Violée en plein coeur de Paris par 3 mineurs algériens dans la pure tradition mahométane

Une jeune fille âgée à peine de 18 ans a eu le malheur de rencontrer sur Facebook ses futurs violeurs, tous les trois mineurs et 100 % enfants de l’islam charriés par les flux migratoires qui déferlent sur l’Occident.

Imaginons le cas inverse. Que trois jeunes Français aient commis un tel crime en Algérie : cela aurait provoqué une crise diplomatique ouverte entre les deux pays et un déferlement médiatique violent et haineux contre la France.

Imaginons aussi que trois jeunes Français aient commis un tel crime sur une ado musulmane… : cela aurait déclenché la fureur des médias français, qui là, sont restés de marbre.

A 17 ans dans un pays où ils n’ont pas d’attaches familiales, ces jeunes vivaient à l’hôtel ? Cela atteste de la faillite du système sécuritaire français.

Il est intolérable qu’on laisse entrer des prédateurs sexuels et des terroristes en France en toute tranquillité, alors qu’ils appartiennent majoritairement à un système de valeurs qui n’a pas plus de respect pour la femme que pour la vie humaine. Quand ce gouvernement et cette classe politique française d’incapables vont-ils comprendre que l’islam est criminogène  ? Il n’y a même pas de corrélation entre la pauvreté et leurs crimes.

Le système sociopolitique et cultuel de l’islam prédispose au viol. Pour les musulmans, les lois de la République sont trop imparfaites par rapport aux leurs. Ils n’ont de respect que pour la loi de l’islam, qui est appelée un jour à se substituer à celles de la république. Pour l’islam, il n’existe qu’un seul ordre moral qui doit servir de norme légale à l’humanité tout entière car l’islam est censé libérer les hommes des turpitudes des lois humaines. Trop mauvaises et imparfaites à son goût.

En s’acharnant sexuellement comme des vautours sur leur proie ces 3 jeunes ne font qu’appliquer à la lettre l’enseignement mahométan qui autorise le viol des femmes mécréantes en temps de guerre, ce qui est le cas depuis 622, « L’apôtre d’Allah envoya une expédition militaire à Awtas lors de la bataille de Hunain. Ils se battirent avec leurs ennemis. Ils les vainquirent et prirent les survivants comme prisonniers. Certains des disciples de l’apôtre d’Allah hésitaient à violer les femmes capturées en présence de leurs maris qui étaient des infidèles. Alors Allah le grand, renvoya les fidèles au verset du Coran (Coran 4:24) « Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre « . (Abu Dawud, sahih  Al-Bukhari 2150)

On oublie bien souvent que le violeur dans de nombreux pays musulmans, est innocenté, et c’est la victime du viol qui subit les foudres de la justice inique,et qu’elle se trouve socialement condamnée et acculée au suicide. Si la femme est violée est que l’a forcément cherchée selon le nazillon Youssef Al-Qaradhaoui : » Pour ce qui est des occidentales violées, souvent par ses coreligionnaires, il tient à préciser leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées  décemment devraient être punies […]  pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. « 

Ils sont tenus à adopter la Sira Mahométane un expert es qualité dans le viol des femmes captives réduites à l’état d’esclaves sexuelles comme ce triste épisode du viol de la juive Safiya bint Huya à Khaybar  survenu le même jour que les assassinats de son père, son mari, son frère et le massacre de tous les membres masculins  de sa tribu des Banu Qoraydha: « Il tua alors leurs hommes et distribua leurs femmes, enfants et leurs biens parmi les musulmans. »
(al-Bukhari, Livre 59, Numéro 362)

Ces jeunes sont ce que leur religion a fait d’eux. Elevés dans des milieux où le corps de la femme est chosifiée et ravalé au rang d’un champ de labour : »Vos femmes sont pour vous comme un champ de culture ou de labour ( harth ); allez donc à vos champs comme vous l’entendez (faatou harthoukoum ana chiitoum)» ( 2 ;223 )

Aucun espoir de rémission de la part de ces jeunes porteurs du virus du viol et de la haine de l’infidèle dont il est permis en toute légitimité théologique de s’approprier ses biens et ses femmes:

« Allah vous a promis un abondant butin que vous prendrez, et Il a hâté pour vous Celle-ci et repoussé de vous les mains des gens, afin que tout cela soit un signe pour les croyants et qu’Il vous guide dans un droit chemin. »( 48; 20)

Les musulmans  dans la voie d’Allah  représentent le plus grand péril de notre temps. Sans foi ni loi, ils sont atteints du syndrome daéchien contre lequel le monde n’a aucun moyen pour l’endiguer et s’en prémunir. Il ne s’agit  pas un phénomène anachronique amené à s’éteindre de lui-même un jour ou l’autre. Avec une théologie qui légitime les atteintes aux biens et aux personnes qui ne sont pas dans le moule de l’islam, il est à craindre que leur comportement ne devienne pas un jour la règle générale pour une bonne partie de musulmans.

Plus la mainmise de l’islam sur la vie des hommes se fait étouffante et oppressante , plus le chaos fait son lit et le cauchemar des femmes ne fait que s’accentuer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info

Une réflexion sur “ Violée en plein coeur de Paris par 3 mineurs algériens dans la pure tradition mahométane ”

  1. Excellent article d’actualité, sur une agression qui est tout, sauf un fait divers. On n’imaginait pas que de tels crétins incultes et sanguinaires puissent exister au XIXème siècle… jusqu’à ce qu’hollande et sa clique nous les imposent. … et l’on ne révait pas!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s