Que les Français s’unissent s’ils veulent sauver la France du péril musulman

Quand les soldats d’Allah massacrent à tout va, ils ne font pas de différence entre leurs victimes même si les leurs se trouvent pour elles. Ils ne font que tuer des non-musulmans et tant pis aux dommages collatéraux. Ils appliquent à la lettre les préceptes de l’islam et le font au nom d’Allah sans se poser des questions. Ils ont un ennemi à abattre celui que leur recommande le Coran. Et cet ennemi c’est nous. En se divisant, on ne fait que précipiter notre perte et lui faciliter la tache pour nous achever jusqu’au dernier.
Plutôt que d’unir nos forces et de faire preuve d’un esprit d’équipe certains d’entre nous qui prétendent mener le même combat que nous contre cet ennemi commun s’illustrent par un esprit de clocher et une diarrhée verbale putride pour reproduire in fine la même rhétorique de l’ennemi, raciste, antisémite, xénophobe, inquisitoriale, haineuse, intolérante, ethnocentrique, ultra-réactionnaire, nombriliste, fasciste. Ils ne sont pas conscients que la guerre ne se gagne pas avec une sémantique nazillonne et en adoptant le même registre barbare et inhumain que l’adversaire.
En attendant, cette surenchère diurétique nauséabonde dessert notre combat à tous contre la peste noire musulmane. On a jamais éradiqué une peste par une autre. Le risque serait de les voir fusionner entre elle, comme en 39-45 où la brune et la verte s’étaient alliées contre le Monde libre ayant pour toile de fond l’extermination des juifs.
Une alliance idéologique et guerrière qui pourrait se répéter si nous persistions dans la voie actuelle.
Que le FN ait gagné la première manche des Régionales, il n’y pas de quoi plonger la France dans l’effroi ou la célébrer comme s’il s’agissait d’un nouveau 14 juillet.
A entendre le camp qui est sorti en tête à mi-course qui se voit déjà tout rafler dans les compétions futures, il y aurait des français plus français que d’autres car ils ont choisi un camp qui serait plus le camp de la France alors qu’en réalité ils ne sont que 7 millions sur 44 millions d’électeurs potentiels et les 85% qui n’ont pas voté comme eux sont forcément suspects et collabos. Aucun parti en France n’a le monopole de la patrie.
De même que je condamne cet amalgame criminel entre le FN et le nazisme. Avec une telle accusation, leurs détracteurs ont véritablement touché le point Godwin. Quand on veut combattre la soi-disant haine de l’autre ce n’est pas en étant encore plus haineux que lui. Gardons-nous de la calomnie qui est la meilleure alliée de l’adversaire. Le FN est un parti politique comme tous les autres et si certains ne sont pas d’accord ils n’ont qu’à changer la loi sur les partis.
En se querellant comme des chiffonniers les français ressemblent de plus en plus aux musulmans noyés depuis 1436 ans  de rivières  de sang et de larme.

5 réflexions sur « Que les Français s’unissent s’ils veulent sauver la France du péril musulman »

  1. Je ne puis qu’admirer à cette analyse, un scénario se répète qui pourrait nous rappeler la conquête de la Grèce par Philippe, Démosthène à beau s’égosiller devant des athéniens attentistes et divisés, l’ennemi est déjà à leurs portes.
    Byzance s’époumone sur le sexe des anges et nous sur la nature démocratique ou non d’un FN qui, semble – t-il n’a commis aucun attentat ni tuerie et joue le jeux des institutions.
    L’islam est bien plus dangereux et bien plus déterminé à nous anéantir ou nous soumettre, à nous dissoudre qu’une formation politique qui n’a qu’un temps.
    Il a plusieurs visages, met plusieurs fers aux feu pour une même fin: en finir avec le dernier obstacle à son expansion, l’Occident et ses démocraties.

    J'aime

  2. Et si un parti peut être révoqué par le suffrage des citoyens, ce n’est pas le cas d’un culte qui se voulant à la fois « religion, loi, et état  » veut tout, en arabe « din dunya dawla », les trois D de notre destruction , de notre démission et de notre dissolution dans un tout totalitaire.
    Le FN n’est peut-être pas ma tasse de thé (il occupe le terrain et les vides que les autres formations sont incapables de défendre dans leurs registres respectifs, ni républicains, ni démocrates, ni nationaux, ni patriotes et livrant la laïcité aux démons communautaires)mais l’islam l’est encore moins (« l’islam n’est pas ma tasse de thé  » comme le disait le poète et traducteur Jean Grosjean).

    J'aime

  3. Dommage que les français ne disposent pas des mêmes outils démocratiques et référendaires que leurs voisins suisses.
    Pour le suisse , comme pour le russe » la voix du peuple est la voix de Dieu » (proverbe russe).
    Le vote a une puissance extraordinaire qui effraie les partis collaborateurs de gauche comme de droite en France.
    La démocratie et le référendum d’initiative populaire devraient avaoir force de loi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s