Dans l’historiographie arabe, le mythe des Palestiniens est une vraie histoire

 

Les Syriens sont des Arabes qu’a-t-on faire alors de leurs vrais aïeux ?
Les Irakiens sont des Arabes et Babylone etait-elle arabe aussi ?
Les Égyptiens sont des Arabes comme les Pharaons sont tous issus de la tribu de Qoraich
Les Nord-Africains sont des Arabes et Carthage était fondée par des Arabes

Les Palestiniens ces grands inconnus de l’histoire qu’on confond avec les Phiistins apparus par on ne sait quel miracle sur cette terre biblique se proclament arabes qu’est ce qu’ils attendent alors pour rentrer chez eux en Arabie.
Sur la vraie histoire des peuples, les envahisseurs arabo-musulmans ont mis une vraie chape de plomb, niée et occultée  et du mythe de la Palestine arabe aidés par les colonisateurs britanniques et français ils en ont fait une vérité pour alimenter leur fonds de commerce de la haine du Juif. Comme cette vérité de l’Espagne arabe et des Juifs arabes qui ont n’ont pourtant pas attendu les Arabes pour exister et encore moins les fruits de l’arbre de la mort arabe. . Pour tuer la mémoire des peuples on efface toute trace de leur histoire qui peut témoigner de leur état d’assujettissement à l’idéologie dominante. 

Adam et Eve sont arabes pour ceux qui croient que l’humanité a des origines incestueuses.

2 réflexions sur “ Dans l’historiographie arabe, le mythe des Palestiniens est une vraie histoire ”

  1. Excellent, le peuple palestinien n’a jamais existé et pourtant, ils reçoivent des milliards qu’en font-ils?? C’est aussi notre argent! Mais qu’ils sont cons, qu’ils sont cons! Nous aussi…………..

    J'aime

  2. Les palestiniens se disent les descendants d’un peuple , les philistins qui n’était même pas sémite, comme les arabes ou les hébreux, comme en attestent les échantillons de leurs écritures, ils seraient issus de la civilisation minoienne, qu’est ce qu’ils foutent donc là alors?, aucune trace des arabes avant l’hégire en terme de civilisation dans les territoires concernés hormis tardivemeent en Syrie avec les royaumes chrétiens vassaux des byzantins ou des perses et les dynasties des ghassanides.
    Les syriens malgré l’actuel et pompeux nom de RAS « République Arabe Syrienne » descendent des araméens, les libanais de phéniciens qui parlèrent ensuite encore araméen, l’Irak vient de l’ancien Uruk, d’assyriens qui adoptèrent là encore l’araméen, lingua franca de l’empire perse, idem en maints endroits où l’islamisation s’est effectuée, butant seulement sur la pirouette chiite des perses convertis , ça n’a été qu’un long processus d’arabisation, l’extension par l’épée et la prédication d’un impérialisme arabe, effacement des langues et des religions des peuples vaincus/
    Les seuls peuples qui ressemblent le plus aux arabo-musulmans en terme d’aliénation des autres ce sont les anglo-saxons (et les espagnols encore mâtinés de culture arabe pour l’autre moitié du continent américain) quand ils effaçaient de l’histoire les amérindiens, qui furent un peu les « berbères des Amériques ».
    Curieusement, aujourd’hui ces deux acteurs , arabo-musulman et anglos-saxon, conjuguent leurs effort pour venir à bout de la vieille civilisation européenne (et d’autres dans la foulée).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s