Le port du voile est la marque de la chosification de la femme musulmane

Qu’est ce peut bien se passer dans la tête d’une voilée pour s’afficher ostentatoirement avec les chaînes de son état de son état d’esclaves ?

Franchement, à les regarder certaines sont d’une laideur absolue et je n’arrive pas à comprendre le sens de leur port du voile si ce n’est pour rendre leur laideur plus répugnante.

A se demander si le port du voile n’est pas synonyme de laideur morale et physique.

Elles n’ont toujours pas appris que le voile n’est pas né avec l’islam, il n’y a rien de nouveau dans le ciel sinistre de leur religion, il a été emprunté par le Calife Omar aux autres peuples et que son port était associé originellement aux prostituées du Temple à Babylone.

On peut comprendre leurs motivations cultuelles si le port du voile n’avait pas un caractère profane et qui servait de distinguer les femmes de petite vetu des femmes dignes.

En Anthropologie, on m’a appris d’observer sans jugement de valeur, or quand je croise une voilée je ne peux pas m’empêcher de chercher à comprendre ce qui se passe dans sa tête.

Est-elle consciente que le port du voile à un signifiant qui renvoie à l’image de la femme indigne que son signifié je suis unre femme entièrement à part victime du machisme oppressant des miens. Un champ de labour.

Quant à vouloir en tirer une plus-value, elle n’a rien compris au message de Mahomet quoi que tu fasses ma belle tu restes la pire calamité que j’aie laissé derrière moi aux hommes. Si pour être une huri parmi 72 rivales est-ce que vraiment ça en vaut la peine ?

Quel supplice de se déguiser en ninja pendant les fortes chaleurs ou même seulement s’entorchonner la tête avec du synthétique noir ?

Le paradis est au complet depuis le fameux voyage intergalactique de Mahomet qui avait dit lui-même que quoique les femmes fassent leur place est en enfer.

Ce n’est pas un peu curieux si le paradis était plein de mâles, c’est que le Jugement dernier avait déjà eu lieu d’après le témoignage de Mahomet lors de son audience privée avec Allah.

Les hommes musulmans devraient apprendre que la vertu d’une femme n’est pas dans son accoutrement, il est dans le respect de sa féminité et dans la reconnaissance de son statut d’humain à part entière dans la société.

Le port du voile n’est que les barreaux de sa prison mentale et sociale et la marque de l’infamie de sa relégation et sa chosification.

En quoi le sionisme est responsable des malheurs des musulmans depuis 1438 ans ?

En quoi est-ce la faute du sionisme quand des prédicateurs wahhabites appellent au meurtre des civils en Syrie et des laïques en Tunisie ?

En quoi aurait-il inspiré les prêches qui prônent et halalisent la nécrophilie, la zoophilie, l’excision, la pédophilie, la polygamie, la prostitution halal, l’excision, le port du voile, les mariages pré-pubères, le djihad armé, le djihad du sexe pour les femmes, la profanation des cimetières des non-musulmans, la destruction des vestiges historiques, la fermeture des salles de cinéma et du théâtre, l’interdiction de l’enseignement de la philosophie, la haine de l’autre et son extermination et la purification religieuse ?

En quoi est-ce enfin est-ce du sionisme quand des musulmans se ruinent pour faire le pèlerinage à la Mecque plutôt que de venir en aide aux nécessiteux et les aider à sortir de leur misère ou les Etats musulmans préfèrent investir dans la construction des mosquées pharaoniques alors que leurs populations manquent de tout laissant leur jeunesse se tourner vers le djihado-terrorisme ?

Ce n’est pas le sionisme qui arme la main des terroristes musulmans c’est le wahhabisme issu du hanbalisme et théorisé par Ibn Taymmiya.

L’islam est lui-même un grand mal. Il n’a pas besoin de quiconque pour faire perdre aux hommes leur essence humaine.