Les Américains et le dilemme iranien

Les Sunnites ont beau détester lles Chiites mais l’Iran et Hezbollah jouissent d’un capital de sympathie incroyable auprès des masses musulmanes, car ils sont les seuls qui apparaissent comme les seuls remparts contre Israël.

Les Américains peuvent raser le Qatar et l’Arabie Saoudite de la carte, mais si d’aventure ils touchent à l’Iran ils auront 1,milliard de musulmans sur le dos.

Pour une fois, les Américains se garderont de d’allumer le feu qui risque d’embraser le monde musulman et pas seulement. Pourquoi faire la guerre directement à l’Iran alors que l’Arabie Saoudite est prête à tout pour en découdre avec son ennemi mortel au grand profit des marchands d’armes américains sans avoir les moyens humains et militaires pour gagner la guerre contre l’Iran.

Entrer en guerre contre l’Iran c’est ruiner l’Arabie Saoudite et favoriser la réussite du projet du Croissant chiite. On a tendance à oublier l’existence d’une forte minorité chiite en Arabie Saoudite concentrée majoritairement dans les regions pétrolifères.

La guerre à l’Iran c’est aussi le chaos en Occident où y vivent 50 ou 60 millions de musulmans qui ne manqueront pas de prendre leur part dans la propagation du brasier.

Donald Trump doit réfléchir à 7 fois avant de jouer au Rumbo en Iran et doit tenir compte des alliés de poids de ce pays, l’Iran et la Chine.

Pour trouver une parade aux affaires qui minent le début de son mandat va-t-il refaire le coup de Busch mais avec des conséquences autrement incommensurables pour le monde entier ?.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s