Quand Marine le Pen vole au secours de la victoire de Trump après l’avoir snobé

  1. Marine Le Pen a fait preuve d’un zèle rare. Elle est sortie de son silence comme un diable de sa boîte sans attendre la publication officielle du résultat définitif pour envoyer un télégramme de félicitations Trump après avoir monté une attitude trop timorée à son égard.

Voler au secours de la victoire est la première marque de fabrique des opportunistes. Ce n’est certainement pas ce qu’il va lui valoir du crédit aux yeux de Trump.

Les Américains n’ont pas la mémoire courte et savent rendre la monnaie de la pièce aux girouettes. Cette femme s’est gardée d’exprimer le moindre soutien au candidat des Républicains contrairement à toute la classe politique française atteinte de clintonite aiguë. Elle ne peut se prévaloir d’une quelconque excuse là où ses adversaires politiques ont clairement exprimé leur choix. Elle n’a pas l’étoffe de Poutine ou d’un vrai leader politique pour annoncer clairement la couleur. Là où Trump a mis les musulmans en face de leurs responsabilités elle s’est mise à les caresser dans le sens du poil et se faire l’avocate de l’islam transfiguré par l’islamisme fondamentaliste. Pendant que Trump mettait l’accent sur le mariage impossible entre l’islam et les valeurs de la démocratie elle l’avait pris de contre-pied en prônant la comptabilité entre l’islam et la République.
Elle s’est discréditée elle- même en dissociant l’islam de l’islamisme et en se murant dans le silence de peur de se compromettre avec un homme honni par les médias. Dommage pour elle qu’elle n’ait pas su manoeuvrer intelligemment et courageusement à l’occasion de la campagne américaine qui lui aurait offert l’occasion de sortir de l’anonymat international. Personne ne lui a demandé d’interférer dans des élections américaines où sa voix compte pour des cacahuètes mais de prendre position pour un homme qu’elle cherche à courtiser aujourd’hui. Sa frilosité ne doit pas trop rassurer ses électeurs. Quant à son soi-disant posture de favorite des médias qu’elle n’en fasse pas une assurance tout risque. Elle gagne la sympathie des musulmans mais cela ne lui ouvrira pas pour autant les portes de l’Elysée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s