L’islam, ce culte du mensonge sacré

« Abraham n’était ni juif ni chrétien. il était entièrement soumis à Allah (musulman). Et il n’était point du nombre des associateurs. » (S.3, V.67.). Et les juifs et les chrétiens  qui vivent dans la crainte de Dieu sont tous musulmans qui s’ignorent. Ils n’ont pas besoin de le savoir et de le revendiquer Allah le sait mieux qu’eux.

Pourquoi sont-ils alors l’objet de sa haine en tant qu’héritiers fidèles d’Abraham  ? D’un côté il les maudit  et les rejette et d’un autre  il se les approprie et sont musulmans dans le sens abrahamique du terme.

Si tout ce qui est sur terre appartient à Allah soit-disant sage et omniscient (S.4, V.170)   et tous les prophètes d’Adam à Jésus en passant par Moïse, Abraham, Ismaël, Isaac et Noé  avaient prêché l’islam avant que Mahomet le meilleur d’entre tous, à tout imposteur et fabulateur tout honneur, ne s’en charge lui-même où est le mal de croire en eux puisqu’ils sont aussi des inféodés à Allah et donc musulmans et par conséquent ni chrétiens ni juifs ?  Et comme c’est Mahomet en personne qui le hulule dans un hadith rapportés par ses biographes Al-Boukhari et Mouslim  pas plus authentique que son message révélé les musulmans ne peuvent qu’y souscrire s’ils ne veulent pas se priver des joies de leur fardaous bordélique : « Tous les prophètes appartiennent à une seule religion. Les prophètes sont des frères de mères différentes. Et il n’est pas d’homme plus digne que moi pour se réclamer du fils de Marie car il n’y a entre lui et moi aucun prophète. »

Exit le christianisme et le judaïsme car leurs prophètes ne sont pas leurs prophètes en vérité et n’ont de religion que l’islam, la seule agréée par Allah, proclament les musulmans atteints pourtant de graves incuries intellectuelles qui font de la falsification de l’histoire un dogme religieux, ce qui va de soi quand on a le cerveau perché au dessous du nombril et les versets hallucinogènes à la place du cerveau.

On sait désormais que l’islam préexistait aux autres religions monothéistes  dont il se revendique tout en les niant et à lui-même.

Mahomet lui-même était esprit avant Adam et Eve avant de se matérialiser des milliers d’années après.

Nulle preuve à fournir, la parole d’ un Allah, ignare, escroc, falsificateur, imposteur, et menteur se suffit d’elle-même. Rusé comme un renard et de peur d’être pris au piège de ses délires mythomaniaques, il a mis une chape de plomb sur la critique en ordonnant aux musulmans à condition qu’ils croient avec certitude afin que le Coran puisse pénétrer leurs âmes de prendre ses insanités pour une vérité absolue.
Il est clair que l’islam ne s’adresse qu’aux faibles d’esprit, des sujets incapables de discernement,,benêts, naïfs et bornés qui ne se posent jamais des questions sur la véracité de la parole pseudo infaillible d’Allah.

Le vrai miracle de l’islam  est d’avoir réalisé la plus grosse entreprise de manipulation mentale de tous les temps en faisant du mensonge et de l’insensé des dogmes de la vérité.

Si sa parole est vérité, a-t-il besoin d’affirmer que sa littérature nauséabonde et indigeste ne doit soulever aucun questionnement ni décryptage : »C’est le livre au sujet duquel il n’y a aucun doute » ? Et pour dissiper le doute il joue à l’exterminateur de l’histoire afin qu’il n’y ait pas de preuves pour tordre le cou à ses gros mensonges et ses fabulations burlesques et bouffonnes.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s