La balle est dans le camp du FN

Marine le Pen doit vraiment joindre les actes à la parole si elle veut apaiser l’image de son parti. Elle ne peut faire taire les préjugés trop défavorables qui entachent le crédit de son parti si elle ne débarrasse d’ores et déjà des beaufs qui pullulent en son sein. L’ouverture consiste  à faire avant tout la grand ménage du printemps car un fanatique reste un fanatique qu’il soit frontiste ou musulman, c’est bonnet blanc blanc bonnet ils sont d’un même QI, haineux, inculte, sanguins, irréfléchi et fermé au dialogue. Un individu qui ne peu que s’affirmer que dans la violence et le nihilisme pour s’attirer les bonnes grâces de ses chefs.

Même si la frontière est assez marquée entre les deux car l’un manie l’insulte l’autre la ceinture d’explosifs, il y a tout à craindre qu’un jour tous les deux ne se mettent à jouer à la même partition.

Aussi bien l’un comme l’autre ils vouent un véritable culte à leur leader politique. L’un c’est Marine, il ne faut surtout pas y toucher sinon il t’en cuira, l’autre attention si tu touches à Mahomet je te tue. Et je sais de quoi je parle et j’en fais les frais chaque jour, certains frontistes voient en moi le juif complotiste et fourbe voire un musulman roi de la takkiya.

Je rappelle aux électeurs enfiévrés du FN que leur parti est loin d’être anti-islam, si tel n’est pas le cas qu’ils m’expliquent alors pourquoi leur idole était partie au Caire pour s’attirer les grâces des cheikhs d’Al Azhar ?

Contrairement à Marine, j’amalgame islam et islamisme. Je ne suis pas islamo-coollabo-compatible-courtisan comme certains pontes frontistes.
Il compte en son sein un élu converti à l’islam qui est la pire infamie à la patrie et Philippot est plus islamophile que Juppé ou Cazeneuve. Quand on se veut un parti de la France on se la joue pas petits bras avec l’islam. Et ce n’est pas leur candidat aux Régionales IDF qui va me démentir. Avoir gagné la première manche est bien, mais il reste encore une deuxième manche. En ce qui me concerne je ne vote pour aucun parti collaborationniste ou dont les candidats courtisent le vote musulman..

C’est au FN de nettoyer ses écuries. Pour le reste, je suis le dernier à diaboliser les électeurs du FN tant que leur vote n’est pas mu par des motivations racistes et antisémites.

7 réflexions sur “ La balle est dans le camp du FN ”

  1. Cher ami,
    On ne peut pas vous suivre sur ce terrain là!
    Chaque parti, chaque organisation, chaque famille, -voyez certains rejetons de nos ministres actuels- chaque groupe d’individus va compter des déviants, des brebis atteintes de la tremblante dans leurs rangs.

    Avez-vous vu les « militants » qui composent les partis gauchistes: zadistes, antifas, anti énergie nucléaire et anti tout ce qu’on veut.
    Ce sont des nervis, abrutis de shit et d’alcool fort, des petites frappes crétinisées par leurs croyances de leur « nuit de cristal », des feignasses qui vivent à longueur d’années sans travailler et en se déplaçant aux quatre coins de l’Europe et du monde pour aller « casser du flic » à Davos, à Bruxelles, en Espagne ou au Brésil.
    Au moins avez-vous entendu Valls hurler, brailler en public qu’une région gagnée par le Front National, c’était la guerre civile annoncée!
    Valls est-il un beauf tel que vous les concevez?
    Et vous eussiez dû écouter sur Europe 1, ce soir. Nicolas Bay, élu du Front national et candidat aux régionales dans l’est, pris à partie, agressé, vilipendé par trois journaleux gauchos, haineux à en vomir.
    Le « beauf », comme vous l’écrivez, sa gardé son calme et à répondu à ces cuistres, en argumentant, malgré les interventions intempestives de ses juges autoproclamés.
    Certains caciques de l’UMPS accusaient le FN d’être responsable de la montée de l’état islamique, d’autres, d’avoir « commandité » oui, oui, les massacres de janvier et de Novembre. Qui sont les Beaufs? Ne hurlez pas avec les loups, sinon vous allez perdre toute crédibilité.
    Les beaufs ne sont pas nécessairement là où vous croyez les voir.

    J'aime

  2. Il y a , parfois un dénominateur commun entre certains frontistes et certains musulmans radicaux: l’antisémitisme ou antijudaïsme et le complotisme.
    C’est tout ce qui différencie le FN d’un grand parti conservateur à la tête duquel il y aurait eu un Churchill (qui a dit à la fois ce qu’il fallait dire sur l’islam mais aussi sur le fascisme et le nazisme ou le communisme et encore aussi sur la démocratie: « le pire des systèmes à l’exclusion de tous les autres ».).
    L’islamisation de notre pays (où vivent aussi dES « musulmans » qui s’en tapent de Mahomet ou d’autres qui mettent leur religion en sourdine par simple bon sens et non par taqiyya tout comme d’autres qui restent en « stand by » en espérant « le jour et l’heure ») et de notre continent est le danger fondamental, le FN, et les partis qui lui ressemblent eux , sont exposés aux rejet de l’opinion publique en cas d’échec de leurs politiques sur d’autres problèmes non moins fondamentaux qui après cette islamisation qui effraie à juste titre si on connaît les textes de référence de l’islam, sont importants comme le chômage , le déclassement social calamiteux des classes moyennes et des cadres moyens qui n’en peuvent plus et se radicaliseront eux aussi d’une autre manière.
    Le FN peut être raccompagné à la sortie par le vote , pas l’islam (nous n’avons pas les atouts démocratiques et référendaires des suisses qui disent par votations régulières ce qu’il en pensent), le FPÖ d’un Jörg Haider en Autriche fut battu électoralement , ce n’est pas le cas de l’islam (quoique la petite Tunisie qui semblent s’être forgé une opinion publique à su le faire très bien pour Ennahda).
    Le patriotisme a été abandonné par tous les autres partis au FN, qu’y pouvons nous, faute de grives…

    J'aime

  3. Je suis d’accord sur cette nécessité de « virer les beaufs » qui font le jeu de l’ennemi.
    Je ne suis pas FN, j’aurai préféré un grand parti démocratique et conservateur animé par des leader lucides, nous n’en avons pas, il faut donc faire avec…

    J'aime

  4. Je m’interroge, pourquoi des Geerd Wilders, des Oskar Freysinger, des Nigel Farage qui sont eux franchement souverainistes et islamocritiques déclinent toute alliance avec le FN, probablement est-ce dû aux fameux « dérapages » et provocations ou ambiguïtés (ses amitiés passagères avec des Soral ou des Dieudonné) du père Le Pen qui n’aura pas manqué de savonner la planche de sa fille.
    Je regrette cette différence du FN par rapport à l’UDC ou l’UKIP… par la faute du père excellent orateur et provocateur né.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s