Le mythe du musulman radical

 

 

 

 

Pourquoi un musulman qui se radicalise alors qu’en réalité il ne fait que s’inscrire dans la vraie voie de l’islam  devient un criminel contre l’humanité et se meut en ange de la mort ? En effet, s’il n’était pas un ennemi du genre humain auparavant ce n’était tout simplement que le résultat de son ignorance et méconnaissance des préceptes coraniques. Plus il s’en imprègne et s’enivre plus il libère ses instincts bestiaux et mortifères.

Pour en finir avec le phénomène de radicalisation qui est consubstantiel à l’islam il faut éradiquer le grand mal à racines à savoir interdire le Coran.

Et un islam sans le Coran n’est plus l’islam. On ne lutte pas contre la drogue en pénalisant les drogués comme on ne peut pas mettre fin au terrorisme musulman sans s’attaquer à leurs sources coraniques. La cause est connue de tout le monde il faut arrêter de la voiler et l’occulter Ces soi-disant musulmans radicaux ne sont pas adonnés à la lecture d’Omar Al Khayam pour se muter en anges de la mort, ils se sont instruits du Coran.

La question que l’on doit tous se.poser pourquoi de tous les systèmes de croyance et des modes de pensées politiques l’islam est incontestablement celui qui compte le plus grand nombre de nihilistes de la pire espèce ? Même les musulmans qui ne sont pas encore dans le passage à l’acte ne sont guère un modèle de non-violence. Ils peuvent être aussi excites qu’un drogué en état de manque dès que l’on critique leur mauvaise foi. Le radicalisme musulman continuera à sévir tant que l’on continue à le dissocier du Coran. Un culte de la mort et de la haine de l’autre ne peut qu’engendrer des Terminators.

Il n’en faut pas beaucoup pour détruire le monde. quelques milliers d’entre eux sont capables de provoquer plus de dégâts qu’une centaine de bombe nucléaires. Pour s’en convaincre il suffit d’observer ce qui se passe en France depuis janvier 2015 où nous sommes dans une guerre psychologique pour l’instant pour s’en rendre compte comment une vingtaine de musulmans ont pris en otage tout un peuple. Ils peuvent le frapper quand ils veulent et partout où ils veulent.Ils n’ont plus peur de rien.

Tous les ingrédients sont réunis, l’adhésion inconditionnelle et charnelle de leur communauté, la lâcheté des gouvernants, le collaboratonnisme ambiant, le poids électoral des musulmans, leur poussée démographique et l’apathie des populations autochtones et  l’islamo-naivete où l’on victimise l’islam plus que les vraies victimes.

Ils savent que le temps joue pour eux et que les vocations terroristes qui sont de plus en plus précoces poussent comme du champignon venimeux dans le pré musulman. S’ils meurent dans le combat ils sont récompensés et s’ils se font arrêter ils seront un jour libérés en héros par les leurs qui auront gagné la guerre des urnes.

2 réflexions sur “ Le mythe du musulman radical ”

  1. Bonjour M. Salem Ben Ammar, je lis toujours avec grand intérêt vos différents articles. Ne pouvant vous adresser directement un courriel, je souhaiterai votre avis sur la dernière interview de NKM sur LCI qui propose un projet de loi interdisant la salafisme qui serait considéré comme une sorte de secte. Elle souhaite introduire un texte juridique et les règles du droits contre le salafisme. Qu’en pensez-vous car je pense qu’elle de fait des illusions ou alors ??? A vous lire, meilleures salutations. C.P.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s