À nouveau censuré par Facebook pour avoir écrit que les coupeurs de tête sont parmi nous

Décidément le Tribunal chariatique de l’Inquisition ne veut pas le lâcher. Pour avoir écrit que les coupeurs de tête sont parmi nous il m’a condamné il y a 3 jours à 30 jours de purgatoire.

En Arabie Saoudite on coupe les têtes des réfractaires à l’islam et en France on coupe la parole aux détracteurs des coupeurs de tête.

Mais j’ai bien peur qu’un jour viendra où l’on rétablira la guillotine pour trancher la tête  aux donneurs d’alerte sur le danger mortel qui menace les fondements de la civilisation occidentale.

Tout semble indiquer que les coupeurs  de tête sont en train de gagner la partie contre les manieurs de la plume de la liberté.

C’est moins la sanction temporelle ou définitive qui frappe injustement les avertisseurs qui est condamnable que la mise à mort  de la liberté d’expression pour paver la voie avec ses cendres à la barbarie musulmane.

Jusqu’à preuve du contraire les coupeurs de tête ne sont pas dans la jungle africaine ou indonésienne ils sont dans la jungle urbaine occidentale.

Les décapiteurs de Marseille et de Londres ne sont pas une légende et encore moins un spectre. Ils ont une identité, une nationalité et une religion et vénèrent un dieu du nom d’Allah plus effrayant, sanguinaire et avide de chair humaine que Dracula, Frankenstein réunis.

3 réflexions sur « À nouveau censuré par Facebook pour avoir écrit que les coupeurs de tête sont parmi nous »

  1. L’Histoire est têtue, le monde s’est souvent battu pour la Liberté, les guerres ont fait des millions de morts. D’une autre manière l’Histoire se répétera. Elle n’a pas oublié les collabos qui devront rendre des comptes le moment venu.
    C’est bien connu, « celui qui dit la vérité doit être exécuté » ( chanson de Guy Béart)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s