Les musulmans doivent briser les chaînes de leur esclavage avant de se prendre pour les maîtres du monde

Les musulmans ne sont victimes de personne sauf de leurs délires conspirationnistes et si les grandes puissances les manipulent comme des marionnettes c’est moins les chefs- marionnettistes qui sont à blâmer que les musulmans eux-mêmes incapables de résilience et de discernement à cause des versets coraniques qui leur obstruent les neurones.

Qu’ils commencent déjà par se dépolluer le cerveau et scier les barreaux de leur prison mentale en jetant le Coran dans leurs fosses septiques afin de trouver respect et considération de l’humanité.

Tant qu’ils n’ont pas ôté le carcan de l’islam ils continueront à être l’objet d’influences des maîtres de ce monde. On a le respect qu’on mérite et est ce que les musulmans ont-ils déjà me respect et m’estime d »eux mêmes pour être traités comme des adultes dignes de respect et de considération ? S’ils sont des petites choses et de la chair à canon dans le jeu des rapports de force entre les grandes puissances c’est parce que leur personnalité façonnée par leur culture obscurantiste, défaitiste, fataliste et déresponsabilisante les prédispose.

Jamais responsables et encore moins coupables : » Ce n’est pas vous qui les avez tués: mais c’est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais: mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve de Sa part! » (S.8, V.17)

Ils n’ont pas à s’instruire de leurs propres expériences et tirer les leçons de leurs échecs. Ni regrets ni remises en question. Allah enjoint et choisit à l’insu de leur plein gré et les musulmans obéissent et exécutent que cela leur en déplaise :«Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.» (S. 2, V.216)

S’ils sont au fond du gouffre et ils doivent s’y résigner, ils n’y sont pour rien.car telle est la volonté d’Allah.

C’est leur état de misère intellectuelle chronique, de leur soumission absolue à des dogmes crasses et inhumaines et l’abolition de leur libre-arbitre qui les rend malléables et manipulables à souhait.

Mais plutôt que d’assumer leurs responsabilités de leurs retards abyssaux qui les relègue à l’ombre de l’humanité non-musulmane et identifier les innombrables freins qui inhibent leurs sociétés, avachies et abêties, et de prendre la mesure de leurs problèmes inhérents à leur mode de vie résultant de leur système de croyance, ils crient au complot.

Sans cela ils seraient premiers de la classe mondiale alors qu’ils n’ont pas les moyens de leurs ambitions. Mais le bon sens et le réalisme ne sont pas musulmans. Prétentieux, mégalomanes  et murés dans leurs certitudes suprémacistes ils ne peuvent comprendre que la grandeur des hommes est dans leur humilité et leur force est dans leur sagesse.

Khalil Gibran disait: » Combien noble est celui qui ne veut être ni maître ni esclave », or, les musulmans qui font de la servitude leur idéal de vie  se nourrissent d’illusions sur leur rôle de locomotive de l’humanité.

Ils ont beau être divisés et se haïr à mort entre eux depuis 1437 ans et servir de valets aux grandes puissances qui font la pluie et le beau temps chez eux, ils restent persuadés qu’ils sont au top de l’échelle humaine.

Ils le seront peut-être où ils auront appris que les meilleurs de la classe humaine ne sont pas ceux qui oeuvrent à détruire le monde et cesseront de s’en remettre à Allah dans leur vie.

Pour façonner le monde à leur image ils doivent changer  le cours de leur destin humain. C’est mission impossible pour eux un musulman ne peut pas vivre en homme libre de crainte de perdre son islamité.

Des hommes qui se battent pour leur dignité finiront un jour par gagner l’estime autres.

Une réflexion sur “ Les musulmans doivent briser les chaînes de leur esclavage avant de se prendre pour les maîtres du monde ”

  1. ENCORE UN GRAND MERCI CHER MONSIEUR POUR VOS ANALYSES.

    Comment un musulman qui entend et lit toutes les critiques adressées à sa religion, ne peut pas renoncer à celle-ci et lui est viscéralement attaché ?
    Alors, je me suis dit, comment, ‘après avoir entendu des commentaires sur tous les méfaits qu’a commis le prophète, quelqu’un qui ne peut pas s’éloigner du prophète a peut-être un problème ou des problèmes.

    Quelqu’un qui a le respect de l’humain, les droits de l’homme chevillés au corps, ne peut pas continuer à « être en amour » avec une religion aussi violente, mortifère,aliénante.

    Tant qu’on n’analysera pas « cet attachement-aliénation » on ne pourra pas comprendre pourquoi un musulman tient à rester musulman.

    Alors je me pose ces questions :

    1) A-t-il peur de s’opposer à la communauté musulmane dans laquelle il vit
    2) a-t-il peur des représailles en cas d’abandon de sa religion
    3) a-t-il en tant qu’homme une difficulté à renoncer à tous privilèges offerts par sa religion, en matière de pouvoirs exercés sur la femme
    4) a-t-il trop de privilèges dans l’expression d’une possible violence qui ne serait pas culpabilisée comme dans les autres religions. Ce qui le conforte dans cette animalité qu’il peut exprimer à l’occasion.
    5) a-t-il peur de décevoir sa famille, d ‘être rejeté par celle-ci
    6) a-t-il été tellement abusé par les prêches qu’il est devenu un « drogué » de la religion avec le besoin de sa dose  » assez fréquemment ».
    7) Est-ce le seul repère qui lui reste de sa culture.
    8) Est-ce le seul moyen pour lui de se retrouver en communauté élargie de frères et soeurs dans une même foi.
    9) Est-ce que sa culture (populaire) a été tellement « étouffée » rendue inexistante par l’islam, que c’est la seule chose qui lui reste, la seule charpente pour se tenir debout.
    10) Est-ce que son « immigration » lui est tellement pénible que c’est le seul lieu où il se sent être dans sa culture.

    j’aimerais bien que des musulmans dits « modérés » me répondent.

    IL EST VRAI QUE LES CULTURES POPULAIRES LIER LES GENS ENTRE EUX, LEUR DONNAIENT LE GOUT DE VIVRE ET DE PARTAGER. MAIS LES HUMAINS ONT ETE DEPOSSEDEES DE LEUR CREATIVITE PAR LES RELIGIONS (la fête du printemps et de la fécondité est devenue la fête de Pâques, la fête du Noël qui s’attache au soltice d’hiver et à cette saison est devenue comme par hasard le moment de la venue au monde du Christ -qui ne correspond pas avec la date réelle de la naissance du Christ – selon l’observation des étoiles à cette époque). MAIS IL Y A DES RELIGIONS TELLEMENT ETOUFFANTES QU’UN POSSIBLE RETOUR A LA CULTURE POPULAIRE ANCESTRALE OU A VENIR EST DEFINVEMENT AU TOMBEAU.I

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s