La tolérance est à l’islam ce que le respect de la vie humaine est aux djihadistes

C’est simple on peut être critique du judaïsme en Israël sans mettre sa vie en péril. On peut afficher son rejet du christianisme sur le parvis du Vatican un jour de grande affluence sans se faire crucifier ou faire du prosélytisme musulman comme devant la Cathédrale de Toulouse et dans les jardins mêmes du Vatican. On peut s’asseoir sur les marches de n’importe quelle église pour siroter sa bière en toute tranquillité.

On peut multiplier à l’infini les exemples sur la tolérance dans les pays de culture non-musulmane. Mais dès qu’il s’agit de l’islam on doit fermer les yeux, se boucher les oreilles et se coudre les lèvres, autrement dit observer l’omerta total, ne rien dire, ne pas mettre des mots sur les images des horreurs grandeur nature diffusées par les musulmans eux-mêmes et faire la sourde oreille sur les témoignages des victimes de la barbarie musulmane et les ex musulmans qui ont pu s’évader de leur enfer sur terre.

Aucune religion n’est au-dessus de la critique mais l’islam s’arroge les droits de dénigrer toutes les autres religions et tous les modes de pensée et d’inciter ses fidèles à leur anéantissement a une phobie pathologique de la critique au point qu’il demande à bénéficier de loi sur mesure pour le mettre au-dessus de la critique et donc au-dessus des lois.

Sa grande hantise est qu’il soit démystifié et que l’on fasse tomber son masque et révéler au monde son vrai visage, encore plus abominable que le nazisme. Le Coran témoigne de lui-même quant à la haute toxicité de l’islam mais malgré les évidences des textes négateurs de toute cohabitation possible avec les humains différents de soi on s’obstine à le draper dans des vertus qui n’ont jamais été les siennes.

Et ce sont justement ces démystificateurs de l’islam qui sont pris pour cibles par les musulmans et leurs idiots utiles comme s’ils étaient eux les vrais ennemis du genre humain auxquels on leur mène une guerre sans merci judiciaire en Occident et mortelle dans les pays musulmans.

Qui mieux que la réalité des faits pour tordre le cou à l’image idyllique et fantasmagorique de l’islam tolérant ? Qui parmi les islamo-sceptiques et les lanceurs d’alerte sur le péril mortel de l’islam pourrait se rendre dans une mosquée en France même sans mettre sa vie en danger voire être reçu sans heurts ?

Que les chantres de l’islam tolérant fassent eux-mêmes l’expérience de se rendre dans une mosquée pendant l’heure de la prière pour constater à leurs dépens le vrai sens du mot tolérance islamique. Chez les musulmans la tolérance est un fond de teint pour dissimuler le visage hideux de leur idéologie mortifère.

C’est à cause des individus comme eux que le mythe de l’islam tolérant a la vie dure et qui apportent de l’eau au moulin des musulmans qui s’en servent comme témoins de moralité de l’islam. Alors que les uns et les autres sont les vrais complices des musulmans qui complotent contre la pérennité de l’humanité.

Peu importe de savoir s’ils tous lu les mêmes textes coraniques que les activistes djihadistes et qu’il y ait entre eux des divergences quant à l’interprétation desdits textes, un tel débat est inopportun et inapproprié car le Coran ne s’interprète pas et son message est immuable et intemporel, en vérité il n’y a qu’un seul islam celui que les islamistes appliquent scrupuleusement à la lettre au péril de leur propre vie et celle des innocents.

En plaidant la cause de la victimisation de l’islam ils dédouanent l’islam qui est la racine même de l’islamisme et sa sève idéologique de tous ses crimes contre l’humanité amorcés depuis 1437 ans.

Est-ce que ces laudateurs collabo-opportunistes de l’islam savent que des athées, des convertis au christianisme et des apostats sont condamnés à mort dans certains pays musulmans ?

Est qu ils savent qu’eux mêmes ils sont assimilés à des bêtes immondes et que s’ils vivaient dans un pays musulman ils n’auraient guère le choix se taire ou la valise ?

J’aurais une proposition à leur faire sont-ils prêts à m accompagner en Arabie Saoudite par exemple pour organiser un sit-in pour la libération du blogueur Raïf Bedawi et le poète palestinien Ashraf-Fayad condamné à mort pour apostasie voire dans n’importe quel autre pays musulman où personnellement je ne serais le bienvenu ?

La tolérance est à l’islam ce que la paix est aux islamistes.

Une réflexion sur « La tolérance est à l’islam ce que le respect de la vie humaine est aux djihadistes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s