Les musulmans, maîtres de la marche dans le sens contraire des aiguilles d’une montre

Ils ont la plus belle religion puisqu’ils le disent,
Ils ont le plus grand brûlot de haine qui puisse exister,
Ils ont le plus grand saigneur de l’humanité,
Ils sont la plus remarquable communauté de délirants mégalomanes,
Ils ont le plus gros vivier de terroristes au monde,
Ils sont les seuls au monde à s’embraser pour des banales caricatures,
Ils ont les plus loufoques « savants »au monde,
Ils sont les maîtres du temps dans le sens contraire des aiguilles d’une montre,
Ils ont tout inventé, le silex, le feu,  la boussole, la roue, la poudre, l’imprimerie, l’écriture, l’alphabet. l’islam était né avant le Big Bang,
ils ont la paternité de toutes les civilisations, égyptienne, grecque, romaine, chinoise, byzantine, carthaginoise, perse, babylonienne , assyrienne, sumérienne,
ils sont les concepteurs, les architectes et les horlogers du monde connu et inconnu et les premiers à avoir envoyé un homme dans l’espace à bord d’un vaisseau spatial sous forme d’un cheval ailé.

Pourquoi brillent-ils par leur absence dans toutes les compétitions mondiales sportives, scientifiques, technologiques, médicales, industrielles, artistiques, culturelles, économiques, architecturales ?

Quand on est le meilleur on doit le prouver sur le terrain.

Or, il est difficile d’évaluer leurs apports au bien commun de l’humanité. Inexistants en réalité. En revanche, ils excellent dans sa destruction.

Ils peuvent toujours dire que c’est la faute aux autres, mais ils oublient de reconnaître que la braise n’est jamais éteinte chez eux  depuis la mort de Mahomet d’une part et d’autre part il n’y a que les irresponsables, les lâches et les faibles qui sont incapables d’assumer eux-mêmes leur propre destin.

S’ils étaient si forts ils ne seraient pas l’objet de manipulation et des simples faire-valoir dans les conflits entre les grandes puissances.

Le mal est en eux, plutôt que de chercher à s’en guérir, ils oeuvrent à détruire l’humanité au nom de leur fichu « sacré ».

2 réflexions sur « Les musulmans, maîtres de la marche dans le sens contraire des aiguilles d’une montre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s