La vraie revolution en Tunisie sera contre l’islam ou ne le sera pas

  • La vraie guerre que les tunisiens doivent mener, ce n’est pas une guerre civile c’est une guerre pour l’indépendance nationale.
    11 décembre 2012, 09:42

Les tunisiens ne se battront pas pour la Tunisie de peur d’entraîner leur pays dans le chaos alors qu’il est comme un bateau ivre qui est entrain d’échouer dans les profondeurs abyssales.

Ils confondent guerre civile et guerre pour l’indépendance nationale. c’est Ennahdha qui fera couler leur sang pour garder son pouvoir et leur imposera son diktat ad vitaem eternam et transformera le pays en suzeraineté wahhabite et un snctuaire terroriste aux portes de l’Europe.

Ce ne sont pas les tunisiens qui prendront les armes pour libérer leur pays, c’est eux qui imposeront leur pouvoir par la puissance de feu de leurs armes. Par conséquent on ne combat pas un ennemi belliciste, terroriste, maléfique et prêt à tout pour conserver le pouvoir par la voie pacifique.

Les bulletins de vote ne sont indiqués pour combattre les meutes de loups affamés de chair humaine et assoiffés de sang. C’est un leurre de croire que vous allez y parvenir par les urnes des cendres de la démocratie qui risquent demain de devenir celles des cendres de la Tunisie.

Le pays est peuplé aujourd’hui de terroristes djihadistes venus du monde entier comme et ce n’est certainement pas pour faire du tourisme qu’ils y sont, c’est la 5ème colonne tapie dans l’ombre en attendant son heure pour embraser le pays en cas de tentative de soulèvement populaire contre Ennahdha, voire une hypothétique défaite électorale de cette dernière.

Ce sera toujours elle qui ripostera par les moyens appropriés pour conserver son pouvoir qui lui généreusement octroyé par les politicards tunisiens. Il n’est un secret pour personne que son pouvoir est illégitime, mais grâce aux petits arrangements entre amis et le marché de dupes passé sur le dos des tunisiens, il a été rendu légitime. Ennahdha n’a jamais gagné les élections du 23 octobre 2011 mais c’est son bras électoral, l’I.S.I.E. l’Instance Sournoise de l’intronisation d’Ennahdha qui a lui concocté la victoire au-delà de ses propres espérances comme ce gouvernement de la Troïka qu’elle domine des pieds et de la tête né d’un coup d’Etat institutionnel. Ayant eu ce qu’elle veut sans coup férir, elle ne lâchera pas les positions acquises sources de privilèges et d’enrichissement personnel sans mettre la Tunisie à feu et à sang.

Les tunisiens se doivent de se préparer à des lendemains de larmes et de sang. Le leur et non pas celui des meutes de loups islamistes. Le monde n’a pas gagné la guerre contre le fascisme et le nazisme par la magie des mots et les bulletins de vote.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s