Lettre ouverte aux partisans de Marine Le Pen

Tout homme a le droit d’avoir une opinion qui tranche  avec celle qui est supposée communément admise. La démocratie n’est-elle pas aussi le respect de la voix de la minorité pour paraphraser  Malraux ? Or, dans le cas de cette femme qui prétend que ses idées sont majoritaires parmi les Français, elles restent pour l’instant un mirage tant qu’elles ne sont pas validées par les urnes. Et quand bien même elles le seront  aucun de ses partisans ne peut en faire une force de loi pour tuer les voix divergentes et étouffer toute liberté de critique inaliénable à la liberté d’expression.

Tout citoyen français est en droit d’exprimer son désaccord et de donner son opinion sur les idées politiques de tous ceux qui sollicitent son suffrage à tort ou à raison sans que cela ne lui vaut d’être cloué au pilori surtout quand il juge qu’elles vont  à l’encontre de ses propres représentations  et de sa conscience.

Faisant l’objet personnellement depuis quelque temps d’attaques en règle qui frisent l’hystérie générale et dont certaines sont attentatoires à ma dignité et mon intégrité morale et intellectuelle pour avoir manifesté mon total désaccord avec Marine Le Pen sur son obsession trouble à rendre l’islam fréquentable aux yeux des Français je ne puis que m’inquiéter réellement sur l’avenir sombre de la liberté d’expression en France si jamais cette dernière obtiendra l’adhésion de la majorité des électeurs.

J’ai eu à exercer mon droit de critique contre Juppé, Hollande, Valls, Sarkozy, Pécresse, NKM, sans que cela n’ait suscité le moindre remous de la part de leurs partisans et que je sois donc la cible de boules puantes est-ce à dire que Marine Le Pen est au-dessus de la critique et que tout ce qu’elle dit et ce qu’elle fait est infaillible comme s’il était le Souverain Pontife soi-même et celui qui oserait la critiquer commettrait forcément un sacrilège ?  A moins que cette attitude dogmatique de ses partisans-inquisiteurs ne soient l’expression du retour des vieux démons fascistes et totalitaires ?

En étant un islamo-incompatible irréductible je ne puis concevoir qu’on caresse la bête immonde islamique dans le sens du poil
Je préfère que l’on dise la vérité sur l’islam  quitte à perdre la bataille des urnes et non pas le draper dans des vertus qui ne sont pas les siennes.

L’islam ne peut pas être républicain et démocrate en France et sanguinaire et totalitaire chez lui. Je fais partie de ceux dont la vie ne tient qu’à l’épaisseur du fil du couteau de boucher. Je ne puis souscrire à des positions qu’elles qu’en soient les motivations qui heurtent mes convictions arrêtés à tout jamais sur l’islam. Je suis d’autant outré et blessé certains se sont livrés à des spéculations nauséabondes sur mon compte.

Je suis patriote et je mourrai pour ce pays qui vit en moi et qui s’appelle ma belle France

Ne m’insulter pas pour ne pas avoir digéré l’inacceptable à mes yeux celui de courtiser les voix musulmanes. Marine Le Pen a ses raisons certainement mais qui ne sont pas les miennes. Je reviendrai sur ce sujet au moment propice mais je demande simplement que l’on fasse preuve de tolérance et de respect quant à aux choix politiques des uns et des autres.

Peut-être viendra le jour où nous aurons tous à regretter de ne pas avoir su placer au-dessus de nos querelles de clocher notre droit de critique.

3 réflexions sur “ Lettre ouverte aux partisans de Marine Le Pen ”

  1. Vous avez parfaitement le droit de critiquer certains aspects de Marine le Pen.
    Vous écrivez : «J’ai eu à exercer mon droit de critique contre Juppé, Hollande, Valls, Sarkozy, Pécresse, NKM, sans que cela n’ait suscité le moindre remous de la part de leurs partisans…» Je me pose la question de savoir combien de leurs partisans font partie de votre lectorat, en regard de ceux de la Présidente du FN qui doivent représenter l’essentiel du bataillon de vos lecteurs. Ceci expliquerait peut-être cela.
    Cordialement.

    J'aime

  2. Je suis parfaitement d’accord avec vous, mais je crois qu’il faut du temps pour être convaincu qu’une religion puisse être nuisible, car ce n’est pas dans notre héritage culturel. Pour cette raison, nos esprits judéo-chrétien, toujours à la recherche du bien, pensent que des hommes mauvais pervertissent l’Islam, et que le véritable Islam serait un message d’amour et de fraternité, comme toutes les autres religions en cours en occident. Il m’a fallu du temps (et des témoignages avec citations du Coran à l’appui) pour comprendre la toxicité de cette « religion » mortifère. Certains qui, comme moi ont ouvert les yeux, n’hésitent pas à voir derrière Mahomet, l’œuvre du diable. Je crois qu’il faut encore du temps pour que tous les frontistes arrivent à notre conclusion sur l’islam. Cependant, beaucoup de frontistes partagent notre conclusion, et, dans l’ensemble, les frontistes sont ceux qui sont le plus près de cette conclusion. Il faut mette le Coran et la vie de Mahomet au même niveau que Mein Kampf et la vie de Hitler. Sa condamnation doit être universelle et sans compromis. Bon courage à vous et merci pour vos lettres ouvertes toujours enrichissantes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s