Si tu veux être un zombie deviens musulman

Afficher l'image d'origine

C’est ça l’islam. Tu n’es plus rien. Tu effaces toute trace de ta vie passée,  tu décapes ta mémoire, ton identité, ta personnalité, ton patronyme, tu n’existes plus pour toi-même. Tu déclares ta flamme à Allah et son maître. Tu n’es plus français tu es abu Farenssi, le père de la France. Tu as été son citoyen et te voilà son père craint et respecté. Tu as vécu à sa marge. Tu as été une âme perdue et un nullard. Tu deviens musulman et tu lui fais payer la note. Tu prends ta revanche sur elle. Tu as choisi l’islam la belle affaire comme tes aïeux naguère qui avaient choisi le nazisme. Tu as raison d’un voyou il fait de toi un monstre d’inhumanité. Tu te reconnais en lui. Il est comme toi rancunier et revanchard.

Tu es dans le reniement de ton être, de ta famille, de ton histoire, de ta patrie. Tu n’es plus citoyen tu es un fidèle qui ne jure que par la mort des infidèles.

Tu es un autre qui vit en toi. Ta carapace change d’apparence. Tu adoptes un look cauchemardesque. Tu te mens à toi- même. Tu te nourris d’illusions comme un toxicomane convaincu que sa drogue est sa meilleure voie de salut.  Tu perds tes repères au point que tu fais de ton nouvel état une arme de destruction massive.

Tu épouses un mode de vie sorti tout du fin fond d’un univers lunaire. Tu te fabriques une filiation avec des ancêtres imaginaires que ni Dutroux ni Hitler n’en sont fiers. Tu n’es plus désormais toi, intellectuellement, ethniquement, humainement, biologiquement car tu changes d’ADN,ton génotype est musulman. Tu fais partie de la race des seigneurs et des winners. Tiens donc les derniers de la classe humaine ne peuvent que s’illustrer que pas leurs âneries.

Toute ta vie tu as été un looser et te voilà projeté sur la premier marche du podium de l’humanité. Allah à fait de toi un crack de course après avoir été un âne. Tu n’as pas à te tuer au travail pour y arriver. C’est Lui qui se tue pour toi et en échange tu tues pour lui mais en y laissant ta peau au passage. Tu perds ta mémoire et les chirurgiens neurologues de la médecine encoraniquée t’;en greffe une nouvelle.

Un homo islamicus horribilis  est né avec une psyché, un affect et un intellect dilués dans le bain acide des abominations de l’humain.  Tu te vois en haut de l’affiche alors que tu es fiché comme ennemi de l’humanité.  Tu n’es pas capable d’assumer tes échecs passés. Tu penses t’en sortir par la magie de la rédemption,  toujours été mais par faiblesse, ignorance, immaturité, naïveté, stupidité, bestialité, haine de soi et de l’autre, fragilité psychologique et désespoir de la vie tu l’as tué en toi. D’un homme libre et digne tu deviens un esclave et un aliéné mental.

Giscard et Chirac, instigateurs de l’islamisation de la France

 

 

Si la France se trouve confrontée au péril « remplacionniste », elle le doit à deux hommes  Chirac et Giscard. En effet,   sans leur politique migratoire  scélérate et criminelle du regroupement familial en 1976 sous couvert d’angélisme humanitaire, une esbroufe dont le but est se constituer un réservoir de main d’oeuvre bon marché, docile et peu vindicative, on en serait pas là aujourd’hui.  D’une imigration du travail  mise en place par de Gaulle en 1960 on est passé d’une immigaration de mères pondeuses venues des anciennes colonies.

C’est cette même droite pour laquelle les Français vont voter à nouveau et qu’ils ne viennent pas se plaindre après que leur pays s’islamise à grande vitesse. Quant à la gauche elle est tout autant complice car elle n’a rien fait pour changer le cours de l’histoire et bien au contraire elle a accéléré le processus du grand remplacement avec la régularisation massive des sans-papiers sous au début des années 80 à l’initiative de Mitterrand qui a déroulé le tapis rouge aux pieds des organisations de destruction de la France au nom des droits du fidèle musulman.

Faute de prendre le pouvoir par la rue il reste le bulletin de vote  qui est notre seul carton rouge pour leur faire payer la note. Il faut les sanctionner lourdement par les urnes. Voter pour eux c’est signer l’arrêt de mort définitif de la France et bientôt le drapeau tricolore sera orné de le l’étoile et du croissant. Notre Dame de Paris sera débaptisée pour porter le nom de la Grande Mosquée de Paris. La justice sera rendue au nom d’Allah et chaque nouveau président prêtera serment sur le Coran. Le voile pour toutes dès l’âge de 2 ans. Retour à l’âge de pierre et la barbarie fera loi et ordre social.

Fini le planning familial. Mais dans notre malheur les pauvres resteront pauvres et n’auront plus à se gaver aux frais du contribuable. La France ne sera plus une terre d’asile et d’immigration  elle deviendra  une terre d’exil celle où l’on n’a plus envie d’y venir car il n’y aura plus d’allocations à toucher et des soins gratuits.

Dr Salem Ben Ammar

Le voile est le masque de la musulmane qui affiche la vertu pour dissimuler son vice

Je suis chaste et digne mais je ne me voile pas. Je n’ai pas besoin d’un tissu laid et morbide pour afficher mes vertus surtout qu’à l’origine seules les femmes de petite vertu devaient le porter, encore aujourd’hui chez  il est fréquent que le voile serve à camoufler les pratiques perverses et immorales de certaines des femmes du culte de la bondieuserie et le pudiponderie érigées en dogmes religieux.

Ils sont malades de leurs femmes c’est pourquoi ils les voilent. Ils projettent sur elles ce qu’ils sont eux- mêmes. Leur propre prophète a trompé son propre fils adoptif avec sa femme qui l’aurait envoûté par sa chevelure. Et en ordonnant lui- même ses concubines à l’adopter c’est pour qu’elles ne soient pas l’objet de convoitise et de fantasmes sexuels de ses compagnons en se gardant le privilège qu’aucune femme ne le porte devant lui. Ces gens  voient le vice partout car ils sont eux-mêmes le vice à visage humain et vivent dans la hantise convaincus qu’en les voilant ils protègent leur honneur. Voile ta femme pour voiler ton honneur.

Derrière le voile il y un être humain avec ses faiblesses et ses pulsions. Le voile ne confère pas à celle qui le porte une conduite morale irréprochable loin s’en faut. Il est plutôt révélateur de son état de bigote qui affiche sa pudeur en public et s’adonne  au stupre dans les alcôves. Chez soi on libère ses sens bestiaux et lubriques et dans le rue on joue à la Sainte-Vierge.

 Il est l’étendard de l’hypocrisie par excellence.  On peu être voilée et prostituée. On peut être voilée et impudique dans les coulisses. On peut être voilée et faux-cul. On peut être voilée et aimer les petits garçons.  On peut être voilée et tarée. On peut être voilée et faire la manche. On peut être voilée et resquilleuse dans les transports en commun. On peut être voilée et djihadiste. On peut être voilée et haineuse. On peut être voilée et raciste et antisémite. On peut être voilée et nymphomane.  On peut être voilée et bras cassé. On peut être voilée et fornicatrice.  On peut être voilée et racoleuse. On peut être voilée et vivre aux frais de la société.  

Le voile est à la morale ce que la sourate de la femme est à l’amour de la femme elle-même.

L’islam n’a pas le monopole de la morale et les bonnes moeurs. Il revendique ce qu’il ne l’est pas. C’est un démon qui joue à l’ange et le voile en est la meilleure illustration.

Dr Salem Ben Ammar 

« L’islam de mes parents » quesaco ?

L’islam de mes parents est à l’islam ce qu’était le polythéisme des arabes pour Mahomet.

L’islam ne s’hérite pas il se transmet en l’état dans sa forme originelle sans qu’il n’ait subi la moindre altération.

Cet islam des parents sans fondement théologique ni liturgique qui sont bien souvent analphabètes ou illettrés est un islam hérétique et transgressif. Les parents étaient  des impies et des associateurs égarés dans la  jungle de l’islam. Ils avaient une pratique apaisée et humaine de ce qu’ils croyaient s’appeler l’islam qui et rejoins mais qui est en réalité un faux islam comme le remarque le  maître à penser du terrorisme musulman le Tunisien Rached Ghannouchi pour qui le Coran et la sunna de Majomet en prlant de l’islam de ses parents. quand il disait que l’islam de ses parents.

Que ceux qui défendent imbécilement et benoîtement l’islam des parents qui serait soi-disant un autre islam différent de celui des islamistes sachent que l’islam ne se module pas et n’est pas un costume sur mesure

L’slam est un et indivisible, ce n’est pas un couscous qui se décline à toutes les recettes. Soit on est musulman et on est fidèle à  la feuille de route de Mahomet qui n’est pas une ode d’amour et un hymne à la vie faite de larmes et de sang soit on ne l’est pas. Il n’y aucune accommodation possible on l’assimile ou on l’apostasie.

Les parents n’avaient pas accès à  la lecture, ils ont hérité d’un fardeau dont ils ignoraient les effets néfastes  contrirement à  leurs enfants qui pour se démarquer des islamistes veulent faire passer l’islam pour une douce colombe ils sont encore autant coupables que les vrais musulmans qui sèment la terreur aux quatre coins du monde.

On n’exclut pas le français au profit de l’anglais pour résoudre les problèmes insolubles de la Tunisie

Tous les pays musulmans pas plus anglophones que le chameau saoudien ne brillent guère sur la scène mondiale. Je peux les citer un par un tous aussi nuls les uns comme les autres.

Le problème n’est pas l’apprentissage de telle ou telle langue étrange c’est le substrat culturel et religieux qui est le vrai frein de leur développement. Mesdames et Messieurs les francophobes tunisiens qui sont légion dans ce pays qui étouffent sous des montagnes d’ordures ménagères et dont certains de ses ressortissants excellent dans le terrorisme et djihad du sexe halal le mal est en vous et ce n’est pas la faute à la langue française qui vous a tant apporté plus que l’arabe la langue de vos maîtres violeurs de votre identité. Vous êtes sans savoir que le recul du français à l’école depuis Mohamed Mali s’est accompagné par la montée de l’obscurantisme et le fanatisme musulmans.Vous voulez angliciser l’enseignement pourquoi faire pour devenir une vassale wahhabite ?

Quant à votre marionnette de sinistre de l’éducation il ferait mieux de stopper l’islamisation de l’enseignement et qu’il arrête de déverser son fiel sur le français qui l’avait nourri au temps où il traînait à la Place de la Sorbonne. Encore un qui crache dans la soupe et vomit Bourguiba. Un faux-nez nahdhaoui ?

Les éléments de langage pour préparer l’islamisation douce de la France

Et si la police elle- même ne sent plus en sécurité et envahie par un fort sentiment de peur quid alors des citoyens ? La police est affectée moralement et psychologiquement il faut lui redonner confiance en elle et la soutenir mais peut-on demander la lune à un peuple qui se ramollit chaque jour et qui manque de foi en lui ? Le pire est qu’il gobe toutes les perles socialopes sans piper mot. Les clandestins sont des migrants qui sou-entend qu’ils ont un statut régulier er le pire on les fait passer pour des réfugiés régis par le droit international. Ne cherchons pas à démêler les fils nous sommes tous pris dans la toile d’araignée de l’entourloupe enfumant les neurones.

Nous sommes tenus de tout avaler comme un musulman convaincu qu’il lui suffit de dire Amen aux âneries grotesques du Coran pour avoir le monde à ses babouches et lui faire payer des royalties pour les brevets scientifiques inventés par Allah.
Désormais nous devons croire que le radicalisme musulman est l’expression du mal- être des enfants des cités en mal d’affection républicaine.
Les terroristes ne sont pas musulmans. Les musulmans sont leurs premières victimes. Les nôtres sont des dommages collatéraux. Les agresseurs des policiers sont des sauvageons. Les tueurs fous d’Allah ont tous des antécédents psychiatriques. L’islam fait partie de nos racines. Le ramadan fait partie de notre culture. Le halal protège de la maladie de la vache folle. La circoncision prévient le sida. L’urine du chameau guérit le cancer. Les incendies de la jungle de Calais sont des feux de Bengale. Le Coran est le plus grand livre des sciences jamais donné à l’homme. L’excision de la femme est un acte de chirurgie esthétique. L’élevage sexuel dès le berceau permet de circonscrire la prostitution. La polygamie est remède à l’adultère. Le voile est un symbole de chasteté et de vertu. L’islam est une chance pour l’humanité. Les musulmans sont une richesse pour la France. L’islam à sa place en France il faut l’aider à grandir. L’islam est compatible avec la République la plus grosse perle jamais racontée. Les violeurs de Cologne ne sont pas musulmans. Le vivre ensemble est une vertu musulmane.

La révolution sémantique est en marche et plus rien ne peut l’arrêter tant que les islamo-collabos nous gouvernent.

La police française entre deux feux, le clientélisme électoral et le péril djihadiste des cités

Dis-moi quel est l’état de santé de ta police et je te dirai quel peuple tu es ? Un peuple en pleine déliquescence politique, morale, civilisationnelle, économique et culturelle et en perte de confiance ne peut avoir qu’une police à son image. Or, la police française ne fléchit pas dans sa mission républicaine en dépit d’un manque flagrant de moyens et les obstacles politiques, judiciaires et institutionnels parsemés sur son chemin.

Sans elle il n’y a pas de liberté et de sécurité publique. Elle se meurt et c’est le début de la fin de toute la nation. Les politiques s’en vont mais elle est toujours là tant que le peuple est vivant. C’est pourquoi il est de l’intérêt de tous les Français de lui apporter tout le soutien nécessaire dans cette phase cruciale pour la survie de la France en tant que nation libre, démocratique et souveraine. Elle est confrontée au pire péril de son histoire,elle n’en sortira qu’avec une police forte et respectée et pas une police désarmée et qui n’a pas le droit de se défendre face aux chiens enragés des cités.

Ce n’est pas l’attitude pitoyable et irresponsable du gouvernement socialiste qui va redonner le moral aux policiers. En effet, il préfère plaider aux Nations-Unies la cause des djihadistes sous les feux nourris des Russes à Alep plutôt que d’appeler les Français à descendre dans les rues pour exprimer leur solidarité citoyenne et leur indignation face aux agressions criminelles et récurrentes dont ils sont la cible prioritaire.

En multipliant les agressions de plus en plus violentes contre les symboles du pouvoir régalien de l’état, l’éducation, la santé et l’armée, les brigades fascistes islamiques cherchent pour l’instant moins à mener une guerre frontale avec la France que de la déstabiliser et la miner psychologiquement afin de faire comprendre à la population qu’aucun rempart ne peut leur résister et le jour viendra où ils obtiendront sa reddition sans coup férir car la police ne sera plus là pour la protéger. Taotalement démobiilisée.

Une police qui elle-même n’a pas les moyens d’assurer sa propre sécurité ne peut remplir avec efficacité sa mission de gardienne de l’ordre républicain.

Du pain bénit pour les ennemis de la République qui prolifèrent comme des champignons vénéneux de la famille de l’amanite phalloïde dans les cités interdites, des micro-États au sein de l’état français et qui constituent de surcroît une réserve électorale courtisée par tous les partis politiques dont le FN comme ce fut le cas aux dernières régionales où son candidat avait fait étalage d’un talent de courtisan inédit.

La police est la première otage de cette politique collaborationniste et scélérate. Moins elle est visible et active dans lesdites cités plus on ménage la susceptibilité des fidèles musulmans tout acquis au combat des leurs contre la France mécréante condamnée un jour ou l’autre à tomber comme un fruit mur dans l’escarcelle de l’islam.

Gagner la confiance des électeurs issus des cités pour ne pas se priver de leurs voix plutôt que de redonner confiance à la seule force avec l’armée pour enrayer la montée du péril djihado-islamiste.

Le jour où leurs frères aguérrisà la guerre aux crimes contre l’humanité à la guerre rentreront de Syrie, d’Irak, de Libye et d’autres foyers de la peste islamique de par le monde la police démoralisée sera noyée sous la déferlante des armées génocidaires d’Allah venues des cités françaises si l’on continue dans cette voie suicidaire pour la France.

Dr Salem Ben Ammar