J’aime ma France, j’aime ma Tunisie, je meurs de les voir faire les catins de l’islam wahhabite

J’ai deux amours dans ma vie la France et la Tunisie.
Pays de mon coeur et pays du premier sourire de ma vie.
Je les aime comme jamais je ne peux aimer.
Je souffre comme rarement on peut souffrir pour l’être aimé.
Je les aimerai jusqu’au dernier souffle de ma vie et au-delà de ma mort.
Je meurs de chagrin de voir les amours de ma vie faire les catins des ennemis de la vie.
Je n’ai pas à choisir entre elles si demain elles sont en guerre.
Je leur ferai don de ma vie pour ne pas vivre ce dilemme.
Je les aime tellement toutes les deux, car sans elles je n’aurais jamais été le rebelle et l’insoumis que je suis.
J’aime ma France, j’aime ma Tunisie elles sont ma vie et je leur suis fidèle.
J’ai perdu ma Tunisie où je ne pourrais plus y aller pour ne pas y laisser ma vie.
Je suis en train de perdre ma France qui m’a condamné pour mes écrits en gage de sa soumission à l’islam.
Je suis voué au même destin que mes vrais aïeux que l’islam a fait d’eux des musulmans malgré eux.
Je serai le juif errant jusqu’à ce que les ailes de la mort l’emportent dans un monde d’où il ne reviendra plus jamais.
Je serai enfin soulagé d’avoir quitté cette humanité où l’infamie fait la gloire de ses hommes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Toute ressemblance entre la sémantique frontiste avec la musulmane est fortuite

Les musulmans disent que la Charia est une loi parfaite pour l’humanité
Les frontistes disent qu’en dehors du FN point de salut pour la France
Les musulmans disent que l’islam est la religion agréée par Allah
Les frontistes disent que l’islam est compatible avec la démocratie et les valeurs de la République
Les musulmans disent que l’islam est défiguré par l’islam
Les frontistes disent que les musulmans sont victimes du fondamentalisme islamiste
Les musulmans disent que la France et le monde n’échapperont à leur destin musulman
Les frontistes disent qu’ils sont les sauveurs de la France
Les musulmans disent qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre l’islam et l’islamisme
Les frontistes disent qu’il ne faut pas confondre le FN de l’héritière avec celui de son père
Les musulmans disent que la Terre d’Israël est une terre palestinienne
Les frontistes disent par la voix de Philippot : « L’honneur de la France est de reconnaître un Etat palestinien »
Les musulmans disent que leurs Muftis sont des puits de savoir religieux et juridique
Les frontistes disent que leur idole a raison de les consulter
Les musulmans disent qu’ils sont la plus belle communauté qu’Allah ait fait surgir sur terre
Les frontistes disent que le FN est le vrai parti des patriotes en France
Les musulmans disent que Mahomet est le seigneur de l’humanité
Les frontistes disent que leur idole est une chance pour la France
Les musulmans disent que l’islam est l’avenir de l’humanité
Les frontistes disent qu’avec le FN au pouvoir l’islam n’aura qu’ à bien se tenir
Les musulmans disent que tous les non-musulmans sont des égarés et les pires bêtes aux yeux d’Allah
Les frontistes disent que ceux qui ne votent pas comme eux sont des mauvais français.

Mais qui des musulmams et des frontistes est dans le vrai ?
Aucun des deux ne l’est car ils se prennent trop pour le nombril du monde.
Quand on se veut les meilleurs on ne le crie pas sur les toits et on laisse le soin aux autres de nous apprécier à notre juste valeur.
A force d’être dans les a priori négatifs on finit par se disqualifier soi-même.
Jamais ils ne sauront se remettre en question et chercher les causes de leurs échecs.
Pourquoi 80 % des Français sont méfiants envers l’islam et autant envers le FN ?
Signé par un islamo-incompatible dogmatique qui ne croit pas au sauveur

Qu’est-ce que la tolérance musulmane ?

La belle culture musulmane de la tolérance et de l’équité est : viole et tu deviens maître absolue du corps de ta victime; profane les lieux de culte non-musulmans pulvérise les avec tes bombes si nécessaire( mosquées chiites, églises, synagogues etc. ) et tu seras un héros. Tu es en droit de vomir les lois de la république et de vitrioler ses femmes et tu en seras le roi car tu es un musulman fidèle à l’enseignement de ta religion un véritable culte de la haine de l’autre, mais ne commets pas de sacrilège tel que caricaturer l’image hideuse de Mahomet, de douter de la véracité des dogmes et de la révélation de ses textes, renoncer à ta foi, ne pas fouler le grand livre avec tes pieds alors que tu peux le brûler quand tu incendies les mausolées soufis, cela t’expose à la décapitation, l’embastillement, en attendant le jugement dernier qui te voue aux feux de l’enfer.

Condamner un pauvre gars pour avoir soi-disant caressé un livre avec ses pieds plus que kafkaïen, c est un ouvrir les portes à l’inquisition et son lot de pogroms et un permis de tuer sous couvert du sacré.

Ben Laden, le pire criminel qui soit est un héros, un gars qui n a tué personne devient un bagnard. C’est ça la justice rendue au nom d’Allah. Cette affaire a le mérite d’apporter la preuve cinglante que le droit canon était en vigueur sous Ben Ali, qui n a jamais un modèle de laïcité contrairement aux allégations de la mafia des terroristes au pouvoir. Les petits juges tunisiens n’ont fait qu’appliquer la loi.

Vive la merveilleuse religion qui asservit et humilie l’ homme et anéantit la femme.

Il n’y a aucune haine de dire la vérité sur l’islam

18 avril 2013 ·

Dès que quelqu’un brosse un tableau fidèle de l’islam et dont les nuances et les couleurs sont inspirées par les musulmans eux-mêmes, tant par leur comportement que par leur discours , on nous oppose la haine de l’islam. En quoi est-ce de la haine quand on écrit que plus de 50% du Coran est un pamphlet anti-juif ? En quoi est-ce de la haine quand on relève l’absence totale du mot amour dans le coran ? En quoi est-ce de la haine que tout tourne autour du sexe, de la terreur djihadiste et de l’intolérance ?
En quoi est-ce de la haine quand on condamne à mort ceux qui veulent exercer leur liberté de conscience ?
En quoi est-ce de la haine quand on cite des extraits des hadiths qui sont loin d’être un hymne à la paix et à la protection de la petite enfance ?
En quoi est-ce de la haine quand on écrit que l’islam n’est pas une religion égalitaire et qu’elle fait du musulman un être supérieur au non-musulman, assimilé à un dhimmi, un intouchable, un être impur ?
En quoi est-ce de la haine de l’islam que de souligner que le coran dote la femme d’un statut peu enviable, considérée comme étant dépourvue de raison et de foi ?
En quoi est-ce la haine de l’islam que de rappeler que le djihad armé est le passage obligé pour toucher le Graal paradisiaque ?
Pourtant, tout cela ne relève aucunement de la calomnie ni d’un quelconque sentiment d’aversion de l’islam qui lui-même instruit le travail critique et analytique qui déplaît fortement aux musulmans.
Au lieu de démonter en quoi le fait de dresser un tableau qui n’est pas à leur goût est-ce de la haine, ils se contentent d’un seul argument en deux syllabes comme si cela pouvait suffire à nourrir le débat et empêcher la poursuite de la recherche d’une autre vérité que la leur. Censurer le débat en culpabilisant son interlocuteur est tout simplement symptomatique de l’état de déni psychotique dont souffre les musulmans.
Avant que l’on accuse son vis-à-vis d’éprouver des ressentiments pour l’islam faudrait-il que ce dernier ait éprouvé au préalable des ressentis pour lui. Ce qui est loin d’être le cas et quand bien même, la liberté de conscience est un droit universel et opposable à l’islam lui-même s’il veut jouer un rôle moteur dans l’édification d’une communauté internationale apaisée.
Qu’il apprenne aussi qu’il n’y a pas de musulmans à vie et qu’il n’est pas en droit de se comporter comme un souverain absolu de leur vie.
Il n’a toujours pas compris que le droit de propriété n’existe pas dans la religion et que c’est moins elle qui doit faire le choix de ses ouailles que l’expression de leur volonté.
Une religion qui se respecte est celle qui respecte la liberté d’opinion, et surtout celle qui lui est la plus défavorable tant qu’elle est fondée. Ce n’est pas en bâillonnant la liberté qu’il va pouvoir séduire ceux qui parmi ses fidèles aspirent à vivre en harmonie avec leur siècle et qui généralement les plus enclins à exercer leur droit de retrait sans pour autant commettre un crime de lèse-majesté qui mérite le châtiment de mort.
Ce n’est pas non plus parce qu’ils l’ont aimé qu’ils ne sont pas en droit de le quitter.
On dit bien qu’il n’y a pas d’amour sans haine. Seren Kierkegaard définit
l’amour comme étant l’amour qui a sombré. Ou comme disait Emile Zola : « La
haine est sainte. Elle est l’indignation des coeurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise. »
Cette fâcheuse tendance à censurer le débat en culpabilisant son interlocuteur pour le crucifier est tout simplement symptomatique de l’état de déni psychotique dont souffre les musulmans.
Que les musulmans sachent que ce n’est pas l’émotionnel et les agitations burlesques et incantatoires, propres aux êtres primaires et frustes, qu’on grandit sa religion. C’est leur comportement insensé et hystérique qui nourrit les réflexes de rejet de l’islam. S’ils veulent faire changer l’image déplorable de l’islam, ils doivent changer d’attitude et se laisser guider par la voix de la raison.
Il leur revient de faire naître la lumière dans le débat sur l’islam et le sortir de l’ornière du monde des ténèbres, plutôt que de confirmer l’équation islam=obscurantisme. .

Et ces hommes qui ont trempé dans la Rafle du Vel d’Hiv devenus membres du FN dans les années 70, ce n’est pas la France ?

Résultat de recherche d'images pour "photos de marine le pen avec des nazis"

Vichy n’est pas la France, serinent les esprits chagrins qui se voilent la face pour ne pas se regarder dans le miroir de l’histoire du peuple de France.
On entend la même rengaine pour l’islam : « les attentats, ce n’est pas l’islam », et le communisme : « les 100 millions de morts, ce n’est pas le communisme ».

Tout ceci reste très discutable et sujet à caution.

Ce qui l’est moins, c’est la continuité idéologique et humaine entre le FN et le Parti Populaire Français, un parti collabo, antisémite dogmatique, nazi, qui avait servi d’auxiliaire zélé à la Police française dans le cadre de la Rafle du Vel d’Hiv.

En effet, son numéro deux dans les années 70, Victor Barthélemy,ex bras droit de Jacques Doriot, artisan majeur de la personnification du pouvoir autour de Jean Marie Le Pen.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
Barthélemy, membre de la LVF, Waffen SS et volontaire à la Division Charlemagne, a été aussi le numéro deux de PPF et bras droit de Jacques Doriot.

Il est à douter que cette personne qui veut occulter la responsabilité de la France dans la Rafle des 13 000 juifs dont 4000 enfants, connaisse la vraie histoire de son parti qui a abrité et abriterait encore en son sein des hommes de main de cette Rafle. Sinon elle serait restée plus discrète sur le sujet, tache indélébile dans l’histoire de la France, et pour les nostalgiques pétainistes et de la France collaborationniste.

Un parti de patriotes né sur les décombres d’Ordre Nouveau est tout sauf ce qu’il prétend être. Sauf s’il est frappé d »amnésie collective.

Résultat de recherche d'images pour "photos des fondateurs du FN WAFFEN SS"

 

Cachez-moi ce passé que je ne saurais assumer, car trop lourd à porter. Le FN est un innocent aux mains sales pour avoir fait la part belle aux acteurs civils de cette Rafle :

Pierre Bousquet, a été membre du premier bureau politique du Front national et son premier trésorier pendant 9 ans. Membre du Parti franciste depuis 1935, devenu délégué général du bureau de commandement de la Jeunesse Franciste en 1941. Ancien Rottenführer de la division SS Charlemagne, membre de la Kampfschule de Wilhelm Weber, il fait partie des 300 Français qui combattront les Russes en avril 1945 dans Berlin.
François Brigneau, ancien milicien, qui connut les geôles de Fresnes au temps de Brasillach, vice-président du FN de 1972 à 1973. Pendant la guerre il est collaborationniste et proche de Robert Brasillach, il s’engage dans la Milice Française. Un demi-siècle plus tard, « il tire une certaine gloire » de cet engagement. Editorialiste de National Hebdo, il a été condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale.
Roland Goguillot, alias Roland Gaucher, s’occupa pendant la guerre des jeunesses du RNP de Marcel Déat, qu’il suivit à Sigmaringen en 1944. Il fut fondateur en 1972, puis membre du bureau politique du Front National (FN). Pendant la guerre, il s’occupa des jeunesses du RNP de Marcel Déat.
André Dufraisse, engagé sur le front de l’Est sous l’uniforme allemand qui lui donna son surnom de « Tonton Panzer », il est l’un des premiers membres du bureau politique du Front national. En 1983, Jean-Marie Le Pen le nomme secrétaire de la Fédération de Paris (FN). Pendant la guerre, il est membre du Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot et de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF).
François Duprat, il n’est pas collaborationniste vu qu’il est né en 1940 mais un grand négationniste, figure de l’extrême-droite dans les années 60-70 devenant le numéro deux du FN,il publie de nombreux ouvrages négationnistes sur la Shoah et essaye d’innocenter le Troisième Reich. Il est assassiné en 1978.
Léon Gaultier, ancien lieutenant Waffen SS qui a fondé une maison de disques, la SERP, avec Le Pen en 1963. Il compte parmi les membres fondateurs du Conseil national du Front national dès sa création en 1972. Durant la guerre, il est membre du PPF, un proche collaborateur du secrétaire général à l’Information du gouvernement de Pétain, chroniqueur à « Radio Vichy », et fut l’un des fondateurs de la Milice française. Il combattit sous l’uniforme allemand de la Waffen-SS avec le grade de Untersturmführer, il commanda une unité française sur le Front de l’Est durant l’été 1944.
Gilbert Gilles, membre de l’OAS, déclare volontiers : « « J’ai été à la Waffen SS et adjudant de la division Charlemagne », puis il adhère au Front national (FN) de Jean-Marie Le Pen : il fut chargé de mission par ce dernier en 1984 afin de récolter des fonds en Afrique. Pendant la guerre il intègre la Waffen SS (au sein de la Division Charlemagne, avec le grade de Oberscharführer), et combat notamment en Ukraine du Nord. Il s’est consacré à l’écriture de ses mémoires ou il ne cache pas qu’il devait faire « sauter les pylônes à haute tension à Sarcelles un jour où de Gaulle devait y faire un discours. »
Paul Malaguti, militant au FN dont il est conseiller régional de la région Centre. Pendant la guerre il fut membre du PPF. Il a été accusé d’avoir servi d’auxiliaire à la Gestapo lors de l’exécution de résistants à Cannes en août 1944.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.
Sources : lepoint.fr, bfmtv.com,

La France paye un tribut très lourd à l’islam déjà

0 mort et 0 blessé en France à l’actif du judaïsme, du christianisme, du bouddhisme, de l’hindouisme, des enfants des taoïstes, des témoins de Jéhovah, des Anglicans, et combien de mort pour l’islam depuis janvier 2015 ?

Pourquoi ces courants religieux et philosophiques s’amalgament parfaitement entre eux et vivent en bonne intelligence et pas l’islam ? C’est la question que l’on doit poser à ses représentants autoproclamés qui doivent nous expliquer pourquoi leur idéologie est nuisible au vivre ensemble.

J’ai entendu un jour sur BFM un musulman modéré qui officiait à l’émission religieuse du dimanche matin sur France 2, qui tout en reconnaissant que la Maison islam a sa part de responsabilité autant que la Maison France.  Le comble de l’esbroufe.

Mettre l’islam et la France dans le même panier et sur le même pied d’égalité est la pire insulte faite aux Français. C’est quand même la France qui est martyrisée par l’islam et pas l’inverse.

Personne ne lui a fait remarquer que l’adresse de la Maison islam n’est pas non plus en France et quoi que l’on fasse pour les musulmans jamais ils ne seront loyaux et patriotes car c’est un sacrilège selon la loi de l’islam.

La République ne peut rien faire pour des gens obnubilés par l’Oumma et qui n’ont que mépris pour les valeurs qui ne sont pas les siennes. Comment les faire vivre par exemple avec les Juifs alors que leurs textes de loi leur interdisent de s’en approcher et qu’ils ont pour obligation coranique de les éliminer de la surface de la terre.

L’intolérance des musulmans est la vraie cause des tourments de la France et de l’humanité tout entière.

La Maison islam ne peut concevoir qu’elle puisse coexister et vivre avec des Maisons qui ne sont pas dans sa logique dogmatique.

Si vraiment cette Maison était accueillante l’Arabie Saoudite serait un havre de pluralisme religieux et politique et on aurait des routes pour les musulmans et des routes pour tous les autres.

Si cette Maison était paix et amour elle ne tuerait pas ni n’embastillerait pas ses apostats et ceux qui veulent la déserter pour le christianisme comme en Algérie aujourd’hui.

Mais jamais les musulmans ne feront leur autocritique et se remettront en question.

Ils ont raison contre la raison et se veulent plus vérité que la vérité elle-même qui sait pourtant laisser la porte ouverte à d’autres vérités pour faire avancer la cause de la vérité.Une vérité qui se ferme sur elle-même est comme un mort dans son cercueil.

Lettre ouverte aux fossoyeurs de la mémoire des victimes de la Rafle du Vel d’Hiv

Vous n’êtes pas qualifiés pour vous faire historiens, juges et avocats de l’histoire nauséabonde de la Collaboration responsable des déportations massives des Juifs mais pas seulement, je vous demande tout simplement et j’en appelle à votre bonne conscience si vous étiez juifs et vos parents ou vous-mêmes auriez survécu aux camps de la mort quelle lecture auriez-vous faite aujourd’hui de la Rafle du Vel d’Hiv et seriez-vous dans le déni des liens de parenté entre le régime de Vichy et la France ?

Savez-vous que ce sont 7000 policiers et policiers assistés par 300 militants de PPF de Doriot qui avaient fait le sale boulot en raflant et organisant le transport de ces pauvres malheureux dont le seul crime si c’en était un était d’être juifs pour complaire à leurs maîtres nazis ?

13 152 personnes raflées par la police française les 16 et 17 juillet 1942 dont 4 115 enfant et 2 916 femmes qui avaient quasiment toutes péries à Auschwitz après avoir transité par les camps de Drancy, Pithiviers et Beaune- la-Rolande que l’on peut qualifier des SAS des camps de la mort en France occupée sans qu’aucune ne se s’élève à l’époque en France pour dénoncer la complicité de l’Etat français dans la mise en œuvre de la question de la Solution finale.

Cette forfaiture a eu lieu sur le sol français, commise par des Français sous les ordres de René Bousquet et dont certains d’entre eux ont été les artisans des années plus tard de la création du FN qui pourrait se prétendre comme étant l’héritier naturel du PPF.

https://lecanarddechaineblog.wordpress.com/2017/02/13/qui-a-fond-le-fn/

Je ne vous demande rien absolument rien juste de la compassion pour les victimes et de laisser l’histoire aux historiens et c’est aussi ca la grandeur d’un peuple.

La peur de se regarder dans le miroir est la pire ennemie de la raison. N’attendons rien de ces femmes et ces hommes qui font de leurs émotions et leur nationalisme exacerbés des contre-arguments pour tordre le cou à la réalité des faits et se faire passer pour des victimes au lieu et place des vraies victimes.