M. Benzema : ce n’est pas l’Algérie et l’islam qui ont fait votre fortune

J’aimerais savoir si Benzema et tous ses semblables qui ne ratent pas une occasion pour déverser leur venin sur la France étaient passés par l’école footballistique algérienne serait-il ce qu’il est aujourd’hui ? Il se veut surtout algérien et musulman, c’est son droit mais combien les deux amours de sa vie ont dépensé pour lui avant qu’il devienne footballeur professionnel. Et la France dans tout cela, est-elle quoi au juste pour lui ?
Il a dû faire certainement sa formation de footballeur sur la planète mahométane sans aucun doute.

C’est pourquoi il n’a pas à être redevable de quoi que ce soit à la France qui après tout elle n’existe pas pour lui. Sa chance n’est pas la France et ses centres de formation enviés partout dans le monde et c’est grâce à son statut de favori d’Allah qu’il se trouve aujourd’hui titulaire de l’équipe la plus prestigieuse au monde.

C’est dans la mosquée de son quartier qu’il avait appris à jouer au ballon et ce sont des imams qui ont l’ont repéré et cru en lui et ont mis tous les moyens financiers, médicaux, sociaux et matériels qui l’ont amené au niveau qui est le sien aujourd’hui.

Cet homme qui revendique haut et fort son algérianité devrait savoir que la vraie nationalité d’un être humain est son attachement indéfectible au pays qui a donné leur dignité à ses parents et qui a investi dans son éducation, son bien-être, sa santé et son développement humain. En ce qui concerne un sportif, sa nationalité est d’abord le fruit de la politique sportive de son pays de formation. Il est grand temps de cesser de cracher sur la France qui sans elle beaucoup de sportifs n’auraient pas atteint les sommets de leur art. Zidane, un homme qui a tout mon respect, serait-il devenu l’illustre Zidane s’il était sorti du moule sportif du pays d’origine de ses parents ?

Ce Monsieur Benzema devrait se garder de crier au loup pour se victimiser et adopter un profil bas au regard de sa situation judiciaire. Et s’il était cohérent avec lui-même, iL serait avisé à renoncer à la nationalité française. Il a tout à gagner à s’inspirer de l’exemple de Ben Arfa qui refuse de tomber dans ce jeu des caniveaux et qui se déclare comme étant le premier supporter des Bleus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s