Si les musulmans « modérés »avaient un fond d’humanité en eux ils devraient quitter l’islam

Il n’y a que les musulmans qui veulent tordre le cou à la réalité des faits. Ils peuvent toujours brandir à chaque fois que leurs  frères djihadistes plongent le monde dans l’horreur leurs  fameux versets de paix et de respect de la vie humaine pour faire leur numéro d’illusionnistes ,  mais ils ne peuvent plus duper personne, car ces versets  sont d’une part contredits et abrogés  par d’autres qui portent en eux tous les germes destructeurs de l’humanité et d’autre part ils sont une grosse couleuvre qu’ils veulent faire avaler à l’opinion publique de plus en plus réfractaire et hostile à l’islam.  Une fable mahométane.

C’est l’islam qui appelle à la mort des infidèles et remplit de haine le coeur.  des siens.  C’est lui qui arme la main de leurs frères djihadistes et qui fait d’un voyou un monstre d’inhumanité et une bombe humaine. Ce sont des musulmans qui mettent en péril la pérennité de l’humanité. L’islam ordonne et les musulmans exécutent.

En se proclamant de lui, ils sont  tout autant coupables que les leurs qui mettent en musique les préceptes coraniques.

Leur silence et leurs dénégations pathétiques  quant à la haute toxicité de leur bolet de Satan islamique sont autant d’aveux  de culpabilité et les preuves morales de leurs implications directes dans les plus de 30 000 attentats terroristes  depuis le 11 septembre 2001.

En faisant le choix de la voie de l’islam et d’y rester,  ils doivent assumer les crimes des leurs qu’ils sont tenus de leur venir en aide et les soutenir, comme couvrir leur cavale de Salah Abdeslam  Molenbeek par exemple,  victimes ou coupables,  comme leur enjoint leur modèle Mahomet, ce prophète du carnage, de la terreur, de la perversion morale, du racisme, de l’antisémitisme, du pillage, de l’intolérance, du nombrilisme,  et du crime contre l’humanité.

Abjurer l’islam, faudrait-il qu’ils soient lucides,  dotés d’esprit critique, rationnels,  jouissant de leurs facultés de  discernement et se comportent en êtres raisonnables et raisonnés, pour y arriver, et encore moins le courage et la volonté de le faire.  L’islam a tué chez eux le sens de valeurs  humaines  et du respect de la vie et a anéanti leurs facultés de résilience.  Faisant de la résignation le chemin de la félicité et de la mort un idéal de vie.

Le vrai musulman est celui qui ne s’oppose pas aux injonctions divines et doit les appliquer à la lettre et quand bien même elles pourraient le heurter il n’est pas en droit de faire jouer sa clause de conscience dont il est de surcroît dépourvue. Que ce soit mal ou bien,  il n’a pas à décider de ce qu’il doit faire ou non,  Allah est maître de son choix  : « Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vus aimiez quelque chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous vous ne savez pas »( S. 2, V. 216 ).

Comme tout bon serviteur, il n’a pas à comprendre le sens du message ni en mesurer les conséquences sur lui et son entourage.  S’il ne veut pas subir le sort réservé aux mécréants,  il n’a point de salut que dans l’obéissance  (S. 8.V.13).

Quelle que soit la gravité de son acte, il n’a pas à en assumer la paternité.  Il a l’absolution et l’immunité  d’Allah.  Il peut avoir commis les crimes les plus abominables,  il est épargné par le jugement d’Allah : »Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués ».  (S.8, V.17)

On peut en déduire ainsi quand un terroriste musulman pose une bombe dans une gare, ce n’est pas lui qui l’a fait, c’est Allah en personne qui l’a fait.

Ainsi, il est permis  d’en déduire en toute logique coranique que c’est lui qui est le véritable poseur des bombes ce de jour à l’Aéroport de Bruxelles et la station de métro de Molenbeek. pour un bilan provisoire de 28 morts et 150 blessés.

En résumé, Allah est un terroriste autoproclamé, qui a la franchise de ne rien cacher sur sa nature ultra-violente et ses pulsions meurtrières, contrairement à ses esclaves qui ne sont ni  responsables ni coupables.  Ils s’effarouchent dès qu’ils sont mis en cause  et nient tout en en bloc en dépit de toutes les preuves qui les accablent.  Ils sont comme ça sinon ils ne sont pas musulmans. Ils  sont   persuadés que le mensonge n’est pas mensonge quand ils se le répètent d’abord à eux-mêmes, et plus il est gros, grotesque et grossier, plus ils sont convaincus qu’il est vérité et qu’ils peuvent la rendre ainsi opposables à autrui qui doit l’accepter en l’état pour ne pas froisser leur bonne foi

Elevés dans la culture de la falsification de l’histoire,  de l’affabulation et de l’imposture, ils n’acceptent pas la contradiction et la vérité des faits et quand ils se font attraper le couteau de boucher à la main et la victime agonisant à leurs pieds baignant dans une marre de sang, ils clament leur innocence et crient au complot.

Eternelles victimes, mais de leur propre mauvaise foi, de leurs délires hallucinogènes dus à leur intoxication quotidienne par leur bolet de Satan  et de leur idéologie criminogène.

Asont pas en réalité l’oeune des médias pas pour leurs découvertes scientifiques, technologiques ou exploits sportifs mais pour leurs crimes abominables et les menaces qu’ils font peser sur l’humanité ?
Leurs coreligionnaires n’ont pas le droit de nous emberlificoter avec leurs airs du petit Rom dans les métros parisiens qui quémandent une pièce aux passagers tout en cherchant de les délester de leurs portefeuilles, ils doivent cesser de se mentir à eux-mêmes et nous dire que ces performeurs des crimes contre l’humanité, il est difficile de qualifier autrement les actes terroristes, qu’ils n’ont rien à voir avec leur religion. Alors nul n’est en droit dans leur religion d’établir un verdict de cette nature qui est du seul pouvoir de leur grand maître.
Ils ne peuvent nier qu’ils s’abreuvent aussi bien qu’eux aux mêmes sources et mettent en musique la même feuille de route qu’eux.
La réalité est toute autre et c’est celle qu’ils veulent nous dissimuler, ceux qu’ils désignent par transgresseurs sont le MISSILE et eux ils en sont la RAMPE de LANCEMENT.

A chacun ses fonctions et son rôle dans cette guerre non-conventionnelle contre le reste du monde.

Si vraiment ils avaient le souci du bien-être commun de l’humanité, ils devraient être non seulement les premiers à nettoyer leurs écuries nauséabondes et avec un peu de courage et de lucidité ils auraient quitté cette idéologie infâme trop lourde à porter. Ils devraient avoir d’eux-mêmes et de se proclamer des valeurs mises en lumière par des soi-disant intrus et égarés qui défigurent leur ignoble foi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s