La France ne se suicide pas, elle s’islamise

22 octobre 2012

En croyant bien faire en laissant sortir les rongeurs salafistes des caves, la France est devenue elle-même un cave. Elle n’a pas compris qu’elle fait fausse route en drapant les islamistes dans leurs vertus humaines qui ne jurent que par sa perte et tout ce qui n’est pas musulman. Comme elle n’a toujours pas compris le vrai sens du combat que mène ses enfants patriotes contre le péril islamiste au point qu’elle criminalise les militants de Génération identitaire dont le seul crime, à supposer qu’il en soit un est de défendre son identité gauloise, tricolore, chrétienne, laïque, républicaine, héritière de Voltaire, Victor Hugo, Montesquieu, Molière et Zola.

Sait-elle au moins que cet acte de résistance tel que celui de l’occupation symbolique et pacifique s’inscrit dans la droite de sa propre histoire illustrée par Jeanne d’Arc, Charles Martel et Jean Moulin ?

La France sait-elle au moins que la vraie intégration n’a du sens que si tous les musulmans de France adhère explicitement au pacte républicain et proclament une allégeance inaliénable et intangible à la Maison France ? L’accès à la citoyenneté française ne doit pas trouver son mode d’expression dans une politique d’intégration qui favorise les proliférations des lieux de culte et la colonisation des espaces républicains par les prières des rues les vendredis depuis une vingtaine d’années n’est pas seulement irresponsable, elle est anti-républicaine et mortelle à long terme pour la France elle-même.

En effet, atteinte de cécité, elle nie les évidences et refuse de reconnaître que ces prières des rues colonisant son espace public polluant au plus haut niveau la vie de ses citoyens, sont tout simplement une démonstration de force pour tester ses capacités de résistance et qui s’inscrivent dans le cadre du processus de conquête du territoire.

A chaque fois que la puissance publique reste dans ses starting blocks au nom de sa bienveillance, pour ces rats cette bienveillance est une nouvelle victoire pour eux qui en appellera d’autres et ainsi de suite. De la rue Jean-Pierre Timbaud à la Place de la République jusqu’à la prise islamiste de la Bastille.

De la rue de Myrha et la rue de Tanger au boulevard de Barbès en passant par la Place de Clichy jusqu’aux Champs6-lysées, ils sont situés sur le même axe. Il n’y a rien d’utopique à ces prévisions ce qui l’est de croire que c’est juste une pratique cultuelle inoffensive, c’est comme si les salafistes n’étaient pas obsédés par des délires impériaux, messianiques, expansionnistes et le pire c’est qu’ils sont autant de bombes humaines. Mohamed Merah et Jérémie Louis-Sydney en sont les dernier exemples. Des loup solitaire soi-disant mais combien de loups solitaires sommeillent-ils en chaque musulman intégriste ? Elle oublie que quelques des figures du terrorisme djihadiste qui ont frappé un peu partout dans le monde, y compris en son sein, sont issus de ses cités. Un des auteurs des attentats du 11 septembre 2001 le terroriste Mabrouk Missaoui était un de ses ressortissants. Khaled Kelkal qui avait endeuillé la France en 1996 avec l »attentat du métro de Saint6Michel était détenteur d’un passeport français.

L’un des deux tueurs du Commandant Massoud Dahmane Abd juste la veille des attentats tragiques du 11 septembre 2001 était lui aussi ressortissant français. La France doit cesser de se voiler la face à la manière des femmes islamistes ou la barbe qui envahit l’espace facial des fous d’Allah qui est en réalité la configuration de ce que ce sera le monde un jour.

Pour un un islamiste son visage est une photographie de la terre et la densité de poils et leur abondance représentent la multitude des musulmans qui peuplera la terre selon la prophétie coranique qui est le moteur de toute leur action politique de nature hautement terroriste. Il est plus que temps pour elle qu’elle en finisse avec son angélisme républicain et qu’elle comprennent in fine que ces prières des rues ne sont ni anecdotiques ni anodines comme tous ces loups solitaires qui ne sont pas des cas isolés. A force de proliférer comme des rongeurs redoutables et terrifiants, ils sont les signes avant-coureurs de la salafisation rampante du territoire de la République. Ironie du sort berceau de la République moderne risque de se trouver demain symbole d »islamisation de son espace public. La France va-t-elle échapper à son destin byzantin ? Cela dépendra de la vigilance républicaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s