Les musulmans ne sont responsables de rien et jamais coupables

Tu es pauvre, Allah l’a voulu pour toi et résigne-toi si tu ne vas pas finir en enfer.

Tu es riche, Allah t’a comblé  de ses bienfaits et ce qui est à toi est d’abord à lui.

Tu crèves la dalle et tu souffres de malnutrition, contente-toi de ce qu’Allah a mis dans ton assiette sinon il te privera de tou.

Tu manges pour 10, c’est Allah qui a rempli ton assiette. Tu es malade, Allah te met à l’épreuve.

Tu as la santé, Allah te l’a donnée et tu dois lui rendre grâce.

Tu voles, tu tues, tu violes, tu échoues à tes examens, tu galères dans ta vie,  Allah a inscrit sur ton front ce que ton oeil ne voit pas, tu n’es responsable de rien. C’est sa volonté tu n’as fait qu’à l’exécuter. Il n’y a que lui qui peut être juge de tes actes.

Tu fais des enfants en veux-tu en voilà, c’est un don d’Allah. C’est lui leur géniteur et le mâle musulman n’a fait qu’engrosser la femelle pour son compte.

Allah est partout et la main sur tout. Il contrôle tous leurs actes et régit leurs besoins naturels. Il les dirige de main de maître sans leur laisser la moindre once de marge de manoeuvre.

Rien qu’Allah , toujours Allah, leur chef-marionnettiste qui et ils ne sont que des pantins entre ses mains. Mais comme avec eux nous sommes plus à un paradoxe près il les juge et les châtie alors qu’ils devraient être déclarés irresponsables pénalement et civilement pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont pas de volonté propre et doivent une obéissance totale et absolue à leur maître.

Ils entretiennent avec lui le rapport de l’esclavagiste à ses esclaves. Ils sont sa chose dont il dispose à son gré.  Ils l’invoquent et l’implorent à chaque instant dans leur vie, de jour comme de nuit.

Ils ne sont rien et il est omniscient et audient. Ils ne pensent pas et réfléchissent par eux-mêmes. Il est leur chien d’aveugle mais qui n’obéit qu’à lui-même.

Le jour où ils prendront conscience que les hommes sont les vrais maîtres et acteurs de leur vie et qu’il n’y a ni prédestinée ni destinée et que la vraie histoire est celle que l’homme impulse, écrit et trace lui-même, ils auront atteint l’âge adulte mais il y a peu d’espoir qu’ils y arriveront car trop gangrenés par leur culture de déresponsabilisation,  de la haine de la vie et de l’autre et du complexe de supériorité celui du coq qui chante les pattes dans le fumier.

Ils n’ont pas été éduqués pour vivre pleinement leur humanité et assumer leur part de travail pour l’édification d’un monde différent et diversifié, ils sont sont formatés dans un moule à l’antipode des principes du vivre ensemble. Forts de préceptes suprémacistes, hégémoniques, ultra-violents et destructeurs de ce qui est différent de soi, leur mégalomanie n’a d’égale que leur ego surdimensionné.

Un musulman qui se remet en question et fait sa mea-culpa n’est plus un musulman.

Ils ne connaissent ni la contrition, ni la pénitence, ni  la repentance, tous leurs actes, leurs pensées,  leur joie, leur souffrance sont frappés du sceau d’Allah. Quant à la voie de  la résilience, elle  est un péché mortel dans l’islam. Un esclave ne doit jamais briser ses chaînes sous peine de la double peine, la mort ici-bas et c’est réel et l’enfer après la mort.   Ayant raté leur vie sur terre, ils sont persuadés que la vraie vie leur tend la main dans l’ailleurs éternel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s