On n’exclut pas le français au profit de l’anglais pour résoudre les problèmes insolubles de la Tunisie

Tous les pays musulmans pas plus anglophones que le chameau saoudien ne brillent guère sur la scène mondiale. Je peux les citer un par un tous aussi nuls les uns comme les autres.

Le problème n’est pas l’apprentissage de telle ou telle langue étrange c’est le substrat culturel et religieux qui est le vrai frein de leur développement. Mesdames et Messieurs les francophobes tunisiens qui sont légion dans ce pays qui étouffent sous des montagnes d’ordures ménagères et dont certains de ses ressortissants excellent dans le terrorisme et djihad du sexe halal le mal est en vous et ce n’est pas la faute à la langue française qui vous a tant apporté plus que l’arabe la langue de vos maîtres violeurs de votre identité. Vous êtes sans savoir que le recul du français à l’école depuis Mohamed Mali s’est accompagné par la montée de l’obscurantisme et le fanatisme musulmans.Vous voulez angliciser l’enseignement pourquoi faire pour devenir une vassale wahhabite ?

Quant à votre marionnette de sinistre de l’éducation il ferait mieux de stopper l’islamisation de l’enseignement et qu’il arrête de déverser son fiel sur le français qui l’avait nourri au temps où il traînait à la Place de la Sorbonne. Encore un qui crache dans la soupe et vomit Bourguiba. Un faux-nez nahdhaoui ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s