Le nazislamiste Rached Ghannouchi, la vraie tête du serpent djihadiste

 

C’est en Tunisie  pays dont le nom est associé au djihadisme mondialiste que se trouve le vrai « maître à penser du terrorisme islamique » selon l’expression consacrée par la justice canadienne.

Ce serpent venimeux de la pire espèce connu des services secrets occidentaux en tant que premier sergent-recruteur de djihadistes pour la Syrie est reçu comme homme d’Etat par les chancelleries française, anglaise et italienne.

Adoubé par la Maison Blanche.

 

Il est le seul au monde capable de mobiliser 100 000 djihadistes en un temps record comme le soutient un de ses principaux lieutenants l’ex sinistre de la justice tunisienne dans le gouvernement de la Troïka en guise de menace à l’adresse de la population tunisienne.
Une menace qui n’a guère suscité la moindre réaction de la part de ses employeurs.
Son retour en Tunisie coïncide, après son exil doré londonien où il officiait en tant qu’agent des services sectets britanniques, aux premiers envois de troupes djihadistes en Syrie..
C’est le clone de Khomeiny à la sauce sunnite.
Depuis 5 son pays vit l’enfer sur terre avec la multiplication des attentats terroristes sur son sol et l’explosion des.vocations djihadistes dont la Libye et l’Occident en font les frais.
Condamné à mort sous Bourguiba pour des faits avérés de terrorisme sa tête a été sauvée inextremis par Ben Ali sous pression de l’Administration américaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s