En renouant avec le vrai islam, les musulmans ont perdu leurs vertus humaines

Je peux témoigner personnellement à travers mon propre vécu en Tunisie pendant ma jeunesse de l’esprit tolérant chez les « musulmans » d’hier, exemplaires, humains et humanistes. Cela pourrait vous étonner tous et pourtant c’est l’image qui restera gravée dans ma mémoire et mon coeur à tout jamais.

Aujourd’hui on tue le bébé né hors mariage et sa mère dans le monde musulman, ce qui n’était pas forcément le cas autrefois ou tout au moins dans ma Tunisie natale. J’ai souvenir du cas de la fille de notre aide-ménagère âgée de 19 ans tombée enceinte hors mariage.
Et c’était mon père avec l’aide de ma soeur aînée, et un voisin qui avaient aidé cette pauvre fille séduite et abandonnée à vivre sa grossesse dans les meilleurs conditions possibles en allant jusqu’à lui trouver un mari et un futur père son bébé à naître qui était notre voisin, célibataire.

Ils ne l’ont pas lapidée comme au Pakistan par exemple, Ils ne l’ont ni jugée et encore moins condamnée. J’étais pré-ado et je ne pouvais jamais oublier cette histoire où l’humain primait sur tout. Ils s’étaient employés comme des malades pour la secourir jusqu’au bout, payant de leur personne et de leurs poches, en disant que cela pouvait arriver à tout le monde et personne n’était à l’abri. On l’avait hébergée chez nous jusqu’à son accouchement.

Tout le quartier le savait et les gens n’avaient rien à redire bien au contraire. Ils ne se jetaient pas la pierre entre eux. Le soleil brille et se couche pour tout le monde comme ils le disaient à juste titre. Cette histoire est la parfaite illustration de l’esprit de tolérance qui régnait chez les « musulmans’ d’autrefois qui étaient au fond tout sauf musulmans.

L’attitude noble et valeureuse de mon père, ma soeur aînée et le voisin étaient sans rappeler l’exemple du Christ qui avait pardonné à la femme adultère contrairement à Mahomet qui avait ordonné la lapidation de cette femme qui avait eu le malheur de lui avoir avoué son adultère ( Muslim, 17, 4209, 4206);

Pourquoi ce qui était possible en Tunisie dans les années 60 ne l’est plus aujourd’hui où l’Etat lui-même avait crée des foyers d’accueil pour les filles-mères ?

En réalité, l’islam était juste un verni mais la culture du pardon, d’amour, et de tolérance dont je suis imprégné personnellement n’a absolument rien avoir avec les préceptes de l’islam.
C’est l’une des raisons pour lesquelles je ne me suis jamais senti intuitivement musulman à l’époque et que je me disais même que ma famille est tout sauf musulmane alors que je ne connaissais pas grand’chose de l’islam de Mahomet.
Et au fil du temps et de mes travaux de recherche en sciences sociales sur l’islam, je suis convaincu que cet islam par héritage, une hérésie intellectuelle, était ni un islam édulcoré ni un islam contextualisé, c’était un islam qui ne l’était pas. Un mélange d’humanisme, de judaïsme, de christianisme, de maraboutisme et de polythéisme.
Aide ton prochain et tu seras aidé par Celui qui est aux cieux  » C’est ce que mes parents m’avaient appris et ne figure nulle part dans leur code amoral et inhumain.

Une réflexion sur « En renouant avec le vrai islam, les musulmans ont perdu leurs vertus humaines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s