de l’effacer de sa mémoire est une atteinte à son intégrité culturelle.

Etre arabe n’est rien d’autre que l’uniformisation des cultures par le bas dans un moule liberticide et  négateur du droit à la différence outre le fait de conférer aux arabes issus de la Péninsule arabique un pouvoir exorbitant dû à  soi-disant leur pureté d’origine du fait de leur proximité ethnique avec le Prophète.

Etre arabe, n’est rien d’autre qu’un acte d’allégeance et de subordination à ceux qui le sont ethniquement. Au lieu de se défaire de leurs contraintes linguistiques et religieuses imposées par les envahisseurs arabes, les Nord-Africains font de leur identification à leurs maîtres-colonisateurs la moelle épinière de  de leur état de servitude.

En conclusion, il n’y a pas de quoi être fier de se réclamer de la culture de ses colonisateurs, source de barbarie humaine.

Qu’a t-elle véritablement apporté à ce peuple qui a donné 3 papes à l’Eglise chrétienne avant même que la France ne découvre le christianisme avec le baptême de Clovis ? Rien que ruine, misère, aliénation, paralysie,  assujettissement, inculture et désolation !

12 réflexions sur “ L’Afrique du Nord n’est pas arabe n’en déplaise à sa propre population ”

  1. une étude génétique a montré qu les maghrébins ne possèdent que 20% des particularités des gènes spécifiques aux arabes, 60% de caractéristiques berbères et le reste de gènes provenant des peuples avoisinants et des autres peuplades qui ont envahi la région. De là à dire que nous sommes arabes, il y a un grand pas que la plupart de nos concitoyens franchissent par ignorance.

    J'aime

    1. Par ignorance mais aussi par désir. Beaucoup de maghrébins désirent être des vrais arabes, ça leur déplaît totalement lorsqu’on les renvoient à leurs véritables origines.

      J'aime

    2. Tuez les hommes qui résistent, réduisez les garçons en esclavage et tuez les à la tâche ou faites-en des eunuques, violez les femmes et les filles dans des harems et vous aurez très vite 20% de gènes voire beaucoup plus.

      J'aime

  2. Dans l’histoire de l’humanité parmi les empires qui se sont créés ceux qui furent les pires destructeurs pour des peuples autochtones furent les empires arabe ,par l’islam interposé, et les empire anglo-saxons, et notamment américain, quand on voit le sort fait aux peuples autochtones comme les aborigènes les Amérindiens.
    Imposant par la force, la violence, l’intimidations, langue et religion.
    Une partie des Arabes a créé une entité idéologique qui s’appelle l’islam, une doctrine fondée sur la soumission (étymologie exacte) se substituant aux identités des peuples jusqu’à l’aliénation presque absolue de berbères de kabyles d’ araméens(les ancêtres des syriens!) des coptes (ceux des egyptiens!) se sont laissé progressivement islamiser et arabiser.
    Mais des arabes aussi en sont les victimes car il y avait des civilisations brillantes de langue arabe notamment sous le règne des Ghassanides chrétiens de Syrie et sur le territoire de l’actuelle Jordanie qui n’avait pas attendu l’islam pour être développées.
    Les Perses avec 4000 ans d’histoire se sont laissé-moins faire, après la défaite du dernier roi Sassanide, bien qu’il se convertirent à la forme chiite de ce culte , pas vraiment meilleure d’ailleurs, ils conservèrent leur langue et la conscience de leur identité.
    Il est curieux de voir ces deux « tueurs  » que sont les anglo-saxons et les musulmans faire semblant de s’affronter (pour le moment ) au détriment de tous les autres, comme deux loups ravisseurs.
    L’islam plus proche géographiquement de nos pays méditerranéens (Europe, Afrique du Nord) reste le plus nocif, ce qui n’enlève d’ailleurs rien à la nocivité de l’autre(l’empire anglo-saxon à direction américaine ) qui cherchant lui aussi à nous asservir et nous « clientéliser »,s’est trop servi, en apprenti sorcier de l’autre( Afghanistan, Irak, Lybie, Syrie).
    Européens et Nord-Africains sont sous cette double pression.
    C’est une analyse.

    J'aime

    1. ça se passait vers 1825. L’Angleterre avait décidé de lutter contre le trafic d’esclaves. Une frégate anglaise prend en chasse un négrier français lequel balance les Noirs par dessus bord pour s’alléger et fuir plus vite. 1er point; L’Angleterre lutte contre le trafic d’esclaves et pas la France 2me point Quand la nouvelle fut connue en France ce fut une vague d’indignation… contre les Anglais. La « cargaison », aucune importance.

      Cela se passe vers 1880/1890. En Angleterre on apprend une histoire de massacre de prisonniers quelque part en Afrique. Non pas par l’Armée mais par des aventuriers. Bien que le Gouvernement britannique n’ait pas été responsable de ces aventuriers qu’il ne contrôlait pas cela causa sa chute. Pourriez-vous me citer un cas semblable en France? Le gouvernement franaçais est-il tombé quand sen 1994 es protégés Hutus ont perpétré un génocide contre les Tutis et que plus tard il a envoyé l’armée couvrir leur retraite puis es a réarmés?

      En Inde ce furent les Anglais qui mirent fin aux raids suivis de massacres atroces perpétrés par les Muslmans contre les Sikkhs et les Hindous, ont fin à la crémation des veuves, ont créé des écoles, des universités, des sociétés savantes qui ont produit des mathématiciens et des physiciens de renom dont un prix Nobel et ce dès avant l’indépendance. On peut aussi supposer que si l’Inde est devenue une démocratie avec des tribunaux indépendants et tout et tiout c’est parce que les Anglais ont préparé le terrain

      Quand aux Amérindiens eh bien au cours de l’existence des Ets-Unis il n’y eut pas une seule tribu indienne exterminée par les Blancs par contre il y en eut plusieurs exterminée par d’autres Indiens notamment les Sioux qui ont faitr le vide autour d’eux. On se demande d’ailleurs comment les Eats-Unis qui hormis la Guerre de Sécession ont traversé lle XIXème sicle avec une armée de quinze mille hommes auraient pu exterminer une population d’Indiesn que les antiaméricains disent supérieure à dix millions d’habitants. Après la collaboration et Auschwitz ça arrangeait les Européens de croire au génocide des Amérindiens.

      J'aime

  3. L’Afrique du Nord n’est pas du tout arabe, les Egyptiens eux -mêmes ont beau se considérer comme le plus grand pays arabe, ils descendent des coptes qui eux-mêmes sont linguistiquement de 4000 ans de civilisation des pharaons.
    La langue pharaonique est d’ailleurs une langue hamitique, comme le berbère !
    Les numides était l’ancien nom de tous ces peuples d’Afrique du Nord, berbères, kabyles…que ni les carthaginois ni les romains, ni les vandales, ni les byzantins ne parvinrent à soumettre, puis survinrent les arabe, et l’islam qui servit à étendre leur impérialisme sur ces peuples, arabisation et islamisation allant de pair.
    Ethnue prédatrice l’ethnie arabe n’à d’égal que l’anglo-saxon pour effacer l’autochtone, là le berbère ici l’amérindien ou l’aborigène il y a ajouté le prosélytisme pour se justifier, l’anglo-saxon se contentant de tirer avant de prêcher un peu (quelques évangélistes protestants par-ci par là ) puis de faire des bénéfices sur ses nouveaux clients (même après en avoir massacré les ancêtres ).

    J'aime

    1. Les égyptiens coptes se revendiquent amazighs.L’hiéroglyphe confirme tamazight tout comme la pierre de rosette.
      Ce n’est pas un hasard si des pharaons amazigh sont établis même en Syrie.

      J'aime

  4. Les minorités berbères ne sont pas respectées en orient (Syrie, Liban Palestine ou Egypte).
    Les Arabes sont racistes et ne tolère personne et aucune religion.
    L’islam en’est que le cheval de Troie des colons arabes pour étendre leurs dominations, butins, esclavage sexuel, traite des noirs etc….

    J'aime

  5. C’est un génocide que l’Afrique du Nord à subi.
    Enfant kabyle j’ai découvert l’Arabisation /islamisation en 1962 lors de l indépendance de L’Algérie par l’arrivée massive d’Egyptiens, Palestiniens etc…
    Sans avoir jamais entendu parler des Arabes et de l’slam que je ne connaissais absolument pas, j’ai eu un rejet total de la langue Arabe et ensuite de l’islam . C’est incompréhensible. Depuis ça s’est à grave jusqu’à en devenir une allergie incurable.
    Je pense que c’est la mémoire cellulaire car au premier cours d’Arabe, j’ai eu un malaise, des vomissements et perte de connaissance.
    Ce fût une souffrance d’assister aux cours.

    J'aime

    1. En 1960 au Maroc, un maitre algérien berbère( Amr Madoune) au nuveau CM2 m’a appelé au tableau, à l’occasion du cours sur les premiers habitants du Maroc, et il a dit aux élèves: teint blanc, cheveux châtains, crâne long, je jure par Allah que tu es un vrai Berbère.

      J'aime

  6. l’identité arabe cantonnée dans des régions semi-désertiques (propices au nomadisme), n’a jamais pu se développer ou s’imposer dans une Algérie foncièrement Berbère.
    Il a fallu attendre l’ami des arabes, Napoléon 3, en 1830, fondateur des royaumes arabes et bureaux arabes, pour répandre les écoles coraniques (cheval de Troie du colonialisme arabo-islamique) dans toute l’Algérie. C’est comme aujourd’hui encore, le salafisme et le wahhabisme se répandre dans le monde entier par le truchement des occidentaux et des sionistes, amis des monarchies pétrolières arabes.
    L’identité arab’islamiste ne s’est imposée à l’Algérie qu’à partir de 1962, via le colonel sanguinaire arabe Gamel Abdelnasser, en envoyant massivement en Algérie fraîchement « indépendante », des contingents orientaux (égyptiens, syriens, palestiniens, libanais, etc…), pour éradiquer la langue et la civilisation bebère, au profit de l’arabe oriental (du coup on est passé d’un colonialisme occidental au colonialisme arabe depuis plus de 50 ans).
    Les bédouins arabes d’Algérie envahissent alors (avec leurs « frères » d’orient) les grands centre culturels de l’Algérie), car animés d’un désir magistral de se sentir arabe, au point de renier définitivement l’identité originale (Amazighe) de l’Algérie.
    Le colonialisme arabe islamiste est donc un virus qui se combat, car il se propage partout dans le monde via l’immigration islamiste massive.

    J'aime

  7. Bonjour tout le monde.
    Il ne faut pas faire l’amalgame arabe/islam.
    Tout d’abord je suis contre la religion de paix et d’amour, je suis païen.
    Je suis berbère (anthropologiquement, comme le Français de souche est gaulois) mais ma langue c’est l’arabe (bien que je suis kabyle) (comme le Français de souche est de langue latine).
    Moi je vais vous le dire, l’Afrique du Nord est arabe autant que la France, l’Espagne, le Portugal et la Roumanie sont latins.
    C’est comme ça, la conquête romaine a amené la langue latine en Gaule, en Péninsule ibérique (Espagne/Portugal) et en Dace (Roumanie/Moldavie) même chose pour la conquête arabe a amené la langue arabe en Egypte et au Maghreb, sauf que, hélas, les Arabes ont amené la « religion de paix et d’amour » (on connaît la chanson).

    Les Arabes auraient du garder les religions locales comme les Romains (ont gardé les religions locales, druidisme, « ibérisme », « dacisme », enfin les centres urbains romains étaient dominés par l’athéisme et la raison. Par ailleurs, la tolérance romaine a été abolie par le christianisme) et s’arrêter dans leur conquête qu’au monde de « peau mate ».

    Cordialement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s