Si tu veux être un zombie deviens musulman

Afficher l'image d'origine

C’est ça l’islam. Tu n’es plus rien. Tu effaces toute trace de ta vie passée,  tu décapes ta mémoire, ton identité, ta personnalité, ton patronyme, tu n’existes plus pour toi-même. Tu déclares ta flamme à Allah et son maître. Tu n’es plus français tu es abu Farenssi, le père de la France. Tu as été son citoyen et te voilà son père craint et respecté. Tu as vécu à sa marge. Tu as été une âme perdue et un nullard. Tu deviens musulman et tu lui fais payer la note. Tu prends ta revanche sur elle. Tu as choisi l’islam la belle affaire comme tes aïeux naguère qui avaient choisi le nazisme. Tu as raison d’un voyou il fait de toi un monstre d’inhumanité. Tu te reconnais en lui. Il est comme toi rancunier et revanchard.

Tu es dans le reniement de ton être, de ta famille, de ton histoire, de ta patrie. Tu n’es plus citoyen tu es un fidèle qui ne jure que par la mort des infidèles.

Tu es un autre qui vit en toi. Ta carapace change d’apparence. Tu adoptes un look cauchemardesque. Tu te mens à toi- même. Tu te nourris d’illusions comme un toxicomane convaincu que sa drogue est sa meilleure voie de salut.  Tu perds tes repères au point que tu fais de ton nouvel état une arme de destruction massive.

Tu épouses un mode de vie sorti tout du fin fond d’un univers lunaire. Tu te fabriques une filiation avec des ancêtres imaginaires que ni Dutroux ni Hitler n’en sont fiers. Tu n’es plus désormais toi, intellectuellement, ethniquement, humainement, biologiquement car tu changes d’ADN,ton génotype est musulman. Tu fais partie de la race des seigneurs et des winners. Tiens donc les derniers de la classe humaine ne peuvent que s’illustrer que pas leurs âneries.

Toute ta vie tu as été un looser et te voilà projeté sur la premier marche du podium de l’humanité. Allah à fait de toi un crack de course après avoir été un âne. Tu n’as pas à te tuer au travail pour y arriver. C’est Lui qui se tue pour toi et en échange tu tues pour lui mais en y laissant ta peau au passage. Tu perds ta mémoire et les chirurgiens neurologues de la médecine encoraniquée t’;en greffe une nouvelle.

Un homo islamicus horribilis  est né avec une psyché, un affect et un intellect dilués dans le bain acide des abominations de l’humain.  Tu te vois en haut de l’affiche alors que tu es fiché comme ennemi de l’humanité.  Tu n’es pas capable d’assumer tes échecs passés. Tu penses t’en sortir par la magie de la rédemption,  toujours été mais par faiblesse, ignorance, immaturité, naïveté, stupidité, bestialité, haine de soi et de l’autre, fragilité psychologique et désespoir de la vie tu l’as tué en toi. D’un homme libre et digne tu deviens un esclave et un aliéné mental.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s