Sans les chrétiens d’Orient l’islam serait resté à l’état primate

Quel laudateur de l’islam des « lumières », en réalité celle qu’il a éteinte sur le monde tombé sous son joug, peut affirmer avec certitude que sans les apports majeurs des théologiens chrétiens orientaux familiers des écrits philosophiques et scientifiques grecs est-ce que des hommes comme Averroès et Ibn Tofail, al-Fârâbî ou Avicenne auraient marqué l’histoire de la pensée humaine ? Autant leur demander les preuves du voyage nocturne de Mahomet de la Mecque à Jérusalem.

Il est à douter que les penseurs dits arabes, majoritairement perses, traités en leur temps  d’hérétiques et d’irréligieux comme pour Avicenne par les pères de la pensée pure et dure islamique, Ibn Taymiyya et al-Ghazali. aient pu avoir le jour et s’illustrer en tant qu’aristotéliciens et néoplatoniciens.

Les musulmans se rappellent que ces hommes sont musulmans, alors qu’aucun d’eux n’étaient dans la ligne de l’orthodoxie musulmane et prônait le pouvoir absolu d’Allah sur les hommes, sauf quand il s’agit de soigner leur propagande de l’islam des « lumières ».

Ils auraient été mieux avisés de mettre en relief les vraies sources de  développement de la pensée rationaliste « musulmane » qui était le fait de penseurs hétérodoxes.  Mais l’honnêteté intellectuelle ne se conjugue pas avec l’islam. On sert d’abord les besoins de la cause de l’islam pour lui donner des vertus intellectuelles et scientifiques qui n’ont jamais été les siennes. De la même façon qu’ils falsifient l’histoire de l’islam au point d’en faire la première religion « révélée »  ils se gardent de révéler les sources de ce savoir philosophique et scientifique qu’ils brandissent comme un trophée, comme Carl Lewis tout fier de sa médaille d’or aux jeux de Séoul, mais dont la joie est aussitôt tombée quand il est tombé sous la faucheuse du contrôle antidopage.

Accepter la vérité de l’histoire serait pour eux renier l’islam. Se voulant à l’origine de tout ils ne vont pas se désavouer eux-mêmes et reconnaître les vraies origines de leur « prétendu » savoir. Surtout quand ce savoir avait pour artisans les chrétiens d’Orient, ces « associateurs » dont ils doivent purifier la terre de leur présence. « Les migrations désirées ou forcées des théologiens chrétiens orientaux ont eu pour conséquence le transfert des textes des savants et des philosophes grecs d’Alexandrie à Antioche, Edesse, Nisibe, Harran, Jondishâpour avant l’avènement de l’islam, et finalement à Bagdad à l’époque des califes abbassides. »

http://www.teheran.ir/?article1291#gsc.tab=0

Un islam des « lumières » ne peut mettre en scène la lumière des syriaques qui a éclairé ces penseurs qui n’avaient de musulmans que les noms qui pour la plupart d’entre eux n’avaient pas lu Aristote et Platon dans le texte, à la notable exception d’Avicenne, « fin lettré, fut le traducteur des œuvres d’Hippocrate et de Galien et porta un soin particulier à l’étude d’Aristote. Il s’inscrit dans un mouvement général qui voit les philosophes de culture islamique découvrir la culture grecque auprès de l’Empire Byzantin, comme en partie l’Europe Occidentale où beaucoup de manuscrits grecs et romains étaient surtout connus par les copistes des monastères. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Avicenne

Si l’islam était une source de lumière les musulmans auraient peut-être eu l’intelligence de traduire Sénèque sauf qu’il n’y avait pas de prêtres latins qui pouvaient traduire du latin à l’arabe.

 

J’aime
Commenter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.