Ils ne sont pas des coupeurs de tête ils sont des charognards dans la voie d’Allah

Ils ne sont ni des coupeurs de tête, ni des décapiteurs, ni des égorgeurs, ni des tueurs fous d’Allah, ni des assassins en service commandé, ni des terroristes, ni des bourreaux sabrant les têtes des condamnés, ni des bombes humaines, ni des enfants malades de l’islam, ni des djihadistes  ni des sanguinaires, ni et surtout pas des forcenés, ni des adeptes d’une secte satanique, ni des enfants de Dracula, ni des créatures de Thanatos, ni un danger mortel pour l’humanité et les ennemis du genre humain.

Point de tout cela. Ils sont bien pires que les enfourneurs nazis des fours crématoires, ils sont les bras armés de l’islam dans sa conquête dévastatrice du monde.

Des véritables machines de mort totalement dépourvus d’humanité et d’empathie pour leurs victimes. Conditionnés mentalement et idéologiquement au point qu’ils se sont déconnectés d’eux-mêmes éprouvant une véritable aversion pour leur propre vie.  Vivant dans la négation de soi  ils projettent sur leurs semblables humains ce qu’ils ont en réalité comme ressentiments pour leur vie qui ne l’est pas.

Comme si en tuant au nom de leur Allah cela leur permettrait d’expier le péché mortel qui les ronge d’être dans le monde des vivants.

Un fardeau insupportable pour eux d’où leur impatience hystérique à quitter ce monde en y entraînant le maximum innocents dans leur suicide.

De leur propre mise à mort ils écrivent la trame de leur vie où ils passent à la postérité comme étant des martyrs aux yeux des leurs.  Alors que leurs crimes abominables devraient leur valoir des poursuitrde pour crimes contre l’humanité.

Ils sont les cavaliers noirs de l’Apocalypse qui veulent offrir en Holocauste à leur dieu l’humanité qui lui est réfractaire pour apaiser sa frustration de ne pas faire l’unanimité autour de lui.

Missionnés pour réduire l’humanité en cendres pour en faire le Royaume d’Allah, la divinité la plus haineuse et la plus épouvantable  jamais créée par l’homme.

300 millions de victimes depuis que Mahomet avait fait d’elle une figure tutélaire pour ses sbires et ce n’est pas fini.

Une divinité qui veut régner en maîtresse absolue sur un monde transformé en champs de ruine et rivieres de sang peuplé de charognards.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s