Lettre ouverte aux vierges effarouchées de l’islam

Mesdames et messieurs les vierges effarouchées de l’islam, le seul vrai combat que vous deviez mener aujourd’hui avant que vous ne deveniez les pestiférés de l’humanité pour toujours est celui de la liberté de conscience  jugée  comme un péché capital du fait de son incompatibilité avec les prescrits de l’islam.

Même si votre religion est un jardin d’Eden, toute personne est libre d’y rester ou de partir, libre à elle de forger propres convictions, comme il est de son droit de faire le choix d’un autre mode de pensée, ou d’adhérer à une autre croyance qui n’est pas la vôtre sans qu’elle mette en péril sa vie.

Vous-mêmes, vous vivez votre culte en toute liberté et sécurité dans les pays des droits de l’homme et du citoyen, un mot inconnu dans votre répertoire, pourquoi la réciprocité n’existe pas chez vous surtout en ce qui concerne les ex musulmans alors que vous êtes les prompts à accueillir les convertis à l’islam ?

Vous concevez la liberté de conscience dans un sens mais pas dans un autre, tant que l’on est dans la voie de l’islam nulle crainte pour sa sécurité et sa vie et le jour où l’on sort de cette voie c’est le châtiment suprême ou la prison au bout du chemin. Il faut cesser conséquent d’arrêter d’affubler l’islam des vertus de liberté qui ne sont pas les siennes.

Le jour où la liberté de conscience dans le sens de l’article 18 de la Charte Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1948  entrera en vigueur dans les pays musulmans, ce sera la fin même de l’islam qui n’existe que par la répression, la persécution et les menaces de mort à l’encontre des apostats, ces traîtres à l’islam.

Vous savez pertinemment  que tout musulman qui déclare son athéisme ou son apostasie signe son arrêt de mort sur terre comme l’enjoint Mahomet » quiconque change sa religion, tuez-le » et servira de combustible aux feux de l’enfer  comme l’attestent un certain nombre de versets.  Par exemple : « Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 217).  « Ô les croyants ! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, il vous feront retourner en arrière. Et vous redeviendrez perdants. » (sourate 3 intitulée la Famille d’Amram, Âl `Imrân, verset 149) ; « Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Dieu fera alors venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime. » (sourate 5 intitulée la Table servie, Al-Mâ’idah, verset 54) ; « Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que le droit chemin leur a été clairement exposé, le Diable les a séduits et trompés. » (sourate 47 intitulée Muhammad, verset 25).
Il existe également d’autres versets n’ayant pas employé le verbe « apostasier » mais qui en contiennent le sens : « Quiconque a renié Dieu après avoir cru… – sauf celui qui y a été contraint alors que son coeur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance, ceux-là ont sur eux une Colère de Dieu et ils ont un châtiment terrible. » (sourate 16 intitulée les Abeilles, An-Nahl, verset 106) ; « Dieu a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu’Il leur donnera la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnera force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changera leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers. » (sourate 24 intitulée la Lumière, An-Nûr, verset 55).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s