On ne gagne pas la guerre contre le péril musulman en tirant à boules puantes sur tous les musulmans

Franchement on baigne dans le délire paranoïaque le plus abject. Zidane et Debbouze sont loin très loin d’avoir le profil d’agents de l’islamisation de la France. Ce serait leur faire un procès en sorcellerie et douter de leur loyauté patriotique notamment en ce qui concerne Zidane dont ses 3 fils n’ont pas fait le choix de jouer pour l’Algérie ni ne portent des prénoms à consonance nord-africaine ce qui n’est pas une tare en soi.

On peut très bien s’appeler Mouloud et être fidèle à la France et Paul et faire le choix de la trahir. Les musulmans ne sont pas partout et la France ne vit pas sous la dictature de l’islam. Ils ne tiennent pas les rênes du pouvoir jusqu’à nouvel ordre.

Zidane est aussi français que n’importe qui d’entre nous. Il est encore plus européen et méditerranéen que nous tous. On ne jette pas l’opprobre et le discrédit sur homme qui honore la France au quotidien parce qu’il s’appelle Zidane. Il est à souhaiter que ses procureurs soient autant utiles à la France que lui.

Il n’y a des bons musulmans qui payeront pour les mauvais. Il y a un très mauvais choix des armes pour lutter contre le péril musulman. Et ce n’est certainement pas avec des individus bourrés de clichés et préjugés et aveuglés par leur haine de l’autre que l’on va revitaliser la France.

Pour gagner la guerre à l’islam on ne peut pas exclure ceux des musulmans ou supposés tels en butte à sa tyrannie. Ce sont des dizaines de « musulmans » dans le monde qui rêvent de s’affranchir de sa tutelle et que l’on  a tout  intérêt à leur tendre la main pour tuer la bête de l’intérieur.

Ce sont des personnes issues de cette culture qui sont à la pointe du combat contre l’islam et non pas ceux qui se nourrissent de leurs ressentiments et pulsions mortifères qui n’ont rien à envier aux intégristes de tous bords.

Le vrai drame de la France est les élucubrations racistes de ces individus souffrant de musulmanithe aigüe pour qui un musulman est forcément un ennemi public de la France. Rien de tel pour couper les ailes à ceux qui se battent  contre  l’islam et qui n’ont pas fait le choix de naître musulmans  et qui ont besoin de soutien extérieur pour gagner leur liberté.

Derrière le vocable musulman il y a des êtres humains qui ne sont pas tous les ennemis de la France et de l’humanité.

Et si on veut que leur nombre augmente on doit savoir faire preuve de lucidité et de discernement.

 

 

 

5 réflexions sur “ On ne gagne pas la guerre contre le péril musulman en tirant à boules puantes sur tous les musulmans ”

  1. Dans un groupe de 1000 migrants musulmans, 50 sont fondamentalistes et abhorrent les mécréants jusqu’à les tuer!
    Vous ne savez pas lesquels… Les laissez-vous entrer ??

    J'aime

    1. C est caricatural car les athées de ces pays ne sont pas candidats à l’exil pour ne pas retrouver les mêmes musulmans en Occident que chez eux. A quoi bon partir pour retrouver les mêmes qu’on fuit ? Votre hypothèse n’est pas valable.

      J'aime

      1. Bonsoir Monsieur Ben Ammar
        Jean Réal Lamarche parle de 50 migrants musulmans fondamentalistes abhorrant les mécréants jusqu’à les tuer, et non pas de 50 athées.

        J'aime

      2. Ah ! Monsieur Ben Ammar, vous connaissez des ex musulmans athées qui tuent des mécréants ? Cette hypothèse n’est pas valable non plus puisque pour eux il ne peut y avoir de mécréants.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s