Que le Front National ne prenne pas ses désirs pour la réalité

Certains rêvent de voir Marine Le Pen rafler la mise dès le premier tour. C’est plausible avec un taux de participation de 30 à 35 % soit 13 à 15 millions d’électeurs pour un corps électoral de 45 millions.
Faudrait-il pour cela qu’elle conserve sa base électorale qui serait de 7 millions d’électeurs dont certains d’entre eux se servent du vote FN comme un défouloir.
Or, à la dernière présidentielle de 2012 le taux de participation était de 80% contrairement aux élections intermédiaires où le taux de participation est situé dans une fourchette de 43 à 53%. Pour arriver à ses fins il faudrait que Marine Le Pen soit crédité d’au moins 18 millions de voix. Aussi bien au premier tour qu’au second tour. Autant ses adversaires Macron; Fillon ou Juppé voire Hamon, ce qui sera un Waterloo électoral, sont état d’atteindre ce fameux seuil au 2 e tour grâce au report de voix « républicains » autant elle aura du mal à y arriver. Rien que le cumul théorique des voix de Macron, Mélenchon et Hamon dépasserait les 50% d’intentions de vote.
La cuisine électorale n’est certes pas une science exacte c’est pourquoi il ne faut pas trop tirer de plan sur la comète avec des électeurs versatiles et qui votent selon leurs humeurs.
Le vote est aussi un électeur dans son isoloir.
Beaucoup d’électeurs du FN votaient traditionnellement à gauche, ils pourraient toujours être tentés par leurs vieux démons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s